Monster (2021) poster
8.7
Votre note: 0/10
Notes: 8.7/10 par 23,355 utilisateurs
# de Spectateurs: 56,100
Critiques: 157 utilisateurs
Classé #232
Popularité #178
Téléspectateurs 23,355

Lee Dong Shik est un ancien détective, rétrogradé, et mis en quelque sorte au placard puisqu'après ça il ne se consacre plus qu'a la paperasserie habituelle et inintéressante du poste de police de Manyang. La vie Lee Dong Shik est assez paisible et ennuyeuse jusqu'à ce que Ang Joo Won débarque au quartier général et devienne son supérieur. Joo Won est un détective d'élite dont le père est pressenti pour devenir très prochainement le chef de l'Agence nationale de police. Cependant, malgré ses qualités admirables et ses antécédents élevés, Joo Won porte un secret trop longtemps gardé. Quand une série de crime, semblable à ceux non résolu d'il y a 20 ans surgissent, les deux agents décident d'unir leurs forces pour arrêter ce coupable tendancieux. Source : Yumiko Like It ! (http://yumiko777.eklablog.com) Modifier la traduction

  • Français
  • 한국어
  • 日本語
  • Arabic
  • Pays: South Korea
  • Catégorie: Drama
  • Épisodes: 16
  • Diffusé: févr. 19, 2021 - avril 10, 2021
  • Diffusé Sur: Vendredi, Samedi
  • Station de diffusion initiale: jTBC
  • Durée: 1 hr. 5 min.
  • Score: 8.7 (scored by 23,355 utilisateurs)
  • Classé: #232
  • Popularité: #178
  • Classification du contenu: 18+ Restricted (violence & profanity)

Où regarder Monster

Disney+ Hotstar
Subscription (sub)
WeTV
Gratuit•e (sub)
Netflix
Subscription (sub)
Prime Video
Subscription (sub)
Viki
Gratuit•e (sub)

Distribution et équipes

Critiques

Complété
Miyu
2 personnes ont trouvé cette critique utile
juil. 9, 2021
16 épisodes vus sur 16
Complété 0
Globalement 7.5
Histoire 8.0
Acting/Cast 10
Musique 10
Degrés de Re-visionnage 1.0

Apprenez à être un anti-héros avec Lee Dong-Shik =D !

Alors, alors… Étant toujours dans ma période où rien ne trouve grâce à mes yeux… [Enfin, rien… Disons qu’après analyse, les romances me tapent royalement sur le système. D’habitude dans ce cas, j’enchaine des films d’horreurs afin de me laver le cerveau de toutes ces niaiseries… (Oui, ma logique est assez douteuse =D)] Je suis tombée sur « Beyond Evil » qui m’a fait entrevoir un peu de lumière. (Assez ironique quand on connaît l’histoire x’D)

Parlons des points clés de ce drama :
• Une petite bourgade qui accueille un tueur en série… (Est-ce une idée que je me fais ou la plupart des histoires du genre se déroule dans les lieux « isolés » où tout le monde se connaît ?!)
• Un anti-héros pour protagoniste principal : Nous sommes loin du héros qui fait rêver ! Lee Dong-Shik a tout d’un héros désabusé qui adore jouer au psychopathe et nous perdre dans ses raisonnements…
• Une enquête tel un jeu de piste : La quête de la vérité m’a souvent donné des maux de tête ! D’autant plus qu’on finit par soupçonner tout le monde et finalement… Nous sommes loin du compte… [Après avoir découvert la vérité derrière l’affaire, je me suis dit : «Tout ça pour ça ? ». (Je m’explique : Si la vérité avait été exposée dès le départ, beaucoup de vies n’auraient pas été gâchées… Mais vous me direz qu’il n’y aurait pas eu d’histoire alors x’D.)]
• Des puissants plus adorables les uns que les autres (Entendez bien l’ironie de cet intitulé =D) : Ils nous donnent une leçon de vie des plus intéressante : pour couvrir ses traces tout est permis… Et si on ruine la vie de plusieurs personnes au passage, c’est encore mieux ! =X (J’espère que les puissants de Corée ne sont pas comme les décrits la plupart des thrillers, sinon je les plains ^^)

En conclusion, l’histoire est des plus « classique » pour un thriller coréen… On en revient souvent à la même chose. (C’est-à-dire… Des puissants des plus pourris qui feraient tout pour accumuler plus de pouvoir =D) Cependant, ce drama m’a tenu en haleine car finalement… Je voulais savoir qui était le meurtrier de « Lee Yu-Yeon » & comment réagirait tous les protagonistes à cette vérité...

Lire davantage

Cet avis était-il utile?
Complété
clinchamps
1 personnes ont trouvé cette critique utile
janv. 7, 2022
16 épisodes vus sur 16
Complété 0
Globalement 9.5
Histoire 9.0
Acting/Cast 9.5
Musique 8.5
Degrés de Re-visionnage 7.0

Au delà du mal, il y a le cœur humain...

Je l’ai beaucoup beaucoup aimé !
Des dramas sur la traque d’un tueur en série, j’en ai vu plus d’un, de qualité très variées et inégales, et là on en a un très bon.
Ce qui en fait la qualité première, ce sont les personnages, plus ou moins cabossés, et le super flic élite n’est pas celui qui l’est le moins, malgré les apparences ! Ce qui m’a vraiment touchée, ce sont les liens particuliers qui existent entre les policiers et les habitants de cette petite ville, définis par Lee Dong Sik : «  Quand ils sont entre eux, ils ne se supportent pas, mais si un étranger arrive pour leur nuire, ils s’unissent aussitôt. » C’est un comportement que j’ai moi-même souvent rencontré dans ma campagne, et c’est ce côté humain universel qui m’a plu.
Le thriller :
On part d’une disparition et un meurtre vieux de 20 ans, jamais résolus, comme un écho de la disparition qui vient de se produire au présent, qui bouleverse à nouveau le petit village de Manyang. Mais l’histoire ne s’arrête pas à la découverte du tueur qui, en général, clôture le drama. La résolution de ce mystère ne fait qu’ouvrir d’autres interrogations, faire tomber d’autres masques.
les personnages :
Ici on peut penser que l’intrigue policière est avant tout le support d’une histoire d’humains, les avancées ou culs-de-sac de l’enquête donnant l’occasion aux personnages de se révéler en se confrontant, ou en se soutenant. La fin du drama est plus une renaissance, un nouveau départ dans un monde éclairci comme le retour du soleil après une tempête… Ce n’est pas une rédemption, mais plutôt une renaissance, après avoir regardé en face leurs actes, en avoir accepté les conséquences et avoir compris quel était le vrai sens qu’ils voulaient donner à leur vie.
La réalisation :
Elle est bonne, sauf peut-être un peu trop insistante au début, pour orienter les soupçons du spectateur d’une façon trop évidente (éclairages qui soulignent un peu trop un sourire qui devient menaçant, …) puis elle devient plus classique, plus intelligente, nous laissant le soin de nous faire notre opinion. A la fin, le réalisateur a encore clairement appuyé le sentiment de renouveau par la lumière enfin revenue, dans le ciel et sur le visage des acteurs (Shin Ha Kyun semble avoir rajeuni de 10 ans )
Les acteurs :
Ils sont tous excellents mais un applaudissement particulier pour Shin Ha Kyun, qui interprète parfaitement cet homme torturé par un passé douloureux, une culpabilité d’autant plus écrasante qu’elle ne se réfère pas à un acte concret mais à une absence… Ses regards, particulièrement expressifs et la modulation de sa voix sont impressionnants de justesse, de profondeur, d’humanité. En face de lui Yeo Jin Goo incarne avec vérité et finesse le jeune flic dont la rigidité est l’armure qu’il a choisie pour résister à une enfance douloureuse et un père tyrannique. Il arrive bardé de ses certitudes, et il lui faudra apprendre à les abandonner et à se confronter à la réalité… Yeo Jin Goo progresse sans arrêt, à chaque drama où je le croise. Il a l’habitude de la caméra depuis son enfance, tant il a incarné de héros jeunes. Mais quand il est passé au héros adulte, personnage principal, dans « the crowned clown », il ne m’avait pas vraiment convaincue, je le trouvais manquant de sincérité. C’était déjà beaucoup beaucoup mieux dans « hôtel del luna », mais là il réussit à incarner son personnage, en non plus à le jouer, si vous voyez ce que je veux dire.
Un applaudissement aussi pour Choi Dae Hoon, qui met beaucoup de sensibilité et d’émotion dans son personnage au bord de la schizophrénie, sous l’emprise d’un traumatisme qui hante son inconscient.
Un dernier mot pour l’OST, magnifique, c’est le personnage supplémentaire, qui soutient l’histoire et les acteurs de bout en bout. La belle chanson de Choi Baek Ho et sa voix particulière donnent le ton et créent l’atmosphère, ainsi que toute l’OST due à Ha GeunYoung, dont tout ce que j’ai réussi à savoir c’est que c’était une femme. Je souligne en passant l’injustice dont sont victimes tous ces musiciens dont on ne sait pas grand chose, alors que la vie d’un moindre boys band à la valeur musicale discutable est passée au crible (bien trop parfois) de sa naissance à la couleur de son dernier caleçon !
Bon, pour en revenir au drama, il est excellent, à voir absolument, mais attention, celui que vous commencerez après a intérêt à être au top, sous peine de paraître bien fade insipide !


Lire davantage

Cet avis était-il utile?

Recommandations

The Demon Judge
Stranger
Mouse
Flower of Evil
Nobody Knows
Link

Renseignements

  • Drama: Monster
  • Pays: Corée du Sud
  • Épisodes: 16
  • Diffusé: févr. 19, 2021 - avril 10, 2021
  • Diffusé On: Vendredi, Samedi
  • Station de diffusion initiale: jTBC
  • Durée: 1 hr. 5 min.
  • Classification du contenu: Pour + de 18 ans (violence et vulgarité)

Statistiques

  • Score: 8.7 (marqué par 23,355 utilisateurs)
  • Classé: #232
  • Popularité: #178
  • Téléspectateurs: 56,100

Top Contributeurs

206 éditions
43 éditions
41 éditions
37 éditions

Informations et articles

Listes populaires

Listes apparentées d'autres utilisateurs
Nail Biters & Whodunits
400 titles 357 loves
Well-written NON-ROMANCE dramas
151 titles 784 voters 468 loves 73
Teams & Partners
191 titles 172 loves

Récemment vu par