It's Okay, That's Love (2014) poster
8.6
Votre note: 0/10
Notes: 8.6/10 par 43,403 utilisateurs
# de Spectateurs: 90,317
Critiques: 213 utilisateurs
Classé #368
Popularité #76
Téléspectateurs 43,403

Jang Jae-Yeol est un mystérieux auteur et DJ qui souffre de troubles obsessionnels compulsifs. Il rencontre Ji Hae-Soo, une enseignante-chercheuse en psychiatrie à l'université qui a choisi ce domaine parce qu'elle ne veut pas réaliser d'interventions chirurgicales. (Source: thetvdb) Modifier la traduction

  • Français
  • 한국어
  • Arabic
  • Русский
  • Pays: South Korea
  • Catégorie: Drama
  • Épisodes: 16
  • Diffusé: juil. 23, 2014 - sept. 11, 2014
  • Diffusé Sur: Mercredi, Jeudi
  • Station de diffusion initiale: SBS
  • Durée: 60 min.
  • Score: 8.6 (scored by 43,403 utilisateurs)
  • Classé: #368
  • Popularité: #76
  • Classification du contenu: 15+ - Teens 15 or older

Où regarder It's Okay, That's Love

Disney+ Hotstar
Subscription (sub)
Viki
Subscription (sub)
WeTV
Gratuit•e (sub)
Kocowa
Subscription (sub)

Distribution et équipes

Critiques

Complété
Enjoy little things
2 personnes ont trouvé cette critique utile
avril 3, 2021
16 épisodes vus sur 16
Complété 0
Globalement 8.5
Histoire 9.0
Acting/Cast 9.0
Musique 8.0
Degrés de Re-visionnage 8.0

Immersion dans l’environnement des maladies psychiatriques

Je pense que chacun aimera ou non ce drama, surtout par le fait de l’immersion dans le côté sombre et inconnu des maladies psychiatriques et particulièrement la schizophrénie.
Personnellement, certains moments m’ont dérangé et j’ai eu du mal. Mais le sujet est sincèrement bien traité.
L’histoire est dense, et toutes les histoires secondaires sont bien imbriquées les unes dans les autres.
Le tout saupoudré d’un peu d’humour. Le côté émotionnel reste léger par rapport à d’autres dramas, mais cela ne m’a pas dérangé.
Les acteurs sont bons, et nous emporte sans qu’aucun ne sorte vraiment du lot non plus.
Un drama qui traite un sujet difficile mais qui reste finalement léger. On passe un bon moment, même si ce n’est pas le drama qui m’aura le plus marqué.

Lire davantage

Cet avis était-il utile?
Complété
clinchamps
0 personnes ont trouvé cette critique utile
janv. 13, 2022
16 épisodes vus sur 16
Complété 0
Globalement 7.5
Histoire 9.5
Acting/Cast 9.5
Musique 6.0
Degrés de Re-visionnage 6.0
Cette critique peut contenir des spoilers

Un drama sur la maladie mentale, ça c'est original surtout quand c'est très bien fait !

Oui, on l’aura compris, l’univers du drama c’est la psychiatrie, les troubles mentaux divers et variés dont la schizophrénie… et autant le dire tout de suite, c’est un excellent drama, original, très bien écrit et parfaitement interprété !
Je ne ferai qu'un reproche (faut bien en trouver un, la perfection n'est pas de ce monde   ) c'est l'accumulation de maladies mentales, il n'y a pas, ou très peu, de personnage qui n'ait son trauma dans l'enfance, ou autre truc bien sympa, Jang Jae Yeol n'étant pas en reste, tout héros qu'il est ! Mais bon, c'est vraiment pour chicaner, c'est un drama remarquable !!   
Au niveau de l’interprétation Dieu sait que j'adore Gong Yo Jin (une des rares femmes dont je me souvienne du nom   ) mais elle devrait faire attention, elle commence à avoir des tics gestuels, avec ses cheveux particulièrement, et comme le réalisateur privilégie beaucoup les gros plans, c'est trop évident, et ce genre de truc, quand on commence à les remarquer, après on ne voit plus que ça !!  
Autrement, la scène de la cascade  l'eau est froide et pourtant c'est chaud..... Voilà un baiser qui entrerait tout droit dans mon top 5 si j'en avais un !!!   et elle prétend n'avoir rien ressenti !!!!    c'est vrai que c'est une malade !!   


Au cours de ma vision : (Attention spoilers ! )
Episodes 2 et 3 : Je viens de voir le 2 et 3 de It's Okay that's love, et j'aime de plus en plus ce drama, qui a un ton très original, avec des dialogues drôles, justes et très adultes, ça change !!   j'étais écroulée de rire avec la bagarre de la fin de l'épisode 3 !!!       Et il y a certains échanges entre l'écrivain et la psy qui m'ont rappelé certaines comédies américaines de la grande époque, du genre de celles avec Cary Grant et Katharine Hepburn, et croyez-moi, ce n'est pas un mince compliment !!    J'ai hâte de le continuer !!   

Episodes 5 et 6 : Je viens de voir le 5 et le 6 de IOTL et vraiment voilà encore un drama très original, et bien foutu, bien interprété avec un héros plus que swoonant en prime !!           Je me demandais tout le temps où j'avais vu le sunbae de Gong Yo Jin, c'est dans Chuno, il joue l'autre chasseur d'esclave, celui qui a appris le métier à Dae Gil...(le plus sale...) remarquable Sung Dong Gil
!

Plus loin : ce qui est vraiment prenant ce sont les relations entre les personnages, bien plus que les cas psy croisés, qui moi, ne me touchent pas vraiment, ça fait un peu trop "catalogue" . Les relations sont complexes, les difficultés de communication évidentes, et tellement réelles dans la vraie vie !! c'est là que se trouve l'excellence de ce drama, ainsi que dans la réalisation au plus près des acteurs, par ailleurs excellents !
L'intrigue devient passionnante : l'ami d'enfance de Jae Yeol vient de comprendre que celui-ci est victime d'un grave trouble mental, et vraiment la scène où il comprend, celle où il se confie à Dong Min sont bouleversantes, d'autant plus que la relation de Jae Yeol avec Hae So s'approfondit, tout en restant tout à fait véridique : pour une fois, une héroïne de drama se pose vraiment la question du choix entre une carrière et une vie de femme au foyer, et encore même pas, plutôt une carrière bridée par une famille.

Plus loin : Tout à coup on voit Jae Yeol rire et courir avec Kwang Soo, puis il est tout seul, je me suis dit : "ben il hallucine, alors ??" Je n'en revenais pas ... Je trouvais que ce gamin qui le collait était bizarre, mais ça... ça m'a fichu un sacré coup ...  Mais je ne crois pas que ce soit un schizophrène, enfin, disons que je ne l'espère pas parce que ce serait très grave, c'est incurable, peut-être n'est-ce qu'un trouble de sa personnalité, il revit son enfance à travers ce fantôme, ou c'est son double, bref, j'espère qu'il va trouver un moyen d'en guérir, parce que ce serait trop triste...    
Il y a une belle compréhension qui s'installe entre les deux héros, il y a du swoon, il y a aussi du suspens (que s'est-il vraiment passé dans le passé ? Et pourquoi Jae Yeol voit tout le temps ce gamin ? et est-ce que l'héroïne va peu à peu vaincre son angoisse ?et la façon dont Jae Hyeol essaie de la guérir est très swoonante, elle !!

Plus loin : La relation entre les deux est vraiment tout à fait originale et très bien écrite. Elle, sous couvert de son traumatisme d’enfance le repousse, mais se permet pas mal de gestes tendres qui bien sûr le mettent sur le gril, mais lui va très vite prendre les choses en main et la mettre en face d'un choix. Ce qui me fait penser que son trauma était plus devenu un prétexte, une habitude de conduite. Cela donne lieu à une scène.... que je qualifierai de … chaude ?? sensuelle ???      Par contre elle n'a pas encore compris toute l'étendue des dégâts causés dans le psychisme de Jae Yeol bien qu'elle se doute bien que ses TOC et sa façon de dormir dans les toilettes cachent plus qu'il n'en dit.
En plus on a droit à une superbe balade à Okinawa...

Plus loin : je ne vois pas de clichés, pourtant je ne les rate pas, en général, même si je les apprécie quand la sauce est bien liée et j'aime beaucoup aussi la relation entre les deux psy, divorcés depuis 13 ans mais qui n'arrivent pas à renoncer vraiment…
Ici, il est très difficile d'anticiper la fin, l'éventail entre le tragique, l'acceptation (façon Robbers) ou carrément le happy end est ouvert, quoique j'ai de forts doutes en ce qui concerne le happy end
J'ai admiré comment Dong Min amène Jae yeol à parler, à travers ses blagues et ses plaisanteries, comment il glisse les questions importantes, et Sung Dong Il (que j’admire depuis plusieurs dramas ) est vraiment génial : on sent parfaitement qu'il est extrêmement présent, tout en donnant l'impression à Jae Yeol que ce ne sont que deux copains qui boivent un coup !

Par contre, je ne sais pas comment Soo Kwang pourrait disparaître, ou mourir, vu qu'il n'existe que dans la tête de Jae Yeol, et que c'est en quelque sorte une figuration de lui-même adolescent... Justement, si il mourait ce pourrait être terrible pour Jae Yeol qui n'aurait plus qu'à en faire autant !!


Je m'étais aussi fait la remarque que Jae Yeul ne voyait Kwang Soo qu'avant ou après qu'il lui arrive quelque chose (soit il est battu, soit il est malade, mais disparaît de l'hôpital) et effectivement s’il parvenait à voir sa mort il se passerait quelque chose, mais c'est à double tranchant... Mais si Jae Yeol était convaincu qu'il n'existe pas, il disparaîtrait simplement, mais le lui faire comprendre et admettre sera bien difficile... Ce qui me trouble c'est que quelque fois nous le voyons sans que Jae yeul soit présent, comme si nous partagions son hallucination, comme la dernière fois qu'il est apparu avec la voiture qui fonçait sur lui…
Il a cru se battre avec le père du gamin, il a cru qu'il lui téléphonait alors qu’il n’y avait personne en ligne..il a emmené le gamin à l'hôpital, il y a les romans que le gosse écrit, il voit la maison du gamin (la sienne en fait) comme elle était durant son enfance alors que c'est une ruine calcinée...
Il est carrément dans un univers parallèle, et lui dire qu'il hallucine ne servira à rien, puisque lui il voit tout ça, c'est son vécu, il ne peut pas croire juste parce qu'on lui dit "tu hallucines" que tout est faux... C'est bien le drame des schizophrènes qui entendent des voix, et lui c'est pire, il voit en plus d'entendre...

Episode 13 et 14 : je viens de voir le 13/14 de IOTL, et si on ne peut pas appeler ça "dur" au sens strict, c'est quand même extrêmement émouvant, et bouleversant, du fait du grand talent des acteurs et de l'histoire qui s'achemine de plus en plus vers le drame.  
Jang Yeol est maintenant à l'hôpital, le diagnostic est posé et le fin du 14 est vraiment émouvante, et plus ça va (il ne reste que deux épisodes, quand même) moins je peux prévoir la fin de ce drama vraiment excellent et totalement atypique...
Et pour finir je dirai que je supporte de plus en plus  mal les mères coréennes, leur façon d'envahir et de tyranniser la vie de leurs filles (ou fils suivant le cas) de ne jamais respecter leurs choix même quand les enfants sont largement adultes.
La façon dont la mère exige que sa fille abandonne Jang yeol parce qu'il est malade me révolte !  
C'est là que j'apprécie à fond mon éducation européenne !
Moi aussi la mère et la sœur m'ont sérieusement gonflée, et aussi un peu l'héroïne, quand même, qui, parce que Jang Yeol lui manque trop, remet en cause toute la thérapie en allant le voir, et la façon dont elle dit en sortant "tu avais raison, je n'aurais pas dû y aller, augmente la médication" m'a un peu glacée !! On retrouve bien son égoïsme, celui qui lui a fait tenir la dragée haute à son précédent petit ami pendant 300 jours ! Et à côté de ça elle se laisse gifler par sa mère !!! à 30 ans !!
Et en passant, l'amour des Coréens pour les châtiments corporels commence à me fatiguer aussi ! La réponse systématique par la violence physique, ça va bien !! Mais les "vieux" qui se permettent de tapper sur les "jeunes" dans les dramas, c'est tout le temps ! Dans Fated to love you, la mère de Mi Young secouait comme un prunier ce pauvre Gunnie et le bourrait de tapes et coups !! et je pourrai en trouver 10 autres comme ça ! Là, le ton était comique, mais n'empêche ! Je commence à croire que le confucianisme (respect inconditionnel des anciens) allié au goût pour la violence sont des fondements essentiels des relations parents/enfants en Corée , avec l'amour de la bière et du soju !!
On retrouve cet aspect confucianiste au Japon, mais (en tous cas dans les dramas) les parents lèvent rarement la main sur les enfants surtout quand ils sont largement adultes !
Mais je continue à me demander comment tout ça va finir, j'espère qu'on n'aura pas un tour de passe-passe pour sortir un happy end, mais là ça m'étonnerait quand même !

la fin : décevante dans le sens où on a choisi un ton de comédie superficielle et irréaliste (ce qui jure avec le réalisme du reste du drama) Cependant elle m’a moins déplu qu’à la première vision, bien que l’ambiance colonie de vacances soit en contradiction avec le reste.

Cela reste un des meilleurs et plus originaux dramas que j’ai pu voir !

Lire davantage

Cet avis était-il utile?

Renseignements

  • Drama: It's Okay, That's Love
  • Pays: Corée du Sud
  • Épisodes: 16
  • Diffusé: juil. 23, 2014 - sept. 11, 2014
  • Diffusé On: Mercredi, Jeudi
  • Station de diffusion initiale: SBS
  • Durée: 60 min.
  • Classification du contenu: 15+ - Adolescents de 15 ans ou plus

Statistiques

  • Score: 8.6 (marqué par 43,403 utilisateurs)
  • Classé: #368
  • Popularité: #76
  • Téléspectateurs: 90,317

Top Contributeurs

37 éditions
33 éditions
32 éditions
30 éditions

Informations et articles

Listes populaires

Listes apparentées d'autres utilisateurs
All Time Favorite Dramas
694 titles 1734 loves 35
List for EXO-Ls ~
74 titles 209 loves 4

Récemment vu par