Renseignements

  • Dernière connexion: il y a 51 minutes
  • Genre: Femme
  • Lieu: France
  • Contribution Points: 0 LV0
  • Rôles:
  • Date d'inscription: janvier 10, 2021
In a Class of Her Own chinese drama review
Complété
In a Class of Her Own
1 personnes ont trouvé cette critique utile
by Fan2Dramas
Il y a 17 jours
36 épisodes vus sur 36
Complété 5
Globalement 7.0
Histoire 7.0
Jeu d'acteur/Casting 8.0
Musique 6.5
Degrés de Re-visionnage 6.0

Sympa dans l'ensemble mais trop long

Ce drama a de nombreux points communs avec Chang'an Youth, qu'il s'agisse de l'intrigue de base ou de la composition du quator qui se forme au cours de l'histoire, le côté dynamique en moins. Il s'agit ici d'une adaptation de la série coréenne Sungkyunkwan Scandal datant de 2010, que je n'ai pas vue, et dont les commentaires sont plutôt élogieux. Ceux qui ont vu les deux semblent d'ailleurs penser que dans l'ensemble le remake ne vaut pas l'original et je les comprends.

On a l'histoire classique d'une jeune fille obligée, sous des prétextes qui varient d'un scénario à l'autre et sans beaucoup de logique dans ce cas précis, de se travestir en homme pour intégrer une école de garçons destinés à devenir fonctionnaires. Evidemment l'héroïne va rencontrer un ML qui deviendra son intérêt amoureux et se lier d'amitié avec d'autres gars, formant une petite bande qui sera amenée à résoudre un mystère et venger une injustice datant de plusieurs années, liés d'une manière à une autre à cette école et impliquant les familles de plusieurs d'entre eux. Si le scénario reste assez sympathique à suivre, j'ai malgré tout trouvé le temps très long.

En effet 36 épisodes, c'est beaucoup trop pour raconter cette histoire sans grand intérêt dans ses deux premiers tiers. On pose certes les bases de l'intrigue en nous présentant les personnages, mais on prend beaucoup trop de temps à développer leurs relations et le fonctionnement de l'école en se perdant dans des trucs du quotidien qui auraient pu être mieux condensés, ce qui aurait apporté plus de dynamisme à cette histoire. J'ai vraiment résisté à l'envie de faire avance rapide, et j'avoue n'avoir véritablement accroché à l'histoire qu'à partir du 25ème épisode, quand il commence vraiment à se passer quelque chose et qu'elle se met enfin à évoluer de façon plus nette. Pendant de nombreux épisodes on nous bassine avec des conflits entre nos protagonistes et le groupe du président du conseil des élèves, le tout étant saupoudré de trop peu de scènes d'actions en lien avec le mystère pour véritablement retenir notre attention. Ensuite une intrigue secondaire concernant la préparation d'un concours de tir à l'arc, le-dit concours et le suspense sur la présence ou non d'un personnage crucial pour l'équipe que le spectateur sait être blessé, attisent notre impatience sur au moins 4 épisodes et ça devient pénible. Ce n'est qu'une fois ce concours enfin passé que ça prend une tournure plus intéressante et rythmée.

Je n'ai rien à dire sur le travail des acteurs, ils font le job, mais je regrette que certains personnages n'aient pas été mieux écrits ou pensés. Aucune personne un peu sensée ne croirait une seconde que l'héroïne est un garçon, surtout que plusieurs de ses camarades répètent à de nombreuses occasions que cet étudiant ressemble quand même beaucoup à une fille. Quant à ses raisons pour intégrer l'école où elle sait qu'elle n'a aucun avenir puisque les filles ne peuvent pas devenir fonctionnaires, ce n'est pas très bien amené, elle aurait pu révéler la vérité dès le début au héros et il lui aurait foutu la paix (le pire c'est que les scénaristes tenaient un très bon prétexte qu'ils auraient pu utiliser à la place, concernant justement le mystère entourant la mort de son père, sauf qu'elle l'apprend sur le tard et qu'ils ont dû inventer un truc alambiqué qui ne tient pas la route pour expliquer son entrée dans l'académie). Je regrette également qu'on oublie ses talents d'écrivain passée la première moitié, je trouvais intéressant d'avoir une FL qui écrit des romances que tout le monde s'arrache en s'inspirant des situations dont elle est témoin (notamment ses 2 compagnons de chambrée), ça commençait à devenir rigolo et puis ça retombe comme un soufflet. Le ML est un très joli garçon, dommage qu'il soit forcé d'adopter une expression unique dans quasi tout le drama, à savoir un visage impassible et un calme olympien, c'est un personnage trop strict et respectueux des règles pour vraiment faire battre notre cœur. Il manque d'enjeux, de complexité et n'a pas vraiment l'occasion d'évoluer au cours de l'histoire. En gros, c'est un gentil garçon mais il est "chiant comme la pluie". Le 2nd ML rebelle est quant à lui trop rebelle, justement, pour que cela soit crédible. Avec une attitude comme la sienne, n'importe quel étudiant aurait été renvoyé au bout de 2 jours, il passe son temps à ruminer sa vengeance la nuit et à dénoncer les privilèges mais oublie un peu trop vite que si son père n'était pas un homme respecté et copain avec le prof d'arts martiaux de l'établissement, il ne bénéficierait pas de cette mansuétude. Le dernier ML, qui semble antagoniste au début, reste un mystère pour moi. Ses origines sont un peu obscures mais on n'en saura jamais vraiment plus au cours du drama, son arc est mal exploité et il y avait vraiment matière à faire davantage avec son personnage et son histoire familiale. Les personnages féminins secondaires (la soeur du président du conseil, la courtisane...) n'ont pas un grand intérêt et là encore, leurs arcs sont mal exploités, du coup elles ne servent pas à grand chose sinon à meubler. Quant au président du conseil des élèves, sa transition de sale petit con à gentil camarade se produit un peu trop rapidement, sur 36 épisodes un peu laborieux par moments ils avaient matière à lui écrire des conflits intérieurs plus intéressants.

Cependant j'aurais des scrupules à mettre moins de 7 parce qu'on s'attache quand même aux personnages malgré leur absence de véritable épaisseur, et comme dit plus haut les acteurs font le job et s'en sortent plutôt bien avec ce qu'on leur a mis dans les mains. J'ai bien apprécié l'héroïne assez naturelle et mimi, contrairement à de nombreux dramas où ils veulent rendre la FL "cute" de façon artificielle, ici ils ont évité d'en faire une nana horripilante à la voix de bébé et en plus elle est loin d'être parfaite : elle a ses moments un peu chieuse tout en sachant se remettre en question, ce qui la rend crédible. L'histoire reste également sympathique à suivre passés les deux premiers tiers barbants et je suis la première surprise d'avoir tenu jusque-là. Avec tous les dramas que je regarde je ne perds plus mon temps et si l'histoire ne m'accroche pas au premier épisode, en général je laisse tout de suite tomber. C'est donc qu'il doit y avoir un petit truc que je ne m'explique pas, qui a quand même maintenu mon intérêt jusqu'au 25ème épisode, où ça commence enfin à bouger. Le mystère reste entier, quoi qu'il en soit j'avais envie de connaître la suite, c'est le signe que tout n'est pas à jeter.

En conclusion, on ne perd rien si on passe à côté de ce drama. Il est sympa sans plus, surtout si on recherche une intrigue pas trop compliquée et un drama historique qui nous épargne les traditionnels conflits de cour bien lourds et autres rebondissements convenus (d'ailleurs de mémoire, c'est bien la première fois que je ne vois aucune scène de festival des lanternes dans un historique chinois...). Ca manque d'envergure, c'est bien trop long pour ce que ça veut raconter et la romance manque vraiment de passion (on a même l'impression que c'est très secondaire), mais le côté plus léger et gentillet de l'histoire pourra convenir à certains, d'autant que le scénario ne présente pas des situations toxiques ni problématiques. Et vu que je n'ai pas passé un trop mauvais moment, je m'en vais de suite visionner la version originale coréenne, au moins j'aurai de quoi comparer.
Cet avis était-il utile?