Splash Splash LOVE (2015) poster
8.4
Votre note: 0/10
Notes: 8.4/10 par 30,687 utilisateurs
# de Spectateurs: 53,629
Critiques: 106 utilisateurs
Classé #683
Popularité #185
Téléspectateurs 30,687

Dan Bi est une étudiante du secondaire qui a abandonné les mathématiques. La journée qu'elle est supposée prendre les KSAT pour le collège, elle est transporté dans le passé durant une averse de pluie. Elle se retrouve une centaine d'années dans le passé durant l'époque de Joseon Kingdom, qui souffre d'une sécheresse sévère. Elle rencontre le roi Leedo qui désire le savoir pour les mathématiques avancées, et tombe en amour avec lui. Ceci est une romance qui traverse le temps et l'espace avec deux amoureux qui commencent à se connaitre sur un niveau profond. (Source: MBC) Modifier la traduction

  • Français
  • Arabic
  • Русский
  • Português (Brasil)
  • Pays: South Korea
  • Catégorie: Special
  • Épisodes: 2
  • Diffusé: déc. 13, 2015 - déc. 20, 2015
  • Station de diffusion initiale: MBC Naver TV Cast
  • Durée: 1 hr. 10 min.
  • Score: 8.4 (scored by 30,687 utilisateurs)
  • Classé: #683
  • Popularité: #185
  • Classification du contenu: 15+ - Teens 15 or older

Où regarder Splash Splash LOVE

Viki
Subscription (sub)
Kocowa
Subscription (sub)

Distribution et équipes

Critiques

Complété
achuland
3 personnes ont trouvé cette critique utile
déc. 14, 2022
2 épisodes vus sur 2
Complété 0
Globalement 8.5
Histoire 9.0
Acting/Cast 10
Musique 7.0
Degrés de Re-visionnage 8.5

Si peu de temps pour si tant d’amour

Un drama de 2 épisodes. 2 fois 60 minutes. Soit l’équivalent d’un long métrage. Le seul défaut de ce mini drama à mes yeux ? Le format trop court…

Dan Bi est une lycéenne somme toute banale, elle n’est pas forcément jolie, et ne brille pas par une intelligence hors norme. Son niveau scolaire tire plutôt vers le bas ce qui aura tendance à la rendre nerveuse la veille de son examen de fin d’année.
Voilà notre petite étudiante en chemin, avec tout l’encouragement d’une mère qui le sait, vers un bien difficile moment.
Dan Bi, et je la comprend bien, rechigne et fuit. Fuir des chiffres honnis. Fuir des nombres dictateurs. On la retrouve, sous une pluie salvatrice, priant, psalmodiant à Qui ou Quoi veut bien l’entendre une solution, une cachette, un n’importe quoi qui pourrait bien la sauver. Certains, de ce que j’ai pu en lire, parlent de pouvoir. Mais point de ceci à mon humble avis. Je dirais que cette flaque d’eau représente bien un trou, cet endroit qui nous permet à toutes et tous de nous cacher illico presto lorsque tout va mal.
Dan Bi en traversant le temps, comme je l’envie, y rencontre de manière peu fortuite une personne loin d’être ordinaire, le roi Seojong le grand ! Pour qui s’intéresserait un peu à l’histoire de la Corée, SeoJong n’est autre que l’inventeur de l’écriture coréenne, le Hunmin Jeongeum, autrement dit le hangeul. C’est un alphabet qui devait remplacer le système chinois, trop complexe.

Alors oui, tout est romancé, tout est simplifié. Mais à vrais dire, nous passons 2 heures à sourire bêtement et à rire aux éclats, que demander de mieux, si ce n’est, il est vrai que l’Histoire soit respecté un minimum. Je n’ai pas le bonheur de m’être penchée sur l’Histoire de la Corée. Un jour, lorsque le 6ème aura la bonne idée de me laisser lire, je ferais surement quelques recherches sur ce petit pays si intéressant.
l’Histoire, sans être à la virgule prés de ce qu’on peut y lire sur Wikipédia, s’intéresse au balbutiement des inventions de l’époque, dont la mesure des pluies et la naissance de l’écriture hangeul. Sans entrer dans les détails, le scénario arrive à nous y impliquer et à nous donner envie d’en apprendre plus.

Mais revenons à Dan Bi et Seojong.
Rafraichissant et tellement drôle. Voilà ce qui me viendrait à l’esprit tout de suite. Nous passons la première heure à rire des déboires rencontrés par Dan Bi mais aussi par Seojong. Le choc futur/passé est attendrissant et nous nous amusons devant la soudaine aptitude de Dan Bi à enseigner des choses telles que Pythagore à Seojong. Leur complicité est magique et leur fou rire addictive.
La progression de la relation n’est ni lente, ni rapide. Elle est d’ailleurs tellement naturel qu’il nous paraît inconcevable que ce couple ne puisse finir ensemble…
Il m’est souvent arrivé de pester. Déjà fini ? Une suite ? tels que "Gu Family Book" ou "the three musketeers", nous rêvions qu’une fois, Oh une seule fois (en occultant "Dream High" ou les "reply") que ces coréen puissent nous pondre une saison 2, et ce mini drama n’y échappe pas. Son parcours sans faute en 2 épisodes était parfait….mais, je n’aurais pas dit non à 12 voire 16 épisodes…mais cela n’engage que mon avis bien sur.

Ah Kim Seul Gi….une actrice que j’ai découvert avec "Flower boy next door !" et que j’affectionne vraiment beaucoup. J’ai prié, les genoux infléchis et les bras secrètement levés afin de la voir un jour dans un rôle principal. Il m’était je l’avoue pénible de la voir en second rôle dans « Oh My Ghostness » ou frustrée dans « Surplus Princess »… Quel bonheur de la voir briller dans ce mini drama ( Et voilà pourquoi il aurait fallu plus que 2 épisodes!!!), car bien loin des standards de la beauté classique ou sensuelle qu’on nous impose, son grand sourire de vamp et ses yeux pétillants de joie apportent une intensité et une lumière provocante qui nous éblouirait presque. J’aime sa façon de jouer, toujours juste, de surjouer le ridicule mais qui amène tant de rires, sa voix haute perchée si particulière qui contient tellement de sensibilité. Une actrice impressionnante et qui nous aura encore une fois bluffée. Je suis fan. Totalement. Et je trépigne d’impatience de la voir encore, enfin, dans un rôle principal.

Yoon Du Jun est un « idol », il appartient au groupe Highlight. Il est donc un novice dans le domaine cinématographique. J’ai été agréablement surprise, ce qui est d’ailleurs étonnant vu le nombre de fois où de jeunes acteur/actrice ont pu me surprendre. Yoon Du Jun a su interpréter Seojong le grand avec brio et humour. La scène des multiplications avec Dan Bi restera épique en ce qui me concerne.
Les personnages secondaires, sans être transcendants, on retrouve d’ailleurs souvent les mêmes dans les rôles de ministre, sont sympathiques. Je pense notamment à la Reine So Hyeon et au garde du corps. J’ai trouvé dommage que ces deux personnages n’aient pu être développés en profondeur.

Un drama intelligent, drôle (très) et touchant, 2 heures que nous ne voyons pas passer, des acteurs qui ont su interpréter majestueusement leur rôle. Dois-je encore inciter à se lancer sans hésitation au visionnage de ce petit bijoux ?

Lire davantage

Cet avis était-il utile?
Complété
Enjoy little things
0 personnes ont trouvé cette critique utile
août 10, 2021
2 épisodes vus sur 2
Complété 0
Globalement 8.0
Histoire 8.5
Acting/Cast 8.0
Musique 7.0
Degrés de Re-visionnage 6.0

Sympathique

Voilà une mini mini série (deux épisodes d'1heure 10 chacun) sympathique.

Il ne faut pas en attendre beaucoup, clairement, juste pour une faire une petite pause d'une soirée entre deux dramas.

Cela dit, une fois que cela est actée, l'histoire est sympathique.

Un petit passage temporel, une jolie connaissance de la naissance du Hangeul, une petite romance, un peu d'actions et le tour est joué. Le couple principal est sympathique, on se laisse porter. Je ne me suis pas ennuyée, et ce fut une pause fort agréable.

Alors pourquoi ne pas se laisser tenter? :-)

Lire davantage

Cet avis était-il utile?

Renseignements

  • Special: Splash Splash LOVE
  • Pays: Corée du Sud
  • Épisodes: 2
  • Diffusé: déc. 13, 2015 - déc. 20, 2015
  • Station de diffusion initiale: MBC, Naver TV Cast
  • Durée: 1 hr. 10 min.
  • Classification du contenu: 15+ - Adolescents de 15 ans ou plus

Statistiques

  • Score: 8.4 (marqué par 30,687 utilisateurs)
  • Classé: #683
  • Popularité: #185
  • Téléspectateurs: 53,629

Top Contributeurs

24 éditions
18 éditions
15 éditions
14 éditions

Informations et articles

Listes populaires

Listes apparentées d'autres utilisateurs
Short KDrama
2101 titles 435 loves 15
Best BL Drama
272 titles 2293 voters 505 loves 36

Récemment vu par