Sungkyunkwan Scandal (2010) poster
8.2
Votre note: 0/10
Notes: 8.2/10 par 22,952 utilisateurs
# de Spectateurs: 46,500
Critiques: 87 utilisateurs
Classé #1448
Popularité #250
Téléspectateurs 22,952

Kim Yun Hee est une jeune femme intelligente, responsable et indépendante. Depuis la mort de son père, elle travaille en se faisant passer pour un homme afin d'aider sa famille. En effet, son frère est malade et les médicaments coûtent cher. Lorsqu'ils sont sur le point d'être mis à la rue, Kim Yun Hee accepte un travail mieux payé que les autres : passer l'examen national à la place d'un autre. Mais voilà, le jour J, elle croise la route de Lee Seon Joon qui est ébloui par son talent. Il décide de la forcer à passer le concours sous ce qu'il croit être sa véritable identité, celle de son frère malade. Kim Yun Hee n'a plus le choix, elle doit intégrer la prestigieuse école de Sungkyunkwan, un pensionnat réservé aux hommes. Et comme si cela ne suffisait pas, elle va devoir partager sa chambre avec Lee Seon Joon et un autre garçon peu commode, Moon Jae Shin, le tout sous le regard amusé du coureur de jupons Goo Yong Ha. Modifier la traduction

  • Français
  • 中文(简体)
  • Arabic
  • English
  • Pays: South Korea
  • Catégorie: Drama
  • Épisodes: 20
  • Diffusé: août 30, 2010 - nov. 2, 2010
  • Diffusé Sur: Lundi, Mardi
  • Station de diffusion initiale: KBS2
  • Durée: 1 hr. 10 min.
  • Score: 8.2 (scored by 22,952 utilisateurs)
  • Classé: #1448
  • Popularité: #250
  • Classification du contenu: 15+ - Teens 15 or older

Où regarder Sungkyunkwan Scandal

Viki
Gratuit•e (sub)
WeTV
Gratuit•e (sub)

Distribution et équipes

Critiques

Complété
Fan2Dramas
1 personnes ont trouvé cette critique utile
juin 11, 2024
20 épisodes vus sur 20
Complété 2
Globalement 9.0
Histoire 9.0
Acting/Cast 9.0
Musique 8.5
Degrés de Re-visionnage 8.5
Cette critique peut contenir des spoilers

Une histoire dynamique et rythmée

Après être tombée par hasard sur le drama chinois "In A Class of Her Own", que j'ai trouvé sympa mais qui m'a souvent barbée à cause de ses longueurs et son absence d'épaisseur, j'ai eu envie de me lancer dans la version originale coréenne. De nombreux commentaires trouvaient cette version bien mieux que son remake, et bien que ce drama date de 2010, je partage sans conteste cet avis.

A peu de choses près il y a beaucoup de similarités entre ces deux versions, tant au niveau des personnages que de l'intrigue, des rebondissements, de l'enchaînement des scènes et des passages-clés. Pourtant, j'ai eu l'impression de voir 2 dramas complètement différents parce que - censure chinoise oblige- le remake est bien plus édulcoré et gentillet que le matériau de base. En effet cette version coréenne est quant à elle bien plus rythmée et dynamique, il y a peu de longueurs malgré sa durée, l'histoire décolle dès le départ et non pas au bout du 25ème épisode, et les personnages sont mieux creusés. Je ne ferai pas une review détaillée de l'intrigue parce que j'ai déjà rédigé une critique de "In A Class of Her Own", mais si vous deviez choisir une seule version entre ces deux-là je vous conseillerais indubitablement "Sungkyunkwan Scandal". Rien que l'amitié entre ces quatre étudiants, issus chacun de classes sociales différentes, a des implications politiques et symboliques bien plus marquées dans la version coréenne, et réellement susceptibles d'ébranler les bases sur lesquelles se fondent le pouvoir et les privilèges de l'élite. L'opposition entre la classe des nobles et les idéaux d'harmonie du roi est mieux détaillée, les conséquences qui découleraient de la découverte d'un texte perdu (les dernières volontés du précédent roi) seraient bien plus importantes, tout comme la révélation du sexe de l'héroïne qui risque littéralement la peine de mort pour elle et sa famille sitôt que le secret sera éventé (contrairement à la version chinoise où tout ceci paraît un peu plus léger, avec en guise de punition des coups de bâton et le renvoi de l'école). Les références à l'homosexualité et la relation ambigüe entre l'étudiant rebelle et le dandy, sont davantage soulignés même si bien sûr, une telle version de 2010 ne pouvait pas aller trop loin sur ce sujet. Quant au président du conseil des élèves, je l'ai trouvé plus effrayant et dangereux que dans son remake : convaincu que seule la classe des nobles mérite tous les pouvoirs, fervent défenseur de ses idéaux et méprisant envers les faibles, il ne recule pas devant certaines bassesses pour atteindre son but.

En parlant de ce dernier, ma seule critique concernera justement ce personnage. Bien qu'il constitue un bon antagoniste qui cherche sans cesse à nuire à notre sympathique quatuor (permettant ainsi de renforcer leur amitié), je trouve qu'il manque parfois de profondeur. A part plisser les yeux d'un air menaçant, plisser les yeux avec un sourire narquois et plisser les yeux d'un air crispé en fermant le poing dans son dos quand il veut masquer sa colère, le jeu de l'acteur n'apporte hélas pas vraiment de nuances à son personnage qui disposait pourtant d'une bonne base pour le rendre plus intéressant. D'ailleurs son arc aurait pu être mieux développé, l'amour qu'il éprouve pour la courtisane avait de quoi rendre les choses plus intéressantes mais cet espace n'a malheureusement pas été exploité comme il faut. Il est persuadé que sa classe lui donne des droits d'office et surtout que cela doit suffire à mériter l'amour de cette femme de classe inférieure, tandis que celle-ci se refuse obstinément à lui et préfère offrir son cœur à un étudiant insignifiant. Je trouve que cette dynamique de base aurait pu donner quelque chose de vraiment sympa et notamment un arc de rédemption passionnant, s'ils avaient vraiment travaillé ces deux personnages, et pris le temps d'explorer une histoire d'amour (quasi inexistante au final dans cette version alors qu'elle semble en bonne voie dans le remake chinois) entre un homme comprenant que ce n'est pas grâce à sa naissance et sa volonté de soumettre mais par un cœur sincère et le respect envers l'autre que l'on gagne l'attention d'une femme, et cette courtisane finissant par aimer celui qu'il aurait pu devenir dès lors qu'il aurait cessé de la considérer comme un dû. D'ailleurs certains détails concernant cette dernière (notamment des dialogues suggérant un passif et un drame familial, les liens obscurs qu'elle entretient avec le ministre de la guerre et les moyens de pression dont il dispose pour se servir d'elle mais dont le spectateur ne saura rien) m'ont semblé trop légers et remplis de trous, comme s'ils avaient prévu de développer davantage son histoire avant de l'abandonner au dernier moment par manque de temps ou bien sur ordre des producteurs. En tout cas leur relation a laissé un léger goût d'inachevé à la romantique que je suis et la fin un peu précipitée (dommage qu'on ne sache pas ce que deviennent certains personnages) m'a quelque peu frustrée. Mais bon, puisque c'est comme ça je laisserai vagabonder mon imagination pour leur offrir une jolie conclusion, c'est bien aussi...

En résumé, j'ai trouvé cette version de 2010 beaucoup plus passionnante que son remake de 2020, et malgré cette décennie d'écart à aucun moment je n'ai eu l'impression de voir un drama daté. Même la bande-son m'a eu l'air plus sympa que la version chinoise, et contrairement à cette dernière, on a droit à 2- 3 bisous (certes très gentils, mais au moins il y en a !). Le thème de la lutte des classes n'est pas nouveau mais il ne cessera jamais d'être d'actualité et je l'ai trouvé mieux traité ici. Il est vrai que par moments, tous les beaux idéaux du ML semblent assez peu réalistes et que c'est parfois agaçant pour une spectatrice telle que moi : ok on peut vaincre n'importe quel obstacle quand on est déterminé, qu'on travaille dur et qu'on y croit, sauf que ce discours est clairement celui d'un dominant à qui il ne viendrait jamais à l'idée que certaines portes ne seront jamais ouvertes pour les femmes quels que soient leurs efforts acharnés. Mais on va se consoler en se disant que c'est un drama historique, que ça colle à l'époque et que lui-même revoit ses positions en reconnaissant clairement sa bien-aimée comme son égale. Quoi qu'il en soit j'ai passé un excellent moment devant ce drama au point que je l'ai visionné d'une traite. Alors que je suis en général peu friande des historiques coréens (pour des raisons purement esthétiques, c'est personnel et ça n'engage que moi), eh bien je me suis fait l'effet de redécouvrir, après avoir commencé par le surgelé, le goût d'un savoureux plat fait-maison.

Lire davantage

Cet avis était-il utile?
Complété
Totally-Dramas-Addicted
0 personnes ont trouvé cette critique utile
avril 9, 2022
20 épisodes vus sur 20
Complété 0
Globalement 10
Histoire 10
Acting/Cast 10
Musique 8.0
Degrés de Re-visionnage 8.0

Drama Culte avec casting de rêve à ne pas manquer

Un gender drama d'époque de 2010, mais qui n'a pas pris une ride !

❤❤❤ ❤❤❤ ❤❤❤ ❤❤❤ ❤❤❤ ❤❤❤ ❤❤❤ ❤❤❤ ❤❤❤

Le plot "fille déguisée qui intègre une école réservée aux hommes" est très classique, mais il est bien traité, avec un casting de rêve... Park Min Young, Song Joong Ki, Park Yoo Chun, sans parler de Yoo Ah In, tous faisant leurs débuts,... C'est un régal !

Techniquement (réalisation, scénario, cadrage, OST, qualité des images), il n'y a rien à redire. Tout est parfait !!

Je vous conseille donc de ne pas passer à côté de cette perle des KDramas... Vous allez savourer (et sourire bêtement pendant le dernier quart d'heure du bonheur des personnages auxquels vous êtes tant attachés) ?

Lire davantage

Cet avis était-il utile?

Renseignements

  • Drama: Sungkyunkwan Scandal
  • Pays: Corée du Sud
  • Épisodes: 20
  • Diffusé: août 30, 2010 - nov. 2, 2010
  • Diffusé On: Lundi, Mardi
  • Station de diffusion initiale: KBS2
  • Durée: 1 hr. 10 min.
  • Classification du contenu: 15+ - Adolescents de 15 ans ou plus

Statistiques

  • Score: 8.2 (marqué par 22,952 utilisateurs)
  • Classé: #1448
  • Popularité: #250
  • Téléspectateurs: 46,500

Top Contributeurs

24 éditions
18 éditions
14 éditions
9 éditions

Informations et articles

Listes populaires

Listes apparentées d'autres utilisateurs

Récemment vu par