Courier (2023) poster
8.1
Votre note: 0/10
Notes: 8.1/10 par 13,063 utilisateurs
# de Spectateurs: 27,527
Critiques: 64 utilisateurs
Classé #1700
Popularité #517
Téléspectateurs 13,063

L'histoire se déroule en 2071, lorsque le monde a été anéanti par la pollution atmosphérique toxique. Seulement environ 1 % de la population a survécu et une classe sociale stricte existe désormais. Les gens sortent rarement de chez eux et, lorsqu'ils le font, ils portent des masques à gaz. Les citoyens dépendent fortement du service de livraison de colis pour subvenir à leurs besoins. Les livreurs, connus sous le nom de chevaliers, livrent les colis et les protègent également des voleurs. Le chevelier 5-8 est un chevalier légendaire. Il est également très doué au combat physique. Il rencontre par hasard le jeune Sa Wol, qui est réfugié. Sa Wol rêve de devenir chevalier et il admire le chevalier 5-8. Seol A est officière au sein du Commandement des Renseignements de la Défense. Elle a sauvé la vie de Sa Wol et prend soin de lui comme s'il faisait partie de sa famille. Le chevalier 5-8 aide Sa Wol à devenir chevalier. (La source: L'anglais = AsianWiki || Traduction = Laskie de MyDramaList) ~~ Adapté du webcomic "Taekbaegisa" de Lee Yoon Kyun. Modifier la traduction

  • Français
  • Arabic
  • Українська
  • Русский
  • Pays: South Korea
  • Catégorie: Drama
  • Épisodes: 6
  • Diffusé: mai 12, 2023
  • Diffusé Sur: Vendredi
  • Station de diffusion initiale: Netflix
  • Durée: 42 min.
  • Score: 8.1 (scored by 13,063 utilisateurs)
  • Classé: #1700
  • Popularité: #517
  • Classification du contenu: 15+ - Teens 15 or older

Où regarder Courier

Netflix
Subscription (sub)

Distribution et équipes

Critiques

Complété
Link
3 personnes ont trouvé cette critique utile
mai 12, 2023
6 épisodes vus sur 6
Complété 0
Globalement 8.5
Histoire 8.0
Acting/Cast 10
Musique 7.0
Degrés de Re-visionnage 9.0

Dystopie d'anticipation spectaculaire...

Black Knight est un coup de cœur grâce à son image, ses personnages puissants et son ambiance vibrante...

Dès les premières scènes, Choi Ui Seok m'avait dans ses filets. Visuellement spectaculaire, Black Knight nous régale par sa photographie et ses effets incroyables. On reconnaît certains lieux emblématiques de la capitale sud-coréenne, tandis qu'on se prend de fascination pour l'univers jauni qui prend vie sous nos yeux. Avec une touche de Mad Max, l'image fait illusion.

Son esthétique n'est pas son seul atout. Le drama regorge de scènes d'action aussi poignantes et percutantes les unes que les autres. Plusieurs captent l'attention. Une épreuve passée par Yoon Sa Wol lors d'un recrutement ou encore un flash-back de 5-8 qui se révèle être une scène forte de par son action et par ses non-dits.
Les scènes sont bien menées et lisibles afin de nous plonger que plus loin dans le quotidien de chaque personnage.

En parlant de personnage, le casting est époustouflant. Kim Woo Bin fascine et donne l'impression que rien ne peut l'arrêter. L'acteur dégage un charisme puissant en tant que livreur, mais aussi meneur avec une voix profonde et une assurance brute.
Kang You Seok est la touche d'humilité avec un rôle bien déterminé. L'acteur confirme sa place avec une interprétation touchante et forte, bien que son personnage manque de matière.
Esom se révèle plus intéressante ici qu'en tant que tueuse à gages. Tout comme Song Seung Heon signe un personnage élitiste et détestable (et on aime le haïr). Le reste du casting est tout aussi excellent.

Derrière ses qualités, on regrette cependant un manque. S'il arrive que les dramas soient trop longs, ici on aurait voulu quelques épisodes supplémentaires afin de terminer pleinement ce qui était commencé, notamment sur l'axe des personnages de Sa Wol, Papy ou encore la Présidente Chae. Ainsi qu'un OST principal en anglais (mais sans trop de surprise sur ce point).

Black Knight dénonce également. Les plus aisés vivent, les autres crèvent. Et malgré ses petits défauts, pas de doute qu'on ressent l'envie de rejoindre ces chevaliers noirs qui sont devenus un symbole d'espoir.

Lire davantage

Cet avis était-il utile?
Complété
achuland
1 personnes ont trouvé cette critique utile
juil. 5, 2023
6 épisodes vus sur 6
Complété 0
Globalement 3.0
Histoire 1.0
Acting/Cast 5.0
Musique 1.0
Degrés de Re-visionnage 1.0

Un retour de Woo Bin qui est plutôt raté...

Mauvais. Et encore je suis gentille. J'aimerais utiliser un terme encore moins flatteur... Mais par amour pour Woo Bin, je m'abstiendrais. Ah ce retour de mon chéri, je l'attendais avec impatience. Hé bien, je n'aurais pas dû et rester sur ma première impression : Si c'est Netflix, méfie toi comme de la peste! Comme quoi, l'argent ne fait pas tout (oui, oui j'y crois encore à la licorne bleue qui vole).
- L'histoire? Rien de nouveau, rien de transcendant. Un monde où l'humanité vole en éclat et où ( sans surprise) les riches sont forcément les méchants et les gueux...hé bien les gentils. Du noir et du blanc. La palette classique d'un scénariste en mal d'inspiration.... On aurait aimé des nuances, un fond moins manichéen où l'être humain serait au prise avec un choix plus cornélien, plus humain un peu comme dans "Alice in borderland"...
- Le visuel? Certains apprécieront les couleurs ocre et poussiéreuses qui rappellent vaguement la vision post apocalyptique, en ce qui me concerne ce parti pris m'a laissé de froid. Qui a dit qu'une dystopie devait être aussi ennuyante et n'avoir qu'un dégradé de grisaille? J'aurais aimé une vision plus colorée à l'image de Nausicca par exemple, qui nous a démontré qu'un monde violent et dépourvu d'humanité pouvait aussi renfermer de l'espoir, une envie de changer les choses, de croire en un monde meilleur. Inutile donc de venir vous dire que dans la vision de Black Knight, tout est sombre et noir (les tenues vestimentaires, les logements, l'extérieur, les voitures....tout ou presque car est épargné le monde où vivent les privilégiés, un monde presque normal et qui ne nous éblouit donc nullement....
- L'action? Les courses poursuites ne sont pas décidément pas mon truc, et cela se prouve encore ici.... quelques scènes de combat loin de nous émoustiller et un épisode final qui n'aura le mérite que de noyer le scénario sous un flot de balles à l'aveugle. Bref, loin d'un musclé "Weak Hero" ou de l'adrénaline d'un "taxi driver", on s'ennuie ferme.
- Les personnages??? Heu.... je me souviens de "extraordinary you" qui disait que les personnages extras sortant du cadre de l'histoire ensuite étaient oubliés. C'est tout à fait cela. Des personnages sans profondeurs et dont on ne sait si on doit en rire ou en pleurer. Mais mon Dieu, à quoi servent-ils donc? Il nous est impossible de les comprendre, de compatir avec eux et d'avoir ne serait-ce qu'une once de lien avec eux. Le trio d'amis stupide souligné par des surnoms bien gras, se terminant par la mort d'une d'entre eux est tout sauf intense. Dois-je rappeler la mort des amis d'Arisu (Alice in Borderland) et qui fut déchirant, nous surprenant par la violence de leur choix, de leur mort? Ou alors le rôle de "papy" qui fut tout aussi décevant, on se demande à quoi bon avoir créer ce type de personnage...ou du mutant....alors, là, après plusieurs épisodes qui lui sont consacrées, il redevient inutile. Son histoire est d'ailleurs tout sauf touchante. Peut-être du too much.
Et Woo Bin???? Rhaaaaaaa, pourquoi avoir tourné pour un drama aussi pourri.... Woo Bin, s'il te plaît, ne va plus jamais tourner pour Netflix et compagnie, reviens nous!
- L'OST?? Loin, très très très loin des OST qu'ont l'habitude de nous délivrer les coréens. Cela se fond dans un amas de note déjà entendus partout, ces musiques passe-partout que l'on colle sans vergogne en période de disette.... Loin d'un thème mémorable comme "Taxi Driver" ou encore de "One Dollar Lawyer"....
- Ah, je n'ai rien contre les placements de produits en général, après tout, c'est une source de revenus importante....par contre, le placement de produit de cigarette, des marlboros en plus, me donne envie de fuir.

En conclusion, c'est un mauvais drama. Point. Restons en à 6 épisodes, il n'y avait rien à conter.

Lire davantage

Cet avis était-il utile?

Recommandations

The Wilderness
Si bien chez soi
Weak Hero Class 1
Pending Train: 8:23, Ashita Kimi to
The Sound of Your Heart
Circle

Renseignements

  • Drama: Courier
  • Pays: Corée du Sud
  • Épisodes: 6
  • Diffusé: mai 12, 2023
  • Diffusé On: Vendredi
  • Station de diffusion initiale: Netflix
  • Durée: 42 min.
  • Classification du contenu: 15+ - Adolescents de 15 ans ou plus

Statistiques

  • Score: 8.1 (marqué par 13,063 utilisateurs)
  • Classé: #1700
  • Popularité: #517
  • Téléspectateurs: 27,527

Top Contributeurs

40 éditions
31 éditions
17 éditions
16 éditions

Informations et articles

Listes populaires

Listes apparentées d'autres utilisateurs
Short KDrama
2101 titles 432 loves 15
Webtoon/Miniseries Dramas
557 titles 268 loves 2
Favorite Dramas - Happy End
254 titles 141 loves 13

Récemment vu par