KinnPorsche (2022) poster
8.0
Votre note: 0/10
Notes: 8.0/10 par 40,793 utilisateurs
# de Spectateurs: 66,695
Critiques: 434 utilisateurs
Classé #2127
Popularité #125
Téléspectateurs 40,793

Le second fils de la Mafia, Kinn Anakinn, est soudainement attaqué et forcé de fuir ses agresseurs jusqu'à ce qu'il rencontre Porsche Pitchaya, un jeune étudiant travaillant à mi-temps en tant que serveur dans un lieu de divertissement. Porsche est témoin de la scène mais ne s'en préoccupe guère. C'est alors que Kinn lui fait une offre... Si Porsche peut le secourir de ses assaillants, il lui donnera une certaine somme d'argent en échange. Porsche, qui a le plus haut grade en arts martiaux et est un champion national de judo, accepte de se mêler à cette histoire et aide Kinn à s'échapper. À cause de ses talents remarquables au combat, Kinn veut embaucher Porsche en tant que garde du corps personnel. Porsche n'est pas intéressé et refuse l'offre de Kinn, qui ferait tout pour avoir ce qu'il désire. Après s'être fait terroriser par les ennemis de Kinn et Kinn lui-même, il n'a d'autre choix que d'accepter. Porsche ne voulait pas faire partie de ce monde dangereux car il avait peur que la seule personne qu'il chérit, son frère Porché Pitchaya, ne soit blessé. Porsche accepte l'accord ridicule de Kinn et part vivre avec lui. Il y a encore une part de mystère à laquelle Porsche va devoir faire face lors d'évènements inattendus. De plus, l'intimité qu'il a avec Kinn va créer des sensations tumultueuses dans leurs cœurs qui vont doucement se mettre à vibrer pour se transformer en un sentiment amoureux. Le chemin sera semé d'embûches qui viendront mettre à rude épreuve leur amour, Porsche devra garder la tête haute et endurer tous les problèmes auxquels il fera face. (Source: Lare à MyDramaList et LazySubber) Modifier la traduction

  • Français
  • 日本語
  • ภาษาไทย
  • Русский
  • Pays: Thailand
  • Catégorie: Drama
  • Épisodes: 14
  • Diffusé: avril 2, 2022 - juil. 9, 2022
  • Diffusé Sur: Samedi
  • Station de diffusion initiale: iQiyi One 31
  • Durée: 60 min.
  • Score: 8.0 (scored by 40,793 utilisateurs)
  • Classé: #2127
  • Popularité: #125
  • Classification du contenu: 18+ Restricted (violence & profanity)

Où regarder KinnPorsche

iQIYI
Subscription (sub)

Critiques

Complété
Fan2Dramas
6 personnes ont trouvé cette critique utile
juil. 10, 2022
14 épisodes vus sur 14
Complété 2
Globalement 9.0
Histoire 8.5
Acting/Cast 9.0
Musique 9.0
Degrés de Re-visionnage 10

Un très bon effort qui rebat les cartes du BL

J’ai hésité à écrire un commentaire sur KinnPorsche, parce qu'au vu de la notoriété et de l’hystérie autour de cette série, d’ici à ce que je termine de le rédiger il y aura au moins 1302 critiques sur ce site et mon avis n’apportera pas forcément de nouveauté, si ce n’est de nuancer les 1298 notes «10» légèrement exagérées, et les quatre notes «3» des gros déçus du fan-club «Ils ont changé des trucs par rapport au bouquin». Mais vu que les trois quarts seront en anglais, on ne sait jamais, peut-être que certains seront assez flemmards pour se contenter du mien, donc allons-y gaiement. Et puis c’est KinnPorsche, quoi. Une série hyper attendue depuis l’année dernière, si ce n’est LA plus attendue dans le monde des BL. Forcément, tous ceux qui ont bossé dessus n’avaient pas le droit de se planter, et c’est dans doute une des raisons expliquant pourquoi KinnPorsche représente un sacré tournant dans cette industrie du boy’s love qui, si elle constituait surtout une niche dans le vaste monde des dramas principalement dominé par les Coréens et les Chinois, permettra à coup sûr à la Thaïlande de sortir du lot et de gagner plein de thunes (et avec un peu de chance les Chinois comprendront qu’ils risquent de louper le coche avec leur censure homophobe et ils arrêteront d’être cons, qui sait ? On peut toujours rêver).

Je précise que je n’ai pas lu l’histoire. Mais le sujet m’a suffisamment intéressée quand on a commencé à en parler, pour aller voir les commentaires sur des forums et sur Youtube concernant le roman initial. Donc le premier point positif, c’est qu’ils semblent avoir fait un formidable travail d’adaptation, en utilisant une matière de base complètement toxique, ainsi que des héros super antipathiques et problématiques, pour transformer tout ça en scénario relativement acceptable avec des protagonistes attachants et nuancés (à la base Kinn est un sale con maniaque du contrôle qui ne connaît pas la notion de consentement, quant à Porsche c'est un neuneu TSTL comme ils disent en anglais, c'est à dire "too stupid to live") donc on va dire qu'ils se sont montrés bien avisés en retravaillant les personnages. C’est sans doute dû à la volonté de marquer le coup face à une audience internationale, devenue plus exigeante depuis MeeToo, dans tous les cas si ça peut changer les mentalités et amorcer la disparition progressive des romances malsaines à l’avenir, c’est toujours bon à prendre. Ensuite, nous avons des acteurs adultes, qui jouent dans une histoire mature, et comme je l’ai précisé sur «Dear Doctor, I'm coming for Soul» la différence est vraiment flagrante, enfin la plupart du temps. De manière générale le jeu des Thaïs est un peu craignos même dans les lakhorns plus traditionnels que je continue à mater pour je ne sais quelle raison, ils passent leur temps à piailler ou à chialer dans des scènes loonnnngues quand ce ne sont pas des hésitations à n’en plus finir histoire de faire durer les épisodes et de nous faire larmoyer devant notre écran, au cas où on n’aurait pas compris que c’était un moment poignant et crucial (qui produit l’effet contraire du coup, c’est ballot...). Donc pour un BL censé avoir moins de budget, ils s’en sortent quand même très bien. Les moments d’émotion sont relativement crédibles, on ne grimace pas d’un air gêné (sauf à un ou deux moments censés être drôles mais d’un goût un peu douteux, mais bon ça ne dure que quelques secondes).

Le mélange romance, action & mystère fonctionne bien, ponctué de moments plus light ou doudous pour relâcher un peu la pression. Les dialogues sont bons et jamais ridicules (du moins je n'en ai pas remarqué), les acteurs sont presque tous canons et c’est un régal pour les yeux. Quant aux scènes intimes (ou scènes pas intimes mais émouvantes) c’est une réussite, elles sont belles et bien jouées, les acteurs sont à l’aise et ça sonne vrai. Mention spéciale à la musique qui rend bien l’ambiance des scènes. Car si la BO (variée et sympa, au passage) est plutôt tendre et romantique quand il s’agit du couple principal formé par Kinn et Porsche, en revanche elle l’est beaucoup moins quand il s’agit de Vegas et Pete, et c'est bien pensé sur ce coup-là. En effet la musique lors de leur moment d’intimité met un peu mal à l’aise, et je salue le fait qu’ils aient su montrer la complexité de leur relation, qu’ils nous présentent bien comme toxique sans bêtement romancer une situation qui est abusive au départ. Donc oui, il y a bien de l’abus, même concernant les premières scènes d’amour entre Kinn et Porsche d’ailleurs, or ce n’est jamais montré comme acceptable, mais plutôt comme un mauvais départ qu’il faudra régler pour avancer sainement dans la relation, et ça c’est bien. Il y a pas mal de rebondissements qui servent à la fois à maintenir notre intérêt jusqu’à la fin, et permettre le développement desdites relations entre les personnages. Les couples se construisent de manière naturelle et logique, ce n’est pas simple dès le début et l’aspect psychologique n’est pas laissé de côté. Alors la troisième romance entre les deux frères respectifs du 1er couple est un peu tirée par les cheveux, mais tant qu’il y a des histoires d’amour un minimum développées je ne crache pas dessus, d’autant qu’ils viennent de confirmer une deuxième saison qui permettra probablement de conclure comme il faut cette 3ème histoire. J’aurais quand même apprécié un bisou avec Jeff Satur, parce que c’est Jeff Satur et si j'avais 15 ans de moins il ne dormirait pas dans la baignoire, mais il paraît que son partenaire n’était pas aussi à l’aise, donc bon... Vivement la suite, on verra bien.

Il y a quand même quelques points négatifs. Que je n’aurais pas relevés s’il s’agissait d’un autre BL, parce qu’on ne peut pas être trop exigeant dans cette industrie encore frémissante, mais vu que la série était chaque dimanche en super tendance Twitter, forcément la comparaison avec d’autres séries connues ne leur fait pas toujours honneur. D’abord le budget moindre, qui peut se sentir dans certaines scènes, par exemple des explosions loin d’être impressionnantes, ou bien le son pas toujours au top (voix qui résonnent, etc.). Ce n'est pas grave, mais cela peut laisser croire à un amateurisme qui a le défaut de mettre en évidence quelques erreurs (par quel prodige ont-ils réussi à ôter leurs chemises pour se baigner torses nus alors qu'ils sont reliés par des menottes ???) ou moments WTF (Kinn qui repousse son garde du corps pour lui éviter d’être touché par l'ennemi... le plaçant pile dans la ligne de tir d’un 2ème garde du corps !!!). Sur le plan technique, de manière générale puisque ça ne vaut pas seulement pour les BL, les Thaïs ont encore pas mal de progrès à faire pour être au niveau de leurs voisins. Une règle simple veut que lorsqu’un acteur se déplace de gauche à droite par exemple, le plan suivant garde la même logique et le même angle de vue afin que le cerveau du spectateur ne soit pas perdu en traitant les données spatiales, provoquant une sorte de rupture. Idem, ce que j’appellerais des «ruptures de plan» parce que je ne suis pas spécialiste en cinématographie, où l’on voit d’abord des persos en plan rapproché qui se serrent dans les bras, puis dans le plan suivant en vue éloignée l’un des acteurs a encore sa main dans sa poche. Des détails, certes, mais s’ils veulent inonder le marché international et en faire une spécialité, ils devront absolument améliorer ces points-là pour qu’on les prenne au sérieux. Ensuite, certains acteurs ont parfois tendance à l’exagération. D’accord, Tankhun est un personnage génial et attachant et tout et tout, mais il faut reconnaître qu’il en fait parfois un peu trop et que ça manque de réalisme. Un autre petit regret également, concernant le décès de certains personnages : il arrive que l'on s'attache à certains d'entre eux, certes on se doute qu'il y aura quelques pertes dans l'histoire vu que ce ne sont pas des enfants de chœur, mais j'aurais apprécié qu'on leur consacre un peu plus de temps que se contenter de crier leur nom sur le moment en mode "zut !" et puis pouf, on n'en entend plus parler... Enfin, le sujet principal restant une romance, on va dire que l’aspect «mafia» est moins développé et que ça pêche un peu de ce côté-là. On nous présente l'un des personnages comme un cerveau hyper manipulateur, mais ses magouilles tombent vite à l’eau et ça manque quelque peu de crédibilité, du coup il paraît moins «intense» que le scénario voulait nous faire croire, voire même un peu pitoyable à certains moments. Ça n’enlève rien à son jeu d’acteur qui est bon, mais ça retire quand même une dose de charisme à son personnage et c’est dommage. J’en profite au passage pour mentionner un dernier point négatif, cette fois non lié à la série elle-même mais au contexte dans lequel elle est sortie. Je parle de la guerre qui s'est produite entre les fans du couple KinnPorsche et ceux de VegasPete, ces derniers voyant les épisodes défiler semaine après semaine avec une impatience grandissante tant ils craignaient de ne pas voir leur romance démarrer suffisamment tôt pour être traitée correctement, tandis que les premiers ne manquaient pas de leur rappeler ironiquement que l’histoire s’appelait «KinnPorsche» et pas «VegasPete». D’un côté je peux comprendre les deux parties, quand on adore une histoire on craint tous que son adaptation la trahisse, mais cela m’a fait réfléchir sur le fait qu'avoir lu un roman avant de voir son adaptation à l’écran n’a pas toujours de bons côtés (en même temps je me félicite de ne pas m’être farci ce qui semble être une grosse bouse toxique, sinon je doute que j’aurais apprécié la série, ou même que j’aurai eu envie de la voir). En bref, ce genre de conflit sur les réseaux a certes contribué à la popularité de KinnPorsche, mais il risque aussi de décrédibiliser l’audience des BL et de faire du tort par ricochet à cette industrie alors qu’elle est en plein développement et là, c'est juste pas le moment.

Pour conclure, j’ai vraiment trouvé cette série sympathique, le scénario passionnant et adulte, les rebondissements sont fréquents et maintiennent l'intérêt, et les romances se construisent de manière assez crédible, avec de belles scènes intimes qui placent la barre très haut pour les BL à venir. C’est bien une des premières fois d’ailleurs où l’on a au moins deux scènes de sexe dans lesquelles les persos vont jusqu’à l’orgasme, du moins dans une production qui n’est pas classée comme érotique : d’ordinaire ils se tripotent 30 secondes puis on les voit couchés l’un à côté de l’autre pour nous faire comprendre qu’ils ont fini leurs galipettes. Enfin, les acteurs s’en sortent très bien et l’implication de l’équipe se sent autant au visionnage que dans leurs événements promotionnels, leur alchimie est palpable, certains moments d’émotion réussissent à nous tirer quelques larmes et le mélange romance/action fonctionne vachement bien. Et la première saison nous offre une conclusion relativement satisfaisante. En bref, il y avait l’avant-KinnPorsche, désormais il y aura l’après-KinnPorsche. Un tournant dans l’industrie du BL qui ne peut que nous réjouir.

PS : Si quelqu'un peut m'expliquer pourquoi ils ont rajouté "La Forte" dans le titre, je lui en serai reconnaissante, parce que pour moi ça ne veut strictement rien dire...

Lire davantage

Cet avis était-il utile?
Complété
Lizzindagi
2 personnes ont trouvé cette critique utile
mai 7, 2023
14 épisodes vus sur 14
Complété 0
Globalement 9.0
Histoire 9.5
Acting/Cast 10
Musique 10
Degrés de Re-visionnage 10
Cette critique peut contenir des spoilers

Une série BL importante

Un budget jamais vu pour un drama BL, un casting 5*, une merveille d'OST, une réalisation léchée et une série devenue culte dès son premier épisode. Alors oui tout n'est pas parfait dans KinnPorsche, quelques longueurs ici ou là, quelques parties qui auraient mérité qu'on s'y attarde un peu plus, mais le travail réalisé par les équipes, techniques, production, réalisation et comédiens, est assez impressionnant, particulièrement pour un BL.

Le sujet et la mise en scène proposent un drama plus mature que ceux habituellement proposés dans le cadre BL.
Le thème de la mafia, très présent dans les mangas/manhwas/romans BL, reste assez peu abordé dans les dramas, ou alors de manière très édulcorée. On ne peut pas dire que le sujet soit édulcoré dans KinnPorsche, puisque violence, manipulation et fusillades se succèdent.
Le choix des acteurs, physiquement plus adultes qu'à l'habitude, notamment pour le couple principal, et les scènes de baisers et de sexe, se distinguent également de ce qu'il est communément vu. Il convient de noter la présence de bottoms dominants, les plans de parties physiques rarement montrées à l'écran, les baisers crus des couples principaux (ça fait plaisir de voir des couples où le sexe fait partie intégrante de la relation), et la première scène sado-masochiste d'un drama BL, plus suggérée que réellement montrée mais c'est déjà pas mal.

Les acteurs sont parfaits, tant les principaux que les secondaires. Les trois couples affichent une alchimie magistrale, aux dynamiques bien différentes, et un visuel irrésistible. Je veux souligner la prestation stratosphérique de Tong/Tankhun, qui éclipse à peu près tout le monde dès qu'il apparaît.

En complément d'une violence physique certaine, une violence psychologique émerge, notamment à travers le personnage de Vegas et sa relation à son père. Vegas est probablement le personnage le plus complexe du drama, et le plus controversé, adoré ou détesté, il est rare d'avoir un avis neutre sur le jeune homme.

Malgré tout cela, le drama n'est pas dénué d'humour avec des scènes hilarantes rapidement devenues iconiques et des personnages drôlissimes (Tankhun, Porsche, l'équipe de gardes du corps).

Certaines parties rallongent néanmoins inutilement l'histoire, et d'autres auraient mérité d'être plus développées. Le plus surprenant reste tout de même certains rebondissements sortis de nulle part et tirés par les cheveux.
Mais tout cela est rapidement pardonné pour ne garder que le meilleur.

Je ne sais pas si la dynamique KinnPorsche apportera réellement un changement, mais le succès mondial de la série augure d'une période potentiellement plus mature pour les dramas BL.

Lire davantage

Cet avis était-il utile?

Recommandations

Not Me
HIStory3: Prisonnier
Unforgotten Night
Big Dragon
Manner of Death
Love Storm

Renseignements

  • Drama: KinnPorsche
  • Pays: Thaïlande
  • Épisodes: 14
  • Diffusé: avril 2, 2022 - juil. 9, 2022
  • Diffusé On: Samedi
  • Station de diffusion initiale: iQiyi, One 31
  • Durée: 60 min.
  • Classification du contenu: Pour + de 18 ans (violence et vulgarité)

Statistiques

  • Score: 8.0 (marqué par 40,793 utilisateurs)
  • Classé: #2127
  • Popularité: #125
  • Téléspectateurs: 66,695

Top Contributeurs

140 éditions
44 éditions
22 éditions
22 éditions

Informations et articles

Listes populaires

Listes apparentées d'autres utilisateurs
BL / Gay (*Rated Order*)
653 titles 2813 loves 46
Thai BL Master List
679 titles 1473 loves 11

Récemment vu par