Roppongi Class (2022) poster
7.7
Votre note: 0/10
Notes: 7.7/10 par 407 utilisateurs
# de Spectateurs: 1,502
Critiques: 4 utilisateurs
Classé #4153
Popularité #6603
Téléspectateurs 407

Modifier la traduction

  • Français
  • ภาษาไทย
  • Português (Brasil)
  • English
  • Pays: Japan
  • Catégorie: Drama
  • Épisodes: 13
  • Diffusé: juil. 7, 2022 - sept. 29, 2022
  • Diffusé Sur: Jeudi
  • Station de diffusion initiale: Netflix TV Asahi
  • Durée: 45 min.
  • Score: 7.7 (scored by 407 utilisateurs)
  • Classé: #4153
  • Popularité: #6603
  • Classification du contenu: 13+ - Teens 13 or older

Où regarder Roppongi Class

Viki
Gratuit•e (sub)

Distribution et équipes

Critiques

En cours 6/13
Kenseiden
3 personnes ont trouvé cette critique utile
août 21, 2022
6 épisodes vus sur 13
En cours 0
Globalement 7.5
Histoire 7.5
Acting/Cast 9.0
Musique 9.0
Degrés de Re-visionnage 7.5

La lutte pour avoir la class

M'étant focalisé sur les dramas japonais, il m'est temporellement très compliqué de revenir à un drama coréen. Encore plus, quand il est produit par Netflix, souvent aseptisé et trop mainstream, afin de convenir à l'international. Si de surcroit, il est encensé par tous…. Non pas que je me sente supérieur au commun des mortels, mais les avis du genre : " Squid - Hunger - Battleroyale - Game c'est tellement du jamais vu", m'ont, pour le moins, refroidi ses dernières années. Et Netflix, n'est jamais très loin dans l'affaire. Avec Squid Games c'était : Toute cette violence dans un univers enfantin, blablabla, tu devrais regarder… Bref, j'ai regardé le premier épisode y a deux ans, comme tout le monde, et toujours pas vu les autres aujourd'hui. Et voilà qu'on me refait le coup avec Itaewon Class. Même plateforme Mainstream, même discourt formaté. " Tout ce friendship qui tournera à la trahison dans ce drama de vengeance envers une société (et une Société) pourrie jusqu'à l'os. C'est vraiment original". Mais putain, arrêtez de regarder des séries françaises, merde ! Donc j'avais évidement décidé de pas le voir et voilà que sort Roppongi Class, remake Japonais qui aurait dû m'en faire bouger une sans faire bouger l'autre, comme dirait notre président. Surtout que l'originale est par convention bien meilleure que la copie, n'est-ce pas Manu. MAIS, car il y a un mais, Takeuchi Ryoma, quoi ! Je ne pouvais, décemment pas, ne pas le voir. Après cette introduction comme toujours trop longue et qui essayée d'avoir la class, sans y parvenir, il est temps de visionner le nouveau Ryoma-Kun. Un apéritif, en attendant la 3e saison de Kimi to Sekai ga Owaru hi ni.

Introduction trop longue, donc, comme ce premier épisode retraçant les événements qui conduiront à neuf autres; ayant pour fil conducteur une vengeance qui se transformera pourtant, petit à petit, en comédie romantique. Multipliant ainsi des triangles amoureux imbriqués les uns dans les autres. Des moments sentant parfois tellement la guimauve que l'on se demande comment cette vengeance peut être accomplie, vu les trahisons et le niveau de violence nécessairement attendus, par la préparation mental du spectateur dans la première heure.

La construction de la série, par trop classique, pour une qui se veut actuelle, reste tout du moins accrocheuse. Les personnages sont distillés au compte-gouttes et leur histoire est comptée bien après leur première apparition. Sous la forme, évidement, de flashbacks. Ce montage fatiguera les plus aguerris, mais réjouira par ses révélations ceux peu habitués au pingpong spatiotemporel à répétition. Le temps passé, parfois de 10 ans, étant au cœur du scénario, ses révélations sont nécessaires, même si rarement surprenantes et le friendship qui en découle et qui est, lui aussi, au cœur de la série, prend parfois des allures de Friends, justifiant ses bons en arrière sans fin. Comment on s'est connu ? Comment on est devenu potes ? Des petites révélations, mais c'est bien sûr des révélations sur nos héros que l'on attend le plus. Heureusement, le scénario est assez bien ficelé pour donner des infos sans gâcher le mystère. Laissant ainsi un spectateur, même aguerri, comme vous l'êtes, dans le questionnement nécessaire à l'envie de continuer.

Vient quand même le difficile constat d'une mise en scène très fan-service de Tokyo, la ville la plus cool du monde. Roppongi est un quartier particulier, mais c'est à travers celui-ci que la mégalopole se voit ériger une statue à sa gloire. Un aimant pour toutes les jeunesses en mal de sortie, d'amusement, de Spot instagramables et de cool attitude. Les boites et les restaurants hypes sont des églises dans lesquelles on vient célèbre les divinités des réseaux sociaux. Le pouvoir de ceux-ci, loin d'être dénoncé, est même encouragé par le côté cool des influenceurs de quartier. Nous interrogeant ainsi, sur le pourquoi de continuer à frire des karahage toute la journée, dans cette ambiance étouffante d'huile de friture, alors que quelques photos et son avis suffisent à devenir riche et famous. C'est justement le cas de Hirate Yurina qui rejoindra rapidement l'équipe de Takeuchi Ryoma dans son restaurant minable. L' ex-leader des Keyakizaka46 habitué aux rôles de psychopathe bipolaire (Hibiki, quand même) mènera la vie dure à son boss avant d'en tombée follement amoureuse, faisant complètement oublier cette histoire de vengeance censée être au cœur de l'ntrigue.

C'est cette bipolarité de l'histoire, adaptée d'un webtoon coréen à grand succès, qui est déconcertante, bien plus que celle du personnage féminin, aussi cool que notre héros. Pourtant, l'acteur le plus kakkoï du Japon, Takeuchi Ryoma, est censé être rongé par la haine envers le roi des karahages et son stupide fils. Mais il monte tranquillement son restaurant avec des repris de justice et des laissés pour compte de la société et cela en se donnant non pas 10 ans, mais 20 ans pour réussir. C'est long 20 ans, surtout après avoir passé une partie de sa jeunesse en prison.

Débordant de bonté, fuwa fuwa comme de la guimauve, son sourire ravageur en fera fondre plus d'une, ou d'un d'ailleurs. Le chaud comme le froid sont soufflés à chaque instant et clairement ce choix d'acteur capable de joué les brutes comme les gentils niais est excellent. Même si la direction artistique, a choisi de forcer le trait. La mort du panda, par exemple, qui plongera notre héros au fond du trou est à peine surjoué, non... ? Excellente également l'actrice Araki Yuko, souvent choisie pour des rôles de femmes froides, pour ne pas dire faisant la gueule, mais qui arrive toujours à attirer la sympathie lorsqu'elle décoche un sourire.

En mélangeant à fond, la carte de la comédie romantique, du friendship et de la violence, latente dans une vengeance qui se réalisera forcément, la tension et l'attention sont maintenues jusqu'au bout. La direction artistique brille de mille feux comme Tokyo et la musique a forcément la classe en Opening comme en Ending : Beat Garden/Alexandro, qui dit mieux ? Une série qui se dévore, sans vous prendre la tête. Quoique, Ryota-Kun s'est fait une spécialité, dans ses derniers dramas, de redonner la foi en cette humanité pourrie jusqu'à l'os et c'est déjà pas mal pour votre état mental.

Lire davantage

Cet avis était-il utile?
Complété
ZDorama
7 personnes ont trouvé cette critique utile
oct. 8, 2022
13 épisodes vus sur 13
Complété 0
Globalement 10
Histoire 10
Acting/Cast 10
Musique 10
Degrés de Re-visionnage 10
Back in July, I did not think much about the first episode of Roppongi Class, likening it to a one-dimensional melodrama about the rich persecuting the poor… WELL, fast forward to three months later, and Roppongi Class has become one of the most amazing dramas I’ve seen and my vote for BEST of the SEASON! I’ve long said that what makes a good movie to me (or drama series), is the amount of scenes and passages that I just have to watch again.If there’s a drama that has lots of scenes that I like and want to rewatch, you can bet it will become a fave, and Roppongi Class has it in SPADES! This drama is simply OVERFLOWING with incredible dialog, gripping scenes and emotional moments!
I loved how DENSELY packed this drama was, so much themes, motifs and mini-arcs going on within its borders… I had no idea how many ideas they had ‘bookended” until, one by one, they all wonderfully resolved by the show’s last episode.
Not just story arcs, but the characters themselves- absolutely NO ONE was wasted in this show. Every character who is introduced in this show, from the Cops, Criminals, Businessmen and Con Artists, all of them “go” somewhere within the story, and I was impressed how they managed to tie it ALL up for a HIGHLY and WONDERFULLY satisfying conclusion!
Though in my first watch I noted how Actor Teruyuki Kagawa always played these powerful bad guys as to be almost typecast, I MUST say that as the show went on and I saw how much of the show's "stakes" hinged on believing the power and EVIL of the antagonist, I realized there were few actors who could carry such a HEAVY role with such command, and in it, he was BRILLIANT!!!
And I can’t finish this praising of Roppongi Class without gushing about incredible Yurina Hirate, the sole person whom, to me, was the absolute “heart’ of the show, and it was so sweet to watch her go from a flighty  and arrogant waif to someone who becomes the rock of the group!!! She became one of the most vibrant and DAZZLING characters EVER! I simply can’t imagine ANY other person playing Aoi!!
This is a wonderful, wonderful show, one that I will be rewatching for years to come!

Lire davantage

Cet avis était-il utile?

Recommandations

Dtai Laah
La faune d'Itaewon

Renseignements

  • Drama: Roppongi Class
  • Pays: Japon
  • Épisodes: 13
  • Diffusé: juil. 7, 2022 - sept. 29, 2022
  • Diffusé On: Jeudi
  • Station de diffusion initiale: Netflix, TV Asahi
  • Durée: 45 min.
  • Classification du contenu: 13+ - Adolescents de 13 ans ou plus

Statistiques

  • Score: 7.7 (marqué par 407 utilisateurs)
  • Classé: #4153
  • Popularité: #6603
  • Téléspectateurs: 1,502

Top Contributeurs

140 éditions
36 éditions
19 éditions
12 éditions

Informations et articles

Listes populaires

Listes apparentées d'autres utilisateurs
Webtoon/Miniseries Dramas
557 titles 271 loves 2
2022 ALL Jdramas Subtitles List
135 titles 92 loves 25
♡ Favourite dramas ♡
51 titles 40 loves 3

Récemment vu par