Boku no Ita Jikan (2014) poster
8.5
Votre note: 0/10
Notes: 8.5/10 par 5,178 utilisateurs
# de Spectateurs: 16,196
Critiques: 33 utilisateurs
Classé #466
Popularité #999
Téléspectateurs 5,178

Sawada Takuto et Hongo Megumi sont étudiants dans la même faculté et rencontrent tous les deux des difficultés dans leur recherche d'emploi. Ils vont se croiser pour la première fois par hasard lors d'un entretien d'embauche. Le téléphone de Megumi qu'elle avait oublié d'éteindre sonne mais Takuto sans trop savoir pourquoi se dénonce à sa place. Plus tard, les deux jeunes gens se recroisent sur le campus et font plus amplement connaissance. Takuto est le fils d'un directeur d'hôpital de Yamanashi et aurait dû prendre la suite de son père, mais les espoirs de la famille se sont déplacés vers son petit frère Rikuto qui depuis prend Takuto de haut. Megumi vit avec sa mère et travaille à mi-temps dans un restaurant en parallèle de ses études. Elle aimerait trouver un emploi stable pour pouvoir soulager sa mère mais n'y parvient pas. Takuto lui finit quand même par décrocher un poste dans une entreprise de vente de meubles. Cependant, il commence à avoir parfois des douleurs aux jambes ou des difficultés à bouger les mains. Le diagnostic tombe, Takuto est atteint de la maladie de Charcot. (Source: Nautiljon) Modifier la traduction

  • Français
  • 中文(简体)
  • Ελληνικά
  • Türkçe
  • Pays: Japan
  • Catégorie: Drama
  • Épisodes: 11
  • Diffusé: janv. 8, 2014 - mars 19, 2014
  • Diffusé Sur: Mercredi
  • Station de diffusion initiale: Fuji TV
  • Durée: 54 min.
  • Score: 8.5 (scored by 5,178 utilisateurs)
  • Classé: #466
  • Popularité: #999
  • Classification du contenu: 13+ - Teens 13 or older

Distribution et équipes

Critiques

Complété
clinchamps
1 personnes ont trouvé cette critique utile
janv. 8, 2022
11 épisodes vus sur 11
Complété 0
Globalement 8.0
Histoire 8.0
Acting/Cast 9.5
Musique 6.0
Degrés de Re-visionnage 6.0

Il voit la vie le quitter lentementmais ne perds jamais conscience...

Je peux vraiment dire que j'étais partagée entre la curiosité (comment traiter un tel sujet ?) et le refus (on ne peut absolument pas traiter un tel sujet !)
Le début m'a inquiétée, car j'ai eu grand peur qu'une histoire d'amour alakon vienne pousser ses violons et son pathos là dedans.
Mais pas du tout. La relation amoureuse est loin de tenir toute la place, car le vrai sujet, c'est comment Rakuto va faire pour vivre sa maladie. L'histoire sentimentale n'a d'intérêt que parce qu'elle se place tout naturellement dans la vie de Rakuto, ainsi que la modification de ses relations avec sa famille, ses employeurs, et ses amis. Nous suivons son cheminement mental, sa peur, ses choix. Ce drama n'est pas du tout triste, contrairement à ce que l'on pourrait croire, même si certaines scènes sont très émouvantes, mais jamais on ne joue sur la corde sensible, aucun pathos, jamais de lourde insistance, c'est remarquablement fait.
Au début je craignais que les problèmes familiaux et de recherche d'emploi plus la maladie ce soit trop, mais en fait, ce n'est pas le cas, car les évènements et les personnages sont amenés à évoluer au contact de cette terrible épreuve, et les priorités vont changer.
Parallèlement à l'histoire Takuto, il y a celle, très intéressante, de son frère, Rikuto, adolescent complètement étouffé par la surprotection de sa mère, ayant perdu toute capacité d'empathie, et étrangement c'est à son frère malade qu'il va demander de l'aide, et ce fil secondaire équilibre très bien le drama.
Autour de Takuto gravite un petit monde, son ami Mamoru, qui ne le lâchera jamais, son senpaï Shigeyuki, beaucoup plus égoïste, Megumi, son amour, Rikuto, son jeune frère, son père et sa mère, et son médecin, celui qui l'aide et le conseille.
La fin est ce qu'elle doit être , mais pas du tout celle que je craignais, bien que dans le droit fil de l'histoire.   
Alors les acteurs : tous excellents !! Naturellement la palme à Haruma Miura, qui interprète magistralement Takuto, avec une simplicité, une sobriété une véracité assez impressionnantes. Je me demande combien de kilos il a perdu pour arriver aussi maigre à la fin du drama !   
Et compliments aussi au frère, Nomura Shohei, excellent dans ce garçon qui essaie de sortir de l'isolement dans lequel il s'est enfermé. Un bravo spécial à Kazama Shunsuke, ici un ami adorable de gentillesse, et assez terrifiant dans "soredemo ikite, yuku "   
Un bémol : la famille est une famille aisée, je me demande comment Takuto s'en sortirait si sa mère (parent isolée) faisait trois boulots pour survivre... je ne sais pas du tout comment fonctionne le régime social de santé au Japon, mais une telle maladie sans argent et sans aide publique... ça change la donne !   
Autrement c'est un excellent drama, et encore une fois, pas du tout désespérant !

Lire davantage

Cet avis était-il utile?
Complété
Juniko
100 personnes ont trouvé cette critique utile
mai 4, 2014
11 épisodes vus sur 11
Complété 4
Globalement 9.0
Histoire 8.5
Acting/Cast 10
Musique 8.0
Degrés de Re-visionnage 7.0
I didn't want to watch that drama. Truth is, I only started it because of Miura Haruma. But I'm glad I did.

I didn't want to watch this drama because I didn't want of another 1 Litre of Tears.(I loved that drama when I first watched it, but it really serves the purpose of making you cry and I'm kinda sick of the genre right now) But it's alright because this one is completely different.

The story is very realistic and not filled with self-pity. In fact, it's a good thing you see Takuto cry in the opening because he hardly does in the drama ( and the few time he does cry he makes sure you cry with him). I won't say much about the story because I don't want to spoil, but all I can say is : this is not a 1 Litre of Tears copy/paste, so don't worry.

Also, I really like how the characters were written. They all have their importance. Even the school girl, who seems pointless at first, actually have a very important part to play in this story. I even got some good surprises : the little brother, for example. I hated him first, but in the end of the drama he was one of my favorite characters of the show.

Acting : Splendid. Realistic. Impressing. Award worthy. That kind of awesome. And no I don't say that just because Haruma Miura knows how to cry. He knows how to make a character who wants to cry smile and make the audience burst into tears. He knows how to show us that he's scared just by drinking from a bottle. He knows how to forget the camera and his everlasting handsomeness to show us how ugly his face can be when panic burst out. He knows how to control - and loose control- of his voice. Most of all : he can really express lots of emotions just using his eyes, which in this particuar case is a priceless asset.

The supporting actors also did a very good job ( I'm already a fan of Tabe Mikako for Kimi Ni Todoke and Ooku and of Kazama Shunsuke for Soredemo Ikite Yuku - from a psychopath to a cutie pie, is there anything he CAN'T do ?). They all really did a great job.

Music : Not a music to make you cry, more a stressful one. That's what I like. Not self pity, but fear of the life that's coming ahead, that's the point of the drama. But there are also sweet musics for the more positive moments. Anyway the main thing is : the music stayed at its rightful place. Helping the show, not trying to make up for an actor's lack of acting skills. There was no need for that kind of music since all the actors did so well. So as a result, there were lots of silent moments, which made the show even more realistic.

There is only one thing I'd like the point out, about this drama. It's too easy.
After seing the drama, a viewer could feel safe again, knowing that no matter what, there is always a way to cope with the disease. But what you could forget is that Takuto comes from a wealthy family, his father even runs an entire hospital. So all this pieces of equipment - none of them are free, and insurance only covers so much - are there because his family has the money. But surely not all the ALS patients have those kind of means. I'm sure they don't all live in Takuto's luxury. Also, not all the companies would accept to cope with an employee's sickness like that. They don't do a pre-hiring health check-up just for the fun of it. So, sure he has a terrible disease, but in his misery he's terribly lucky. I'm sure a drama about a poor, unemployed man living alone facing the same disease would have been unbearable to watch.

But doesn't keep this drama from being really moving and well done, with outstanding acting. Do watch it ! ^^

Lire davantage

Cet avis était-il utile?

Renseignements

  • Drama: Boku no Ita Jikan
  • Pays: Japon
  • Épisodes: 11
  • Diffusé: janv. 8, 2014 - mars 19, 2014
  • Diffusé On: Mercredi
  • Station de diffusion initiale: Fuji TV
  • Durée: 54 min.
  • Classification du contenu: 13+ - Adolescents de 13 ans ou plus

Statistiques

  • Score: 8.5 (marqué par 5,178 utilisateurs)
  • Classé: #466
  • Popularité: #999
  • Téléspectateurs: 16,196

Top Contributeurs

22 éditions
19 éditions
12 éditions
11 éditions

Informations et articles

Listes populaires

Listes apparentées d'autres utilisateurs
Causes Ugly Crying /Heartbreaking
332 titles 498 loves 36
J-Drama
344 titles 129 loves
Romance JDramas
172 titles 126 loves 3

Récemment vu par