La faune d'Itaewon (2020) poster
8.4
Votre note: 0/10
Notes: 8.4/10 par 75,012 utilisateurs
# de Spectateurs: 137,637
Critiques: 305 utilisateurs
Classé #684
Popularité #20
Téléspectateurs 75,012

Le premier jour dans son nouveau lycée, Park Sae Ro Yi frappe son camarade de classe Jang Geun Won , qui harcelait un autre élève. Mais, l'harceleur est le fils du PDG Jang Dae Hee qui dirige une entreprise de restauration à Jagga, où le père même de Park Sae Ro Yi travaille. Il demande a Park Sae Ro Yi de s'excuser auprès de son fils, mais celui-ci refuse. A cause de son refus, il est viré de son lycée et son père est renvoyé de son boulot. Malheureusement, un accident a eu lieu: le père de Park Sae Ro Yi est mort dans un accident de moto causé par son ancien camarade de classe Jang Geun Won. Brûlant de colère, Park Sae Ro Yi bat vicieusement Jang Geun Won. Arrêté, il a été condamné à une peine de prison pour agression violente. Park Sae Ro Yi décide de détruire la société Jagga et de se venger du PDG Jang Dae Hee et de son fils Jang Geun Won. Une fois sorti de prison, Park Sae Ro Yi ouvre un restaurant à Itaewon, Séoul. Jo Yi Seo, qui est populaire sur les réseaux sociaux rejoint Park Sae Ro Yi dans son restaurant et travaille là-bas en tant que manager. Elle a des sentiments pour Park Sae Ro Yi. (Source: English = AsianWiki || Traduction = MyDramaList) ~~ Adapter du webtoon populaire Daum, le webtoon est du même nom. Modifier la traduction

  • Français
  • 한국어
  • 中文(简体)
  • 中文(台灣)
  • Pays: South Korea
  • Catégorie: Drama
  • Épisodes: 16
  • Diffusé: janv. 31, 2020 - mars 21, 2020
  • Diffusé Sur: Vendredi, Samedi
  • Station de diffusion initiale: jTBC Netflix
  • Durée: 1 hr. 10 min.
  • Score: 8.4 (scored by 75,012 utilisateurs)
  • Classé: #684
  • Popularité: #20
  • Classification du contenu: 15+ - Teens 15 or older

Où regarder La faune d'Itaewon

Netflix
Subscription (sub)

Distribution et équipes

Critiques

Complété
Aliotis
0 personnes ont trouvé cette critique utile
mars 31, 2022
16 épisodes vus sur 16
Complété 0
Globalement 10
Histoire 10
Acting/Cast 10
Musique 10
Degrés de Re-visionnage 10
Cette critique peut contenir des spoilers

Mais... cette claque !

Je me suis longuement demandé si je devais faire une critique sur ce drama, car, vu sa note élevée et les commentaires que j'ai pu entendre dessus avant de l'avoir vu, je me disais que tout le monde allait forcément sauter dessus. Ensuite, je me suis dit que j'avais tout de même envie de partager mon ressenti et me faire plaisir à moi aussi pour, ne serais-ce que pendant le temps de cette écriture, replonger dans les souvenirs de cette série.

Je n'ai pas trouvé beaucoup de points négatifs, j'ai du même me creuser la tête car le drama est presque parfait d'après moi, je vais ici vous détailler mon impression sur les différents niveaux que j'observe dans un drama:

l'histoire :

Bon, je ne vais pas me lancer dans un résumé car vous pouvez lire la fiche du drama. Je vais plutôt vous parler de l'histoire au sens général. Iteawon Class nous emmène à travers un parcours initiatique, celui de notre héros Park Sae Roy. Il nous montre de quelle façon il change et grandit à travers ses rencontres, ses épreuves et ses combats. On est, dès le premier épisode, complètement immergé dans la vie de notre héros et on ressent les choses comme lui le fait. Le drama a cette force que jamais on ne sort de l'action et je dirai même qu'on ne sort pas indemne de ce visionnage.

Dans cette série, on ne souffle pas une minute, pas forcément à cause de l'action mais également à cause de la charge émotive contenue dans de nombreuses scènes.
Certains râlent disant que la romance n'a pas sa place dans ce drama et bien, je ne suis pas d'accord, Itaewon Class raconte la vie, non seulement du héros mais aussi de son groupe d'amis, et la vie est pleine de plein de choses et notamment d'amour.
D'autres voix, disaient que la fin était bien mais que « comme d'habitude » il fallait sacrifier à l'habituel happy end. À ceux-ci je répondrais que d'une, Ben oui on est dans un drama, faut s'y faire et on a assez de problèmes de nos vies pour se réconforter avec un « roudoudou », pour certains c'est manger un chocolat, pour d'autres c'est regarder un drama avec l'assurance d'avoir un fin qui finit bien (moi je combine les deux, d'où l'effet « roudoudou » comme je l'appelle) et de deux, j'emprunte les mots de notre cher écrivain Jack London : « Ce n'est pas la destination qui compte, c'est le voyage »

Enfin, ce drama est connu pour cela, il met en avant des sujets tabous en Corée (comme dans d'autres pays d'ailleurs) comme la représentation à l'écran de personnes métisses, de couleur ou faisant partie de la communauté LGBTQIA+. Ce qui est bien, d'après moi c'est qu'elles ne sont pas mis sur le devant de la scène comme le font nombre de productions (notamment en France) comme pour dire « Vous avez vu, on en a mis! On en a mis! Félicitez-nous! ». Non ici, elles sont simplement intégrées au groupe, on raconte leur histoire, on développe les personnages, on explique leurs difficultés mais comme pour tous les autres personnages.
Mais, ici réside aussi l'un des seuls points négatifs que je reprocherais à la série. C'est le fait de n'avoir pas pris d'acteur de couleur coréen ou un véritable acteur transgenre mais l'effort déployé n'en ai pas moins fort louable.
Ce qui m'amène à la catégorie suivante:

Les personnages :

Alors, je ne vais pas présenter Park Seo Jun (Park Sae Roy), c'est un fabuleux acteur et il sait tout aussi bien jouer dans Itaewon Class que dans What's wrong with secretary Kim ou She Was Pretty.

Je voulais plutôt parler des rôles de méchants, et ici, on en a deux beaux! Tout d'abord Yoo Jae Myung (Jang Dae Hee) qui possède un palmarès impressionnant et qui nous plante un méchant qu'on a tout de suite envie de détester mais aussi un méchant particulièrement intelligent et stratège, c'est pourquoi, je pense, il joue au jeu de Go dans le drama.
Ensuite le deuxième, et non le moindre, Ahn Bo Hyun (Jang Geun Won) qui sait se rendre tellement détestable que j'ai envie de rejouer la scène de l'œuvre HunterXHunter où je serais Gon et lui incarnerais Neferupitô (les fans comprendrons). De plus, il plante un personnage tellement écrasant de bêtise qu'il ne faut pas être un surdoué comme le personnage de Kim Da Mi (Jo Yi Seo) pour réussir a le tromper.
Ces deux là sont tellement exécrables qu'on ne peut pas éprouver ne serais-ce qu'une once de compassion pour eux et d'ailleurs, quand, à un moment, ils se font une accolade père-fils, j'ai eu autant d'émotion que quand je range deux cuillères dans le compartiment à couverts de ma cuisine.

Enfin, je dédie une mention spéciale au personnage incarné par Kim Dong Hee (Jang Geun Su), c'est le bon gars, le second lead mais je suis vraiment désolé.e pour lui.

ATTENTION SPOIL :
à la fin, il repart un peu une main devant, une main derrière. Il aura tout perdu pour finir, et je suis tout de même triste, j'aurai aimé une meilleure fin pour lui.
FIN DU SPOIL

La réalisation :

Le drama nous emmène dans des quartiers de Séoul souvent bien différents de ce qu'on voit habituellement et c'est dépaysant même si on reste dans la même ville. J'ai beaucoup aimé également la façon de filmer durant les chutes ou quand les personnages courent on est vraiment inclus dans l'action.
Ensuite, il faut parler des regards. Très souvent dans le drama tout se fait, se dit par les regards et pas besoin de décodeur ou d'explication les acteurs ont cette capacité à tout transmettre et c'est une des force de la série, pas besoin de paroles et ces échanges, même s'ils durent, ils ne coupent pas l'action ou le cours de l'histoire car la tension est plus que palpable.
Enfin, je ne sais pas si c'est volontaires, mais j'ai remarqué que très souvent la caméra se fixait sur les mains des personnages qui faisaient comme une transmission de leurs émotions, leur ressenti par ce biais.

L'OST :

Voilà pour la dernière rubrique, la musique, alors je ne suis pas ce qu'on peut appeler quelqu'un de mélomane, j'écoute de la musique (notamment quand j'écris, que je cuisine ou sous la douche) mais j'ai une mémoire de poisson rouge mort pour retrouver les titres, les noms des chanteurs ou même les paroles (vive Chazamme, je l'écris comme ça pour ne pas faire de pub). Mais je dois avouer que plusieurs musiques d'Itaewon Class m'ont donné envie de faire comme le héros, d'aller courir (j'ai une relation durable avec mon canapé pourtant!), m'ont donné la pêche! Donc mention spéciale pour Start Over de Gaho et surtout Diamond de Ha Hyun Woo

Voilà, cette critique arrive à son terme, j'espère ne pas vous avoir endormi sous mes écrits mais plutôt vous avoir donné envie de voir ce petit bijou comme il devrait y en avoir plus et ce dans tous les pays.

Maintenant à vous de vous faire votre avis.

Lire davantage

Cet avis était-il utile?
Complété
Totally-Dramas-Addicted
0 personnes ont trouvé cette critique utile
déc. 27, 2021
16 épisodes vus sur 16
Complété 0
Globalement 9.5
Histoire 9.0
Acting/Cast 10
Musique 9.5
Degrés de Re-visionnage 9.0
Cette critique peut contenir des spoilers

Très contemporain et réussi.

Génial !
Je l'ai regardé avant tout pour Park Seo Jun (un de mes acteurs favoris, qui peut tout assumer, même une coiffure ridicule ).

L'histoire est complexe (revanche du ML) et J'ai beaucoup aimé l'héroïne, débrouillarde, effrontée, sûre d'elle. Cela change agréablement de la "naïve / pure et innocente" trop fréquente dans les dramas.

Les personnages multiples et complexes. Mais tous sont bien développés.
Par contre, la 2nde FL (auto-centrée, manipulatrice, etc.) est insupportable !! De même, les villains sont machiavéliques, cruels, psycho... Un peu trop caricatural !

Les thèmes abordés sont durs : harcèlement scolaire, meurtre, transidentité, racisme,... Mais c'est fait avec finesse et tolérance.

Les OST sont superbes, et la chanson titre chantée par Gaho, restera longtemps dans les mémoires.

En résumé, une série très contemporaine et réussie.

Lire davantage

Cet avis était-il utile?

Recommandations

It’s Okay to Not Be Okay
Start-Up
Prison Playbook
Convenience Store Venus
Vincenzo
Kono koi wa atatamesu ka?

Renseignements

  • Drama: La faune d'Itaewon
  • Pays: Corée du Sud
  • Épisodes: 16
  • Diffusé: janv. 31, 2020 - mars 21, 2020
  • Diffusé On: Vendredi, Samedi
  • Station de diffusion initiale: jTBC, Netflix
  • Durée: 1 hr. 10 min.
  • Classification du contenu: 15+ - Adolescents de 15 ans ou plus

Statistiques

  • Score: 8.4 (marqué par 75,012 utilisateurs)
  • Classé: #684
  • Popularité: #20
  • Téléspectateurs: 137,637

Top Contributeurs

383 éditions
115 éditions
73 éditions
52 éditions

Informations et articles

Listes populaires

Listes apparentées d'autres utilisateurs
Webtoon/Miniseries Dramas
557 titles 268 loves 2
Favorite Dramas - Happy End
254 titles 143 loves 13
Most Romantic kdrama ever made.
171 titles 1723 voters 124 loves 43

Récemment vu par