Princess Changge (2021) poster
8.7
Votre note: 0/10
Notes: 8.7/10 par 14,484 utilisateurs
# de Spectateurs: 30,859
Critiques: 249 utilisateurs
Classé #276
Popularité #441
Téléspectateurs 14,484

La famille de Li Chang Ge a été assassinée par l'empereur de Tang, au cours de ce qui est devenu connu sous le nom de «l'incident de la porte de Xuanwu». Elle se dirige vers la province de Shuo déguisée en homme, pour lever une armée dans le but de venger la mort de sa famille en tuant l'empereur. Bientôt capitaine de l'armée de la province de Shuo à Zhangzhou, elle se retrouve perdante dans un siège monté par le général Ashile Sun, qui la revendique désormais, la considérant comme sa stratège militaire personnelle. (source: DramaWiki) ~~ Adapté du manhua par Xia Da (夏达). Modifier la traduction

  • Français
  • 한국어
  • 中文(简体)
  • Burmese
  • Pays: China
  • Catégorie: Drama
  • Épisodes: 49
  • Diffusé: mars 31, 2021 - mai 3, 2021
  • Diffusé Sur: Lundi, Mardi, Mercredi
  • Station de diffusion initiale: Tencent Video
  • Durée: 45 min.
  • Score: 8.7 (scored by 14,484 utilisateurs)
  • Classé: #276
  • Popularité: #441
  • Classification du contenu: 15+ - Teens 15 or older

Où regarder Princess Changge

Viki
Gratuit•e (sub)
TencentVideo
Subscription
Netflix
Subscription (sub)
iQIYI
Subscription (sub)
China Huace TV
Gratuit•e (sub)

Distribution et équipes

Critiques

Complété
alwennia
4 personnes ont trouvé cette critique utile
oct. 21, 2021
49 épisodes vus sur 49
Complété 1
Globalement 10
Histoire 10
Acting/Cast 10
Musique 10
Degrés de Re-visionnage 10

Un gros coup de cœur pour cette ballade épique

Certains ont déjà posté de très bons avis sur la série que je vous conseille de lire. J'ai écrit cet avis pour partager avec d'autres fans de dramas sur un forum et je voudrais l'avoir dans un endroit plus accessible pour pouvoir partager mon coup de cœur pour cette série.

L'histoire est remplie de combats (les chorégraphies des combats sont vraiment très bien faites et comme ce n'est pas de la wuxia, on est vraiment ancré dans le réel) et de batailles (présentées de manière très originale et qui m'ont beaucoup plu sous la forme d'images animées, bien mieux que des effets spéciaux tous nuls), de stratégies militaires, mais également d'une vraiment discussion sur les conséquences de la guerre sur les populations civiles (et notamment sur les enfants et les femmes (pas que, mais il y a plusieurs arcs narratifs centrés sur elleux et notamment un très, très bien centré sur la vie d'un groupe de femmes dans un atelier de fabrication de textile)). Il y a une vraie discussion sur le rôle et les responsabilités des gouvernants qui n'auraient pas détonné avec certains romans historiques et épiques de par chez nous. Il y a une vraie attention portée au détail pour rendre le tout réaliste (des conséquences de la guerre et des famines donc, mais aussi dans les discussions des personnages (les personnages passent beaucoup de temps à cheval et c'est l'une des premières séries où j'ai vu une constante préoccupation en ce qui concerne les limites physiques des chevaux, plusieurs personnages féminins mentionnent leurs règles (oui, pas pour rien et ça va avec l'histoire et oui, la série est écrite par deux femmes)).

Tous les personnages sont complexes et vraiment développés. Les personnages principaux, d'abord : Li Changge, jouée par Dilraba Dilmurat et qui est vraiment un très bon personnage principal qui a une vraiment évolution au cours de la série et qu'on suivrait aussi jusqu'au bout du monde, Ashile Sun joué par Wu Lei, le général de la Division des Aigles des tribus de la prairie (car oui, la série inclut autant les territoires de la dynastie Tang que les prairies de Mongolie (et même le désert voisin avec ses tribus)), Li Leyan, jouée par Zhao Lusi, la meilleure amie de Li Changge et l'autre personnage avec une vraie évolution du personnage que l'on voit grandir et devenir plus indépendante et comme disent les anglais a force to be reckoned with. Pas que les autres personnages n'évoluent pas, au contraire, mais vraiment ces deux-là et Hao Du qui vient ensuite ont l'évolution qui m'a le plus marqué (et aussi les autres personnes avec qui j'ai parlé et qui ont vu la série). Tous trois acteurs ont d'ailleurs obtenu des prix pour leur talent d'acteurices par le passé ! Enfin les deux autres personnages principaux, Hao Du, le garde et soldat stoïque, fils adoptif d'un des ministres, que je ne portais pas dans mon cœur au début et qui a su devenir l'un de mes personnages préférés (lorsqu'il commence à sourire après pas mal d'épisodes, rhalalala, son visage s'illumine !) et Wei Shuyu, le rival et meilleur ami d'enfance de de Changge et Leyan, personnage envers lequel je suis ambivalente, mais c'est totalement voulu par rapport au personnage.
Il y a toute une galerie de personnages secondaires tous aussi complexes et intéressants les uns que les autres. On se prend à aimer des personnages qu'on ne pouvait pas voir en peinture au début (certains des ministres notamment) et même les antagonistes (dont je ne révèlerai pas qui iels sont parce que l'antagoniste principal m'a vraiment pris par surprise dans la dernière moitié de l'histoire) ont des personnalités et des histoires développées pour en faire de vraies personnes avec des buts, des sentiments (et des ressentiments) et même sans être d'accord avec leurs buts ou leurs manières de faire, on comprend d'où iels viennent et on en vient même à se sentir désolé.e pour elleux et ce qui a fait qu'iels en sont arrivés là. Il y a de nombreux parallèles entre les différents personnages et comment présenter avec des situations similaires, il y a toujours plusieurs chemins (parfois aussi bons/mauvais l'un que l'autre, parfois l'un plus au-dessus de l'autre). J'étais un peu perdue entre tous les personnages (j'ai mis plusieurs épisodes à réussir à différencier certains des personnages (et l'on m'a dit que je n'étais pas la seule et que de nombreuses personnes ont galéré)), cela dit on finit assez rapidement par reconnaître tout le monde et ensuite de nombreux personnages secondaires sont présentés pour les différents arcs de la série, certains que l'on ne voit que pour quelques épisodes et d'autres que l'on revoit par la suite. Il y a un vrai sentiment que ce qui se passe et les personnages que l'on rencontre ont un importance. Ce ne sont pas juste des pions pour faire avancer l'intrigue, mais de vrais personnes avec leurs buts propres et des vraies relations d'amitié qui se créent et tiennent. Il y a tellement de personnages que je voudrais mentionner et qui méritent qu'on parle d'eux, mais il y en a tellement et on ne rencontre certains que plus tard dans le récit et je ne veux pas spoiler, mais j'aurais quelque chose à dire sur tellement d'entre elleux (Mimi, Mu Jin, Zhenzhu (13 ans la gamine et pourtant déjà !), She'er, A'Dou, Gongsun Heng, Li Jing, Li Shimin bien entendu ! et tant d'autres (la liste sur MyDramaList donne 91 acteurices et je pense pouvoir dire un mot sur au moins 50-60 d'entre elleux). Toujours est-il qu'il y a non seulement une galerie de personnages, mais également une galerie de personnages féminins complexes et avec tous types de caractères et de capacités, certaines qui se battent, d'autres qui travaillent et essaient de survivre, des plus douces, des jeunes, des plus âgées, etc. Il y a une scène avec 5 personnages qui s'avancent dans une rue avec une musique épique et normalement on a 4 gars et une fille, mais ici, il y avait 3 filles et 2 gars, et c'est vraiment un bon exemple pour toute la série sur l'importance constante donnée aux personnages féminins.

C'est une histoire épique, digne des grandes ballades (ça ne s'appelle pas The Long Ballad pour rien) et les romances ne sont pas en reste que l'on parle du couple principal (que j'ai shippé dès le début, iels vont Très, Très bien ensemble et c'est quasi instantanément à la vie, à la mort, d'une manière qui fait complètement sens), du couple secondaire (dès qu'iels étaient à l'écran, je ne pouvais pas m'empêcher de remarquer à quel point iels étaient mignons), ou d'autres couples qui se développent dans les personnages secondaires et qui ont tous une place (comme j'en ai rarement vu parce qu'en général, ce n'est pas autant développé pour les personnages secondaires). Et puis comment ne pas mentionner les amitiés, très nombreuses dans le drama : Celles qui se forment au cours de l'histoire, mais également celles qui la précède (Li Changge et Li Leyan, mais aussi Sun et les autres hommes de la Division de l'Aigle qui forment assurément mon groupe préféré dans la série, j'ai beaucoup aimé tout l'arc narratif qui se passait dans la prairie parce que leur amitié et leur engagement à la vie, à la mort crée une vraie cohésion du groupe, malgré le nombre important de personnages).

L'histoire est vraiment solide, c'est rempli de rebondissements et je ne savais pas où l'intrigue allait aller à chaque instant. Plusieurs fois dans la série on voit les personnages jouer au jeu de go et cette série, c'est vraiment la même chose. On est surpris, mais jamais parce que les retournements de situation ne font pas sens, au contraire ! Les personnages ont des réactions sensées et sont tous suffisamment intelligents pour qu'on comprendre comment iels sont arrivés là où iels sont. Il se passe tellement de choses en 49 épisodes qu'il est impossible de faire un résumé succinct, mais je peux simplement dire que l'on ne s'ennuie jamais ! L'intrigue est rapide, mais pas trop, ça va à la vitesse qu'il faut avec certains arcs plus courts que d'autres, mais encore une fois, cela fonctionne. Ce qui a besoin de plus de temps en reçoit plus et ce qui a besoin de moins en reçoit moins. (Attention comme tout drama chinois et encore plus pour un drama historique, il y a des morts, certains auxquels on s'attend (mais ça ne m'a pas empêcher de pleurer, notamment vers la fin de la série où j'ai pleuré à grosses larmes) et d'autres qui nous surprennent (dont une à laquelle je ne m'attendais tellement pas que j'ai arrêté l'épisode pendant 30 min parce que je n'arrivais pas à me remettre du choc).)

D'un point de vue technique, la cinématographie est très belle et bien faite et c'est un plaisir à regarder. Je mentionnais les combats bien faits et l'utilisation astucieuse de dessins pour les batailles et autres moments qui nécessiteraient des effets spéciaux plus tôt, mais je les rementionne ici parce que c'est pour moi un gros point fort de la série, non seulement par son originalité, mais aussi parce que le résultat n'aurait sûrement pas été aussi bon si ça n'avait été qu'effets spéciaux. Mention spéciale pour les costumes et notamment les costumes de la tribu Ashile que j'ai personnellement beaucoup aimé ! Et puis la musique !!! La BO instrumentale qui accompagne la série fonctionne très, très bien et les quelques chansons de la BO sont aussi extrêmement bien faites (et les avis sur la question semble unanime). J'ai quelque fois sauté le générique de début et de fin (environ 2 min chacun) pour aller plus vite, mais sur la deuxième moitié de la série notamment, j'aimais tellement les deux chansons que je laissais les génériques défiler juste pour les entendre.

Sinon en moment ???, il y a une scène de danse folklorique dans un des royaumes du désert avec une musique moderne et une choré reprenant les gestes barrières contre le covid (distanciation sociale, lavage de main, se moucher et jeter le mouchoir) qui m'a fait réagir en mode ??? tellement c'était incongru et je me suis mise à rire pendant 5 min.

Rhalala, j'aurais tellement à dire sur ce drama (notamment en allant plus en détail dans les spoilers), il s'y passe tellement de choses, il y a tellement de personnages intéressants, j'ai passé un si bon moment, mais j'ai déjà écrit 1800 mots et il faut savoir s'arrêter. C'est un vrai, vrai coup de cœur que je ne peux que conseiller à tout le monde. Vraiment ne vous laisser pas effrayer par le nombre d'épisodes, ça vaut vraiment le coup. Je sais que je la reregarderai assurément (et je suis déjà en train de la reregarder) et en attendant je vais aller écouter la BO en boucle !

Lire davantage

Cet avis était-il utile?
Complété
achuland
2 personnes ont trouvé cette critique utile
juil. 20, 2023
49 épisodes vus sur 49
Complété 2
Globalement 6.0
Histoire 8.0
Acting/Cast 6.0
Musique 4.0
Degrés de Re-visionnage 4.0
Cette critique peut contenir des spoilers

Pas le pire, mais cela n'est pas loin...

Soyons bref, j'en attendais beaucoup. Si j'ai aimé? Non. Pourquoi m'être infligé 49 épisodes?
Par ce que je suis une fan de Wu Lei et de Luo Zi (Ah.... leur duo dans "Love Like The Galaxy").
Par ce que l'histoire était intéressante.

- 1er point négatif et pas des moindres. Je n'ai jamais accroché avec Dilraba Dilmurat. Je n'ai rien de particulier contre elle (contre personne d'ailleurs) mais je n'ai jamais été attirée par ses dramas, ni par ses rôles. Je ne la trouve ni laide, ni jolie. Je suis partie sur ce drama sans avoir de réel apriori. Ce drama confirme donc que son jeu n'arrive pas à me convaincre. Elle n'a aucune subtilité faciale et son jeu, s'il n'est pas mauvais, n'a pas su me toucher. C'est très embêtant, le drama tourne essentiellement autour d'elle (en même temps, nous retrouvons son prénom dans le titre)....
Son personnage était, sur papier, intéressant, une femme forte et de caractère, mais très vite on se sent frustré par la stupidité de ses actions (principalement dans la première partie du drama) qui reflète l'impulsivité de sa jeunesse et son inexpérience. D'où mon incompréhension sur son "talent" sois disant naturel à convaincre et à séduire des personnages dont le talent n'était plus à prouver. Lorsque Ashina Sun la décrit comme une femme "extraordinaire" je n'ai pu retenir une grimace, un " heu où?....". Je pense que l'on devrait revoir le terme d'extraordinaire....
La deuxième partie nous la dépeint un peu plus mature et moins "bête", mais j'avoue qu'il était déjà trop tard.
Le mal est fait, le personnage déplait.
Par ailleurs, on se plaît à nous la conter en femme forte, intelligente et dont les arts martiaux sont redoutables, permettez-moi d'en douter : tomber dans un piège aussi nul que celui ourdi par le "serviteur" du prince héritier ou bien ne plus savoir se défendre contre deux serviteurs de bas étage va un peu à l'encontre de la légendaire Princesse Yongnim... et ce sont des exemples parmi d'autres.

- Asina Sun.... protagoniste intéressant jusqu'à ce qu'il suive Chang Ge, je dirais crûment les choses, comme un brave toutou. Si dans la première partie, Sun rayonne de par sa prestance et son aura de froideur, dans la deuxième partie tout s'effondre.... Je veux dire, WTH ! : Allooooooo! Ashina Sun apprend qu'il y a un truc qui tourne pas rond avec son père, malade, son père!!! la situation étrange et les actions peu commune de la femme de son père ...Non, non, il préfère roucouler avec sa belle....
Je veux dire, n'est-il pas un dieu de la guerre, loyal à sa patrie, loyal à son père???
Mais rien! il abandonne tout pour un amour qui n'est même pas "abouti", pour une femme qui par sa stupidité a fait tué sa mère....Ahhhh rien que d'y penser, j'ai envie de m'arracher les cheveux.
- La romance? pfffffff alchimie zéro, et je pèse mes mots. Ashina Sun et Chang Ge n'ont aucune crédibilité en tant que couple. Il n'y a pas d'étincelle qui fait battre le coeur comme un acharné, pas de pétillement entre eux. Leur dialogue est soporifique et les moments de tendresse ressemblent plus à des moments entre potes. Quelle déception !
- L'empereur ne sert strictement à rien, que cela au niveau de l'intrigue ou du personnage en lui même..... Nous sommes loin du charisme incroyable de l'empereur of Qing (Joy of life) ou de la drôlerie de l'empereur Wen (Love like the galaxy), pour ne citer que mes préférés.
- Mimi Gulli aussi ne sert à rien.... je n'ai pas du tout aimé son personnage. (Hum....elle peut sacrifier sa vie pour Chang Ge, prendre des risques insensés pour elle, aller au bout du monde pour la sauver mais et son frère? Son frère quoi!!!!).
- Une antagoniste horriblement ennuyante et bourrée de cliché... Et franchement sa façon de parler, on avait envie de s'arracher les oreilles.
- Une OST larmoyante et grinçante (à la limite de la caricature, on se serait cru devant un dessin animé des années 80 quand le méchant apparaissait à l'écran).

Malgré tout, certaines choses m'ont poussée à regarder ces 49 épisodes (sigh)
- Luo Zi. Son personnage aurait mérité un temps à l'écran supérieur. Son évolution était intéressante mais la progression du personnage fut anecdotique et on a du mal malgré tout à s'attacher au personnage.
- Sa romance avec Hao Du fut plus agréable à regarder que celle de Sun et Chang Ge. J'aurais aimé une relation plus aboutie. Le peu de temps qui leur furent accordé n'a pas permis de faire évoluer lentement une relation qui était bien plus prometteuse que la romance principale.
- le lien entre Hao Du et son père, le ministre Du fut mon préféré. On ne s'y attend pas et surtout l'émotion qui en ressort est réelle (et la seule du drama).
- L'arrivée tardive de personnages intéressants mais sous-exploités ( Le maitre taoïste ou le général Li et sa femme...)

Au final, un drama que je ne qualifierais pas de mauvais mais presque. Un scénario mal exploité avec des non sens frustrants et une protagoniste ennuyante....

Lire davantage

Cet avis était-il utile?

Recommandations

Try the World
Jun Jiu Ling
The Princess Wei Young
Legend of Anle
Xing Han Can Lan
Legend of Fu Yao

Renseignements

  • Drama: Princess Changge
  • Pays: Chine
  • Épisodes: 49
  • Diffusé: mars 31, 2021 - mai 3, 2021
  • Diffusé On: Lundi, Mardi, Mercredi
  • Station de diffusion initiale: Tencent Video
  • Durée: 45 min.
  • Classification du contenu: 15+ - Adolescents de 15 ans ou plus

Statistiques

  • Score: 8.7 (marqué par 14,484 utilisateurs)
  • Classé: #276
  • Popularité: #441
  • Téléspectateurs: 30,859

Top Contributeurs

142 éditions
121 éditions
68 éditions
56 éditions

Informations et articles

Listes populaires

Listes apparentées d'autres utilisateurs
All Time Favorite Dramas
684 titles 1708 loves 35
Chinese Historical Drama
418 titles 543 loves 3
Who is Your Favourite Cdrama Couple? ❣
296 titles 4014 voters 270 loves 68

Récemment vu par