Pending Train: 8:23, Ashita Kimi to (2023) poster
7.8
Votre note: 0/10
Notes: 7.8/10 par 1,659 utilisateurs
# de Spectateurs: 3,987
Critiques: 12 utilisateurs
Classé #3801
Popularité #3402
Téléspectateurs 1,659

Un matin comme un autre du printemps 2023. Le coiffeur Kayashima Naoya, la professeure d'EPS Hatano Sae et le pompier Shirahama Yuto montent dans le même wagon d'un train en direction du centre de Tokyo. Alors que la plupart des passagers ont les yeux rivés sur leur smartphone, la rame s'immobilise soudain violemment. Naoya et ses compagnons d'infortune se retrouvent projetés dans un monde du futur en ruines, sans moyen de communication, ni eau, ni nourriture. (Source: Nautiljon) Modifier la traduction

  • Français
  • Arabic
  • English
  • magyar / magyar nyelv
  • Pays: Japan
  • Catégorie: Drama
  • Épisodes: 10
  • Diffusé: avril 21, 2023 - juin 23, 2023
  • Diffusé Sur: Vendredi
  • Station de diffusion initiale: TBS
  • Durée: 45 min.
  • Score: 7.8 (scored by 1,659 utilisateurs)
  • Classé: #3801
  • Popularité: #3402
  • Classification du contenu: 13+ - Teens 13 or older

Où regarder Pending Train: 8:23, Ashita Kimi to

Netflix
Subscription

Distribution et équipes

Critiques

Complété
Kenseiden
2 personnes ont trouvé cette critique utile
juil. 9, 2023
10 épisodes vus sur 10
Complété 0
Globalement 8.0
Histoire 7.0
Acting/Cast 9.0
Musique 7.5
Degrés de Re-visionnage 7.5

Je suis de retour du futur

En retard dans mes reviews, je m'attelle enfin à l'ovni SF de ce printemps. Vous l'attendiez sur le quai de la gare, ce Pending train de 8:23, avec son casting de rêve.Yamada Yuki, Akaso Eiji et Kamishiraishi Moka (Adieux), dans un triangle amoureux au cœur d'un triangle des Bermudes ferroviaire. Recruté respectivement pour leur côté bad boy, gendre idéal ou amoureuse gaffeuse, vous serez servi de ce côté-là, un peu trop, jusqu'à vouloir rapidement retourner chez vous, tant vous n'en pourrez plus.

Sur le papier évidemment, tout porte à croire un à must de la SF. Les voyages dans le temps en train nous manque tellement depuis Back to the future 3. Mais, il ne faut pas être Einstein pour comprendre que nous sommes loin de ce chef-d'œuvre du cinéma. Si Docteur Stone est clairement un hommage réussit au docteur Brown, il manque ici une figure délirante qui donne envie de vivre dans cette époque atteinte par un train un peu trop en retard. Elle aurait pu être incarnée par Moka Chan qui sait jouer à la perfection les filles haut-perchées. Elle serait d'ailleurs excellente dans la version nippone de HPI. Mais elle est, ici, cantonnée à un rôle de faire valoir des deux beaux gosses de service. "Ouah, ils ont trouvé de l'eau. Ouah, il a mis une bâche sur le toit pour récupérer… de l'eau. Ouah, il a vu dans la foret des bouteilles… d'eau. " Présente, pour les rassurer, les encourager, son rôle ressemble à celui de la parfaite caricature des mamans japonaise. « Gambatte ne!, et tu soulèveras des montagnes ». Un vrai complexe d'œdipe non résolu pour les producteurs.

Les épisodes se suivent et se ressemblent, en dévoilant la personnalité et l'histoire de chaque perso, rongés par les remords ou traversés par une trouille plus profonde que la foret dans laquelle ils se retrouvent. Il faut dire qu'elle ne fait que 500 m. Mais, on fera fi des incohérences, pour se consacrer sur le cœur du drama, les flashbacks. Du classique, donc, dans les remises en questions de nos héros, surtout que les choses inavouables qu'ils mettent trois épisodes à cracher, sont tellement mal amenées qu'aucune surprise vous transpercera le cul.

Alors que les décors sont sympas de verdure, avec cette forêt primaire et cette steppe aride, la mise en scène est catastrophique. Les mouvements de caméra donnent ce petit côté aventure qui va bien, mais les plans fixes façon soap sont trop nombreux et souvent inutiles. Ils cassent le rythme qui devrait être épique (cf. Dr Stone). C'est plat, et peu sujet aux tensions, alors que l'on devrait être dans un huis clos pastoral permanent. Heureusement, après le 4ᵉ épisode, la série reprend de l'intérêt et décolle vraiment à ce moment-là. Plus de personnalités renouvelle l'intérêt, car les premières ont du mal à évoluer. Un comble pour une transposition dans un tel quotidien.

La musique, par contre, ne vous transportera pas à l'autre bout de la planète. D'une maladresse absolue, en voulant mélanger de l'épique et de la musica de Soap. Les catchs eyes font peur et cassent un rythme qui pourrait être tendu. Avec de la grandiloquence qui donne une impression d'aventure en carton. Et, pourtant, après 10 épisodes, on s'y est habitué, à tel point que l'on verse sa larme avec Moka Chan au moment de se dire Adieux. Et, il faut dire, une fois de plus que les Japonais sont les maîtres de l'ending. Official Hige Dandism nous ravi, comme d'habitude, avec un hit qui commence en plus par "Daijoubu" dans ses paroles. Pour cette situation de crise permanente, quel professionnalisme ! Ce hit et les excellents acteurs que l'on compte par dizaine, permettant ainsi de faire jouer aussi bien de jeunes pousses que de plus célèbres, sauvent la série du naufrage. Je vous laisse avoir la surprise de les découvrir, car c'est vraiment un des seuls points positifs de la série. Mais, c'est déjà beaucoup plus que le Cold Game survivaliste de 2021. Du coup, je relativise et me dis que le scénario et la mise en scène tiennent du génie, ici.

Lire davantage

Cet avis était-il utile?
Complété
LightHouse74
8 personnes ont trouvé cette critique utile
août 14, 2023
10 épisodes vus sur 10
Complété 0
Globalement 9.0
Histoire 9.0
Acting/Cast 10
Musique 7.0
Degrés de Re-visionnage 9.0
Cette critique peut contenir des spoilers

The Next Stop is Forever Hopeful

I placed spoilers at the end of this review.

This was a great series with an interesting storyline. I think the pacing for this series was perfect and was hooked from the beginning. However, you may want to skip this if you are looking for a fast pace, high action drama because this series is not it. The script was very well thought out. I love how they interweaved the passengers and their loved one’s stories throughout the series. It had some farfetched elements but there only minor. I thought the three main characters (Kayashima, Shirahama, and Hatano) were well written and helped counter balance each other. The script also had a nice balance of personal storylines with the other supporting characters. There were some romance elements between multiple characters, but it was not overpowering. Some individuals may have a problem with the ending. See the spoiler alert at the end of this review if you want more information. The cast was excellent and did a great job with their characters. The cinematography and special effects were amazing.

Random Note:
This has an underline theme about society and how we should never judge a book by its cover.

This is listed as Pending Train on Netflix.

********Spoiler Alert********

There is a somewhat love triangle between the three main leads. However, it’s not that bad and does not become the main focus of the series which I consider a good thing (I hate this type of storyline).

You will not be satisfied if you need a clearcut happy or sad ending. This ending is open to your interpretation. For me, it’s an ending that has hope for the future.

Lire davantage

Cet avis était-il utile?

Recommandations

Long Love Letter
Long Love Letter
The Stranded
Courier
Missing 9
Saishu Resha de Hajimaru Koi

Renseignements

  • Drama: Pending Train: 8:23, Ashita Kimi to
  • Pays: Japon
  • Épisodes: 10
  • Diffusé: avril 21, 2023 - juin 23, 2023
  • Diffusé On: Vendredi
  • Station de diffusion initiale: TBS
  • Durée: 45 min.
  • Classification du contenu: 13+ - Adolescents de 13 ans ou plus

Statistiques

  • Score: 7.8 (marqué par 1,659 utilisateurs)
  • Classé: #3801
  • Popularité: #3402
  • Téléspectateurs: 3,987

Top Contributeurs

45 éditions
35 éditions
24 éditions
20 éditions

Listes populaires

Listes apparentées d'autres utilisateurs
Isekai/Time Travel/Reincarnation
1155 titles 57 loves 4
GAMES
322 titles 28 loves

Récemment vu par