We Best Love: Fighting Mr. 2nd (2021) poster
8.2
Votre note: 0/10
Notes: 8.2/10 par 23,346 utilisateurs
# de Spectateurs: 36,944
Critiques: 98 utilisateurs
Classé #1444
Popularité #351
Téléspectateurs 23,346

Sequel du drama "We Best Love : No. 1 For You". Cinq ans se sont passés depuis que Zhou Shu Yi et Gao Shi De ont obtenu leur diplôme et fini l'université. Ils se concentrent maintenant sur leur vie, tentant tant bien que mal de jongler entre responsabilités professionnelles et vie personnelle. (Source : Nautiljon) Modifier la traduction

  • Français
  • English
  • magyar / magyar nyelv
  • עברית / עִבְרִית
  • Pays: Taiwan
  • Catégorie: Drama
  • Épisodes: 6
  • Diffusé: mars 5, 2021 - avril 9, 2021
  • Diffusé Sur: Vendredi
  • Station de diffusion initiale: Tencent Video
  • Durée: 30 min.
  • Score: 8.2 (scored by 23,346 utilisateurs)
  • Classé: #1444
  • Popularité: #351
  • Classification du contenu: 13+ - Teens 13 or older

Où regarder We Best Love: Fighting Mr. 2nd

WeTV
Gratuit•e (sub)

Distribution et équipes

  • YU in We Best Love: Fighting Mr. 2nd Taiwanese Drama (2021)
    YU
    Zhou Shu Yi
    Rôle principal
  • Sam Lin in We Best Love: Fighting Mr. 2nd Taiwanese Drama (2021)
    Sam Lin
    Gao Shi De
    Rôle principal
  • Richard Lee in We Best Love: Fighting Mr. 2nd Taiwanese Drama (2021)
    Richard Lee
    Shi Zhe Yu [Shu Yi's assistant]
    Rôle Secondaire
  • Evan Luo in We Best Love: Fighting Mr. 2nd Taiwanese Drama (2021)
    Evan Luo
    Liu Bing Wei [Shu Yi's assistant]
    Rôle Secondaire
  • Chih Tian Shih in We Best Love: Fighting Mr. 2nd Taiwanese Drama (2021)
    Chih Tian Shih
    Yu Zhen Xuan [Shi De's CTO]
    Rôle Secondaire
  • Ray Chang in We Best Love: Fighting Mr. 2nd Taiwanese Drama (2021)
    Ray Chang
    Pei Shou Yi [Shi De's cousin]
    Rôle Secondaire

Critiques

Complété
Fan2Dramas
3 personnes ont trouvé cette critique utile
juin 3, 2021
6 épisodes vus sur 6
Complété 2
Globalement 7.0
Histoire 5.5
Acting/Cast 9.0
Musique 7.5
Degrés de Re-visionnage 6.0
Cette critique peut contenir des spoilers

Plus dure est la chute...

Les suites sont rarement une bonne idée, sauf quand elles ont été réfléchies à l'avance et pensées intelligemment. Lorsqu'on nous a annoncé que We Best Love était prévu pour deux saisons, avec la 2ème programmée un mois pile après la fin de la précédente, a priori ça sentait très bon, et laissait présager qu'ils avaient conçu la série comme un tout sympa et logique. Il faut dire aussi que la S1 a été un vrai coup de cœur dans le paysage BL de ce début d'année, et ce pour pas mal de monde. Malgré beaucoup de clichés, la dynamique et l'enchaînement des scènes ne nous laissent pas le temps de nous ennuyer, le drama est très romantique et le formidable travail des comédiens offre une sacrée épaisseur aux personnages et par conséquent, à l'histoire. Les deux acteurs principaux ont donné à cette romance l'âme qui manque à bien des BL Thaï, et c'est ce qui fait toute la différence. Pour couronner le tout, plusieurs épisodes se terminent par des petits cliffhangers qui ont rendu fébriles tous ceux ayant visionné la série au moment de sa diffusion, et donc obligés d'attendre une semaine pour voir la suite. Pendant plus d'un mois, je me suis fait l'effet d'être un de ces personnages de cartoon stressé qui bouffe son chapeau ou ses ongles à la vitesse d'une mitraillette, vous voyez le genre.

Et puis les producteurs ont eu la bonne idée (... naaan, je déconne !) de nous pondre un épisode spécial de transition de 9 minutes visant à nous mettre l'eau à la bouche en attendant la sortie de la S2, et c'est là que les choses commencent à se gâter. On nous balance plein d'indices qui partent dans toutes les directions concernant le ou les malentendus ayant conduit les protagonistes à une séparation de 5 ans, et qui ne font qu'épaissir le mystère. En soi ce n'est pas problématique, surtout si le but est d'accrocher encore plus les fans, qui y vont tous de leurs théories (moi-même je me suis plantée en beauté, tellement j'attendais un truc extraordinaire). Sauf que ce procédé génère aussi des attentes. Et nous offrir des indices suggérant que "c'est plus compliqué" alors qu'au final ça ne l'est pas puisque tout le monde avait tout compris depuis le début, ça casse complètement la dynamique et là, c'est la déception quasi immédiate. Pas mal de gens prévoyaient un flop pour la suite, pas moi. J'étais là avec ma confiance aveugle et la certitude qu'avec 2 saisons prévues dès le départ et une S1 au top, la S2 serait tout aussi géniale, passionnante, et surtout réfléchie.

Sauf que non.

Alors bien sûr, j'étais ravie de revoir mes deux chouchous Shu Yi et Shi De. Il n'y a rien à redire sur leur jeu d'acteur, ils sont incroyablement doués pour faire passer des émotions et c'est justement grâce à leur interprétation qu'une scène problématique (j'en parlerai plus loin) nous paraît sinon tolérable, en tout cas bien plus logique qu'elle ne l'aurait été avec d'autres interprètes. Le souci, c'est qu'on nous vend une saison remplie de tensions et de passion entre nos deux héros (pourquoi pas, si ça montre un nouvel aspect d'une relation et que c'est bien fait) mais que tout ça retombe comme un soufflet avant même la moitié du drama. Vient s'ajouter une vague intrigue de bureau dont tout le monde se fout, avec un piratage informatique qui tombe comme un cheveu sur la soupe et ne dure pas plus d'un épisode (on se demande à quoi ça sert sinon à montrer nos gars en train de bosser de temps en temps, histoire de justifier les décors professionnels), quant à la fusion qui semblait tendue au début, elle n'a plus vraiment d'importance à la fin, alors que le contexte difficile de ladite fusion aurait pu nous offrir plein d'affrontements entre nos amoureux. Et comme ils ne savaient plus trop quoi faire avec ces deux-là, ils nous les filment ici et là en train de se faire un bref câlin tout mignon (et heureusement qu'on a ça), parce que bon ce sont quand même eux les personnages principaux, et LA raison principale pour laquelle on regarde WBL. A côté de ça, le reste du temps d'écran est pollué par deux pseudo-romances honteusement sous-exploitées.

La 1ère saison de WBL suggérait que le médecin scolaire et cousin de Shi De avait eu une histoire complexe avec un étudiant absent du drama, mais à qui il pensait encore avec nostalgie. Dans la deuxième saison, on fait la connaissance de cet étudiant qui travaille désormais aux côtés de Shi De, et il retrouve la trace du médecin devenu entre-temps patron de bar. Le fait que le premier soit autiste Asperger et que le second souffre d'un trouble du désordre affectif aurait pu donner quelque chose de très intéressant et original, sauf que le temps consacré à leur histoire ne le permet pas. On a donc un gros gâchis de matière première, et ensuite l'histoire en question est juste... bah chiante, quoi. Je ne vais pas spoiler sur leur petit jeu de "suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis", toujours est-il que ça reste très plat, et qu'à la fin je n'ai toujours pas compris s'ils étaient ensemble ou pas. Et leurs troubles / caractéristiques qui les rendent si différents ? Vu que c'est mal exploité et que ça n'apporte rien de plus à l'intrigue, à vrai dire on s'en fout un peu. Et à ceux qui argueraient que l'épisode spécial de cette S2 développe un peu plus leur histoire, je répondrais que non, pas du tout. La plupart du contenu concerne des scènes déjà vues dans des flash-backs occasionnels et dans un clip musical intermédiaire, c'est juste qu'on nous refourgue cet épisode comme s'il était nouveau. Et il n'explique TOUJOURS PAS si ces deux-là forment un vrai couple à la fin.

Mais ce n'est pas tout : Bing Wei et Zhe Yu... Pour le coup, là c'est un gâchis scandaleux. La première saison nous les montre tous deux attirés par leurs potes respectifs (les héros), ils se disputent de temps en temps, puis l'on observe des prétextes à rapprochement qui débouchent sur une mise en couple un peu sortie de nulle part vu qu'on a coupé (voire omis de tourner) plein de scènes qui leur étaient très probablement consacrées. Mais comme la romance entre les persos principaux était super, ça passait encore. Dans cette suite, Bing Wei et Zhe Yu forment un couple bien installé, ils ont deux-trois répliques rigolotes qui dédramatisent la situation en début de saison, et on a droit à une belle scène finale les concernant. C'est tout. Ah si, j'oubliais : dans ses costumes pro, le grognon Zhe Yu est particulièrement hot, ce que ses fringues d'étudiant en 1ère saison ne laissaient pas présager à ce point... C'est bien la seule évolution chouette que j'ai remarquée chez ce personnage, qui a quand même un caractère de merde et qui n'est pas forcément très sympa avec son chéri (et il s'en vante, en plus). Quant à Bing Wei, on veut nous faire croire qu'il est vaguement utile dans l'histoire en l'envoyant donner un coup de main à un autre personnage, mais sa seule vraie utilité semble être de servir de larbin à Shu Yi et à Zhe Yu. Je soupçonne donc les créateurs d'avoir simplement voulu miser sur leur capital sympathie amorcé en 1ère saison pour attirer les fans, seulement leurs apparitions s'apparentent plus à une sorte de caméo amélioré qu'autre chose. Le pire c'est que les spectateurs savent additionner 2+2. Si on est fan de la série, on remarque bien à la fin de la S1E5, au moment des photos coincées entre le teaser du prochain épisode et le générique, que les deux personnages sont censés avoir davantage d'interactions que celles qu'on nous montre dans cette 1ère saison. C'est bien la preuve qu'ils ont coupé plusieurs passages qui leur étaient consacrés, sans doute pour des raisons budgétaires, et c'est dommage parce que ces découpes donnent un peu l'impression que c'est le travail d'un amateur qui n'a pas appris à gérer les trous scénaristiques. C'est d'autant plus gonflé qu'ils nous refont le coup avec nos deux héros Shi De et Shu Yi dans la S2, supprimant cette fois une scène d'explication essentielle car très attendue, pour nous la refourguer l'air de rien en bonus sur leur chaîne. Ce qui a évidemment mis quelques fans en colère, espérons que le message est passé depuis. (EDIT du 29/01/22 : la fameuse scène très attendue entre les héros a été rajoutée dans la nouvelle version de cette saison 2, ma critique ne concerne que la version parue initialement). Dans tous les cas, la présence de Bing Wei et Zhe Yu au générique des deux saisons nous laisse croire que leur histoire a un peu d'importance dans WBL, mais ce n'est pas vrai. Je ne peux que compatir avec la déception que les deux comédiens ont dû ressentir devant le résultat final. Et j'en viens à me demander ce qu'un violoniste talentueux (l'acteur interprétant Zhe Yu) peut bien faire dans un BL, surtout quand son temps d'écran est gâché à ce point.

Il faut bien parler un jour de la fameuse scène problématique, celle qui n'a pas été sans susciter quelques débats houleux sur le forum, et autrement nommée la "scène du sofa". Pour résumer, c'est un cas de figure où la zone grise du consentement est bien franchie. Un des personnages est ivre et désespéré, l'autre lutte et finit par céder. Rassurez-vous, ça coupe quand c'est encore sage. Est-ce que la situation dépeinte est problématique ? Oui, sans hésiter. Est-ce qu'il était indispensable de nous la montrer ? Bien sûr que non. La scène a-t-elle néanmoins sa place ? Oui, du moins à mon avis. Dans ce contexte-là, dans cette histoire-là, avec le passé des personnages et leurs conflits non résolus, elle a du sens, du moins c'est ainsi que je l'ai ressentie. Car oui malheureusement, je crois qu'il n'y a pas de bonne réponse dans cette situation précise, et que tout dépendra du ressenti de chacun, des détails auxquels on accorde de l'importance, et de notre vécu. On ne va pas polémiquer pour savoir s'il s'agit d'une agression sexuelle, c'en est une. Là où les réactions vont diverger, c'est sur le fait d'être mal à l'aise en la visionnant, ou pas. Moi, je ne l'ai pas été, parce que d'une part celui qui finit par céder nous est montré à peine 2 minutes avant en parfaite capacité de repousser l'autre quand il s'y met vraiment (et je soupçonne que ce bref passage visait justement à prouver qu'il n'était pas une victime non-consentante, dites-donc c'est qu'ils sont malins depuis MeeToo), et d'autre part le talent des acteurs est véritablement ce qui sauve cette scène, en la rendant davantage logique et poignante, plutôt que romantique. On sent leur peur, leur désespoir, leur cœur battre, et chez celui qui cède, beaucoup d'autres choses, à commencer par le moment précis où il décide d'arrêter de lutter contre ses sentiments, et où il s'abandonne. Avec n'importe quels autres acteurs, la scène aurait juste été toxique, ces deux-là lui donnent un sens. Quant à ceux qui regrettent la musique donnant une vision faussement romantique de la scène, ils n'ont pas tort, c'est juste que je ne l'ai pas ressentie comme ça. D'abord je n'ai rien capté à la chanson parce que c'est du chinois, sans mauvais jeu de mots, ensuite elle m'a surtout semblée très triste. Conclusion : vu qu'on est encore très loin de la "Danse des Canards" et que nos deux héros n'ont pas spécialement l'air de prendre leur pied même s'ils sont en train de se bécoter, je n'ai pas été mal à l'aise. Car selon moi la situation décrite est bel et bien problématique, par contre la présence de la scène elle-même, je ne pense pas. Mais je le répète, c'est une question de ressenti et d'histoire personnelle, et chacun a raison. Par contre sans les détails que je viens de citer pour illustrer mon propos, je crois que j'aurais bien fait la tronche et c'est justement là où se situe le piège, nécessitant qu'on regarde ce genre de scène avec un esprit critique. Car le danger de nous présenter deux personnages de force égale est d'occulter complètement la notion de sidération, dont la plupart ignorent même l'existence, ce qui donne toujours l'impression que "oui mais l'autre ne s'est pas défendu, c'est qu'il y avait consentement". Dans cette série les acteurs ont su montrer des émotions complexes qui nous permettent de comprendre ce qu'ils ressentent, ça nous évite au moins le "si on force un peu, il finit par aimer ça", mais il n'en reste pas moins qu'il est nécessaire d'analyser la manière dont ces situations sont mises en scène. Et ça serait bien qu'un jour, on nous montre réellement à l'écran ce qu'est la sidération, au lieu de nous faire croire que seuls les viols avec violence sont non-consentis.

Maintenant, il y a encore plus intéressant dans tout ça. En effet, si on a un peu suivi les extraits de tournage, on apprend que la scène devait se dérouler autrement au départ (le personnage qui cède étant censé cogner l'autre à la place et le rendre KO pour de bon, fin du débat). Mais il semblerait que les deux acteurs aient choisi eux-mêmes d'en modifier le déroulement, parce qu'ils sentaient mieux la scène comme ça (et vu que c'est une vraie prouesse en matière de jeu d'acteur, on va dire qu'ils avaient raison). Après quoi, c'est à partir de ce moment que la saison s'essouffle, c'est à dire qu'elle nous aura bien accroché(e)s pendant... deux épisodes. Du coup, on comprend mieux pourquoi les acteurs ont choisi de pimenter un peu la scène du sofa, probablement conscients que c'était le moment où jamais d'exposer toute la complexité de leurs émotions alors qu'ils viennent de se retrouver après 5 ans de séparation, et donc le dernier recours pour sauver un scénario sans beaucoup d'intérêt tellement il est mal géré (d'autant que question frottage de peaux, ce ne sont clairement pas les 4 épisodes restants qui vont étancher notre soif). Dans ce cas, pourquoi n'ai-je pas mis une note plus sévère ? Justement parce que le talent des acteurs rattrape (un peu) cette saison 2, et le naturel de leur jeu les place encore loin devant les BL Thaï, quoi qu'on en dise (idem pour le cadrage des plans et autres bidules techniques). Et puis il y avait de bonnes idées de départ, même si elles n'ont pas été explorées comme il faut. En plus les deux héros sont tellement attachants en S1 que même les revoir 30 secondes suffit à rendre la pilule un peu moins amère. Et on ne va pas se mentir, j'ai continué pour voir leur happy-end. Et pour la voix sexy de Sam Lin. Et pour son costard sexy. Et le galbe de ses jambes sexy. Et... bref, Sam Lin quoi.

Même si cette S2 a une vraie conclusion, la fin nous laisse entendre qu'une suite n'est pas exclue. Quoi qu'il en soit, la seule S3 pertinente, à mon avis, serait un reboot de la romance secondaire entre Bing Wei et Zhe Yu, si possible depuis le début et sans omettre les scènes prévues au départ, parce que je suis persuadée qu'il devait y en avoir quelques-unes bien sympathiques. D'autres directions à l'histoire ne m'inspirent pas confiance, et vu le gâchis opéré sur la deuxième saison, j'aurais même tendance à dire que c'est un pur hasard (et un peu grâce au choix des acteurs, quand même) si la première a été un tel coup de cœur pour moi. Il y avait beaucoup de matières et de pistes qu'ils auraient pu exploiter. Comme je l'ai dit plus haut, la fusion entre leurs boites offrait de nombreux prétextes à des tensions et des rebondissements intéressants, sachant que nos héros sont tous deux attendus au tournant par leurs hiérarchies et que ça accroît la pression sur leurs épaules. Ou bien, on aurait pu les laisser tranquilles sans qu'il y ait eu de séparation, et consacrer la saison à creuser la relation entre le médecin et le jeune Asperger... Hélas, j'ai l'impression que les créateurs n'avaient pas suffisamment de liberté artistique et qu'ils n'ont pas su trop choisir sur quoi ils devaient se positionner, entre conflit familial et acceptation paternelle, résolution des conflits des héros de manière passionnelle, intrigue de bureau et romances secondaires. Ils en ont trop mis, ou pas assez. Au final, ça donne une sorte de patchwork mal cousu d'autant plus décevant que mes attentes étaient élevées.

Alors j'ai fait un choix drastique et j'ai tranché dans le vif : pour moi, We Best Love est une magnifique romance qui comprend une seule et unique saison de 5 épisodes - et non pas six. Je suis, et je resterai à jamais prisonnière sur ce pont avec Shu Yi et Shi De, et ça suffit à mon bonheur.

Lire davantage

Cet avis était-il utile?
Complété
nona1988
2 personnes ont trouvé cette critique utile
août 12, 2021
6 épisodes vus sur 6
Complété 0
Globalement 5.0
Histoire 3.0
Acting/Cast 7.0
Musique 7.0
Degrés de Re-visionnage 5.0
Cette critique peut contenir des spoilers

Deuxième saison décevante pas au niveau des attentes.

Au niveau de l'alchimie entre les protagonistes personne ne peut douter de l'excellence ou le talent des acteurs, on peut même dire que Sam et Yu portent vraiment cette série sur leurs épaules.

J'ai spécialement une admiration particulière pour Sam, le contrôle de son jeu, ses expressions faciales ou ses émotions sont très bouleversantes, en particulier la scène où il boit pour noyer son chagrin et affronter son ex petit ami en pleine ivresse. La scène intime qui s'ensuit est tellement touchante, il dégage la passion et l'émotion deux en un, on peut même dire que c'est la scène culte de cette saison par excellence.

J'ai aussi une préférence pour les parents cool a priori, car si pendant la première saison j'ai apprécié la mère de "Shi de", pendant cette deuxième saison j'ai adoré le personnage de père "Shu Yi" et sa relation amicale avec son fils, c'était original venant d'un personnage japonais et qui refuse la relation homosexuelle de son fils.
Au niveau de la production, les dépenses et les frais investis sont excellents et conséquents pour une série BL soit au niveau des tenues ou la qualité globale, le bar au bord de la mer était chaleureux mais cela n'empêche pas de ressentir une ère froide dans l'environnement de décor au travail ou la maison de "Shu Yi".

Par contre cette deuxième saison était une grosse déception tant qu'au niveau de l'intrigue tant qu'au niveau du dénouement, tellement décevant compte tenu de potentiel investi et des attentes. La relation à distance n'était pas misée en valeur comme il le faut. L’épisode spin-off était tellement court, tellement ambigu qu'on ne comprend pas le problème déclencheur de l'embrouille ni la séparation entre "Shi de" et "Shu Yi" ni l'utilité des protagonistes secondaires.

Pendant le premier épisode de la saison 2, j'étais totalement dérouté, je n'ai pas compris le problème entre les protagonistes même après avoir vu le spin off (critique sur la fiche de l'épisode spécial), j'avais plutôt l'impression que la scénariste voulait juste crée un problème pour donné suite à la saison. "Shi de" est resté pendant deux ans aux usa, au lieu des deux mois convenus, et pourtant on ne montre que le contacte était au point mort entre les deux amants un an auparavant, sans explications valables!! "Shi De" ne sait pas pourquoi "Shu Yi" arrête de lui répondre, et "Shu Yi" ne sait pas pourquoi "Shi De" sembler de plus en plus injoignable. S'ensuit le voyage de "Shu Yi" aux usa pour rencontrer son amant revenant avec un malentendu (répétition de spin off dans l'épisode) ce qui engendre une séparation pendant 5 ans, sans prendre en considération d'autres théories liées au nouveau statut de la nouvelle famille de "Shi de. Pour moi, la réaction n'était pas logique, ni le temps que "Shi de" a passé aux usa, ne lui permet d'entamer une autre relation qui engendre un bébé pour sauté a cette conclusion, mais connaissant la complexité de personnage de "Shu Yi" son arrogance et sa fierté, j'ai bêtement voulu croire cette réaction absurde, par contre impossible pour moi de tolérer l'ambigüité de récit.

Au niveau de l'intrigue, c'était un travail banal, faible sans aucune créativité. La raison pour laquelle les protagonistes principaux se sont séparés était extrêmement stupide, les répliques peu convaincant et la péripétie artificielle. Mais la rapidité avec laquelle ils se sont réconcilié sans suspense ni accroche était tellement flippante et débile pour des personnes séparées depuis 5 ans. Je voulais vraiment une réaction, une vengeance, des quiproquos, faire payer à "Shi De" sa tromperie d'après le point de vue de YU ("Shu Yi"), un peu de suspense avant la réconciliation, mais non le vide absolu. Bref après les 3 premiers épisodes, le vide s'installe et l’intrigue s'affaiblissent et se dégrade rapidement a brûlé des étapes importantes pour tomber dans une monotonie totale jusqu'au dénouement qui propulse une scène de mariage concernant les protagonistes secondaires qu’on ne connaît même pas leur histoire juste pour sauver la face.
Les scènes entre les protagonistes principaux ne semblent pas refléter l'intensité des émotions, le désir qui peut surgir envers des amoureux après une longue séparation. S’ajoute à cela le mystère non résolu de la femme blonde avec le bébé dont personne n'en parle ?? Ou la scène d'ivresse intime entre les protagonistes principaux, dont on ne comprend pas est ce qu'ils ont couché ensemble ou seulement partagé des baisers farouches pendant un instant de désir, vu la nudité totale de "Shi De" le lendemain ?? Aussi la nouvelle identité sexuelle de "Shu Yi" dont la scénariste a complètement ignoré son développement ??? J’étais très déçu d'apprendre que la scénariste n'est autre que "Lin Pei Yu" la marraine a renommé national des sagas BL "HISTORY" ainsi que d'autres séries taïwanaises classiques.

Au niveau de la production, les dépenses et les frais investis sont conséquents pour une série BL soient au niveau des tenues ou la qualité globale, le bar au bord de la mer était chaleureux mais cela n'empêche pas de ressentir une ère froide dans l'environnement de travail ou la maison de "Shu Yi".

Au niveau de la réalisation, des années sont passées et pourtant on ne ressent pas de changements au niveau des personnages. En clair la métamorphose ado/adulte des acteurs après 5 ans de séparation ne se remarque pas, comme s'ils sont encore ados alors qu’ils sont présentés comme des adultes actifs responsables d'entreprise pesant des millions!! L'environnement de travail était plus un décor froid qu'une partie essentielle de l'histoire, y avait vraiment pas l'atmosphère de travail (comme ce qu'on peut voir dans une série coréenne par ex). L’acteur YU a fait un travail remarquable, cela dit, j'ai un peu de réserve, vis-à-vis de son jeu d'acteur, ses gifles après la rencontre avec son ex n'étaient pas convaincantes pour moi venant d'un homme, un coup de poigne aurait été plus convaincant que ça. Aussi l’expression de son visage par moments était indéchiffrable même glaciale alors que la scène demande des émotions douces ou de désir, chose compréhensible lorsqu'on sait qu'il est un acteur novice dans l'industrie, mais au moins le réalisateur aurait pu le guider, chose négliger bien évidemment. Pendant le problème du piratage le personnage de YU soi-disant vice-président ne faisait rien que dormir ou s'assoir et pourtant il prenait les éloges de son entourage, c'était ridiculement mal fait. La scène entre le père de YU et l'amant de son fils dans le bar, où on voit deux potes entrains de discuter tranquillement, n'était pas logique lorsqu'on sait qu'il est contre cette relation et les manigances qu'il a faites pour les séparer.

Au niveau des protagonistes secondaires, leurs relations n'étaient pas de tout clair ou mise en valeur même complètement négligé, comme si leurs rôles consistaient à tourner autour des protagonistes Principaux pour masquer le vide de développement. Le personnage de "Shih Chih Tian" qui était un plagiat de personnage de "L", dans le shōnen manga "death note", n'était pas de tout compréhensible, décrit comme directeur et génie informatique pourtant il ne fait rien de tout au sein de l'entreprise, ses antécédents familiaux n'étaient pas divulgués pour expliquer son état d'esprit actuel, ni son amour a l'égard de "Pei Shou Yi" était convaincant (suivre quelqu'un pendant 12 ans et etre actif professionnellement sérieux). De même pour le personnage très ambigu de "Pei Shou Yi" étudiant en médecine pendant la première saison convertie ensuite en bar owner, sans qu'on nous explique ?? Ou même son air triste constamment ??? Ou la cause de son rejet/intérêt vis-à-vis de "Shih Chih Tian"???. Le personnage de "Liu Bing Wei" ami devenu assistant de "Shu Yi" se comporte comme un serveur pour eux, même a l’égard de son soi-disant amant "Shi Zhe Yu" également assistant de "Shu Yi".

Conclusion, par rapport a la première saison, cette suite était d’une chute et d'une faiblesse flagrantes. Je suis extrêmement déçu. 6 épisodes dans cette saison ayant 20 à 30 minutes chacun c'est largement suffisant pour créer une excellente intrigue comme la première, malheureusement gâchis gratuitement.

Lire davantage

Cet avis était-il utile?

Recommandations

We Best Love : Le premier pour toujours
Be Loved in House
HIStory4: Close to You
30Sai made Doteida to Mahotsukai ni Narerurashi
Sotus S: The Series
Addicted Heroin

Renseignements

  • Drama: We Best Love: Fighting Mr. 2nd
  • Pays: Taïwan
  • Épisodes: 6
  • Diffusé: mars 5, 2021 - avril 9, 2021
  • Diffusé On: Vendredi
  • Station de diffusion initiale: Tencent Video
  • Durée: 30 min.
  • Classification du contenu: 13+ - Adolescents de 13 ans ou plus

Statistiques

  • Score: 8.2 (marqué par 23,346 utilisateurs)
  • Classé: #1444
  • Popularité: #351
  • Téléspectateurs: 36,944

Top Contributeurs

67 éditions
41 éditions
19 éditions
17 éditions

Listes populaires

Listes apparentées d'autres utilisateurs
BL / Gay (*Rated Order*)
653 titles 2809 loves 46
Best BL Drama
272 titles 2286 voters 502 loves 36

Récemment vu par