Renseignements

  • Dernière connexion: Il y a 1 heure
  • Genre: Femme
  • Lieu: France
  • Contribution Points: 0 LV0
  • Rôles:
  • Date d'inscription: janvier 10, 2021
A Tale of Thousand Stars thai drama review
Complété
A Tale of Thousand Stars
4 personnes ont trouvé cette critique utile
by Fan2Dramas
avril 2, 2021
10 épisodes vus sur 10
Complété
Globalement 8.0
Histoire 8.0
Jeu d'acteur/Casting 8.0
Musique 8.0
Degrés de Re-visionnage 8.0

Ca bouge enfin du côté des BL Thaï

La Thaïlande semble enfin prête à nous fournir des BL plus adultes qui s'écartent des traditionnelles histoires universitaires. Après Manner of Death, qui mélange action et polar, et Lovely Writer qui s'amuse avec les codes du boy's love, on nous offre une romance rurale plutôt sympathique, inspirée elle aussi d'un bouquin. Bref résumé de l'histoire : étudiant richissime et pourri gâté, Tian reçoit une greffe de cœur en urgence. Après avoir trouvé le journal de Torfun (sa donneuse décédée la même nuit, qui était enseignante bénévole dans un petit village perdu dans la montage), il décide de changer de vie, prendre sa place et poursuivre son œuvre. Ce faisant, il va progressivement tomber amoureux de Pha, le chef de la garnison chargée de protéger ce secteur frontalier.

L'intrigue en elle-même n'a rien de très exceptionnel, elle est d'ailleurs plutôt lente, mais elle est néanmoins riche et bien exploitée. Les décors montagneux sont magnifiques, le village et ses habitants bien rendus, le contexte fouillé, et malgré quelques longueurs on ne s'ennuie pas vraiment. Bien que certains épisodes nous offrent un peu d'action, ce n'est pas le principal. On suit essentiellement l'adaptation de Tian à cette nouvelle vie très éloignée de ses habitudes ainsi qu'à son nouveau rôle d'enseignant volontaire, ses tentatives plus ou moins fructueuses de gagner l'affection des habitants et surtout, l'évolution de sa romance avec Pha, compliquée par le fait qu'il vit grâce au cœur d'une femme que les villageois ont connue et appréciée, d'autant que la plupart ignorent son décès. A part quelques moments plus soutenus, pas de grosses tensions ou de grande passion donc, mais l'originalité du scénario, son rythme paisible et son cadre rendent l'histoire agréable.

Une fois n'est pas coutume dans un BL Thaï, ici le jeu d'acteur est en général assez bon. Je dis "en général", parce que j'ai toujours eu du mal avec le comédien Earth Pirapat Watthanasetsiri, qui interprète Pha. Je ne le trouvais déjà pas très inspiré dans Water Boyy et les 2-3 autres dramas dans lesquels je l'ai vu, et ce n'est certes pas A Tale of Thousand Stars qui va changer mon opinion à son sujet. J'ai beau me forcer, je ne lui trouve décidément aucun charisme. Il jouerait dans n'importe quel drama d'action, ok je ne dis pas, sans doute aurait-il sa place. Mais là on parle d'une romance, le minimum serait qu'il dégage un peu quelque chose, à défaut d'une réelle alchimie entre les acteurs. Le pire c'est que j'ai l'impression qu'il ne sait pas trop comment jouer les émotions autrement qu'en soupirant. Il soupire quand il est agacé, il soupire quand il est triste, il soupire quand il hésite, il soupire quand il est timide... Bref, à la fin je n'entendais plus que ses soupirs, au point qu'ils ont fini par m'obséder comme le feraient les crissements des ongles sur un tableau. Bon, pour être tout à fait honnête avec lui et parce que je suis une gentille fille, j'étais à l'affût de tous les points positifs que je pouvais lui trouver, et c'est vrai qu'il s'améliore dans les deux derniers épisodes où il devient un peu plus touchant et crédible dans ses émotions, la preuve je ne l'ai entendu soupirer que 3 fois. Quant à Mix Sahaphap Wongratch qui interprète Tian, je n'irais pas jusqu'à affirmer que c'est un excellent acteur, sa palette d'émotions est plutôt réduite elle aussi (il faut admettre que son personnage n'est pas censé danser de joie), mais contrairement à son partenaire, il est charismatique et émouvant, donc on va dire que ça rattrape le truc surtout que cela semble être son premier vrai rôle . Enfin, j'ai eu l'agréable surprise de découvrir un réel talent et là encore un certain charisme, chez l'acteur Khaotung Thanawat Ratanakitpaisan qui joue ici un rôle secondaire. En bref, tout le contraire de sa présence désastreuse dans le très oubliable "TonhonChonlatee", où il interprétait la 2ème moitié dudit titre. Espérons qu'après A Tale of Thousand Stars, on lui offrira plus de boulots à sa mesure. Quant au reste du casting (villageois, militaires, etc.) ils s'en sortent relativement bien, en tout cas je les ai trouvés plutôt naturels, même les gamins. Et cerise sur le gâteau pour les habitués des BL, on peut reconnaître le fameux Noh de Love Sick qui joue le meilleur ami du héros, et à la toute fin l'evil bitch de TonhonChonlatee, tous deux également dans des rôles secondaires.

Comme d'hab, on a aussi droit à des scènes ridicules de placement de produits, où la caméra s'attarde bien trop longtemps sur l'étiquette de divers(e)s chips / boissons / savons (barrez les mentions inutiles) dont nos personnages font usage, mais par chance ça arrive un peu moins souvent que dans d'autres BL Thaï, franchement on a vu pire et ça reste supportable. Peut-être parce que cette série et son cadre s'adressent à un public plus large et moins influençable que les adolescentes que l'on cible d'ordinaire ? Ou bien parce qu'il est difficile de placer des scènes visant à promouvoir du mascara quand les villageoises n'ont même pas l'eau courante ? Mystère...

En tout cas, je ne regrette pas d'avoir découvert ce drama. L'intrigue plus grave et plus adulte nous change des niaiseries habituelles, sans compter qu'on nous offre de très beaux paysages. Quant à l'acteur principal, il est quand même convaincant et parvient à nous attendrir malgré son jeu plutôt réduit (mais comme je l'ai dit, je pense que c'est son rôle qui veut ça) et je serais vraiment emballée de le voir dans d'autres productions. L'intrigue est suffisamment sympathique pour nous faire oublier ses quelques longueurs, le contexte général est bien développé, et aucun personnage n'adopte de comportement problématique du genre à diviser l'opinion. Bref, une belle histoire qui vaut la peine d'être visionnée, ne serait-ce que pour encourager la nouvelle direction prise par les productions BL thaïlandaises, en espérant qu'ils poursuivront dans leur volonté de diversifier leur offre.
Cet avis était-il utile?