Oh! My Sunshine Night (2022) poster
6.7
Votre note: 0/10
Notes: 6.7/10 par 3,109 utilisateurs
# de Spectateurs: 11,218
Critiques: 36 utilisateurs
Classé #9820
Popularité #1433
Téléspectateurs 3,109

Khim et Rain sont les enfants de la famille immobilière Kannakool. Rain est un étudiant de 4e année sympathique et très différent de son jeune frère, Khim, un étudiant de 3e année calme et introverti. Les deux frères ont un ami et garde du corps, Phayu, le fils du majordome de la famille Kannakool. Le monde de Khim change après sa rencontre avec Sun, qui vient d'être transféré à l'université. Sun est une personne optimiste qui aime jouer de la guitare, mais qui est née avec une maladie cardiaque. Une bonne relation se forme entre Khim et Sun dans le club de musique classique, mais des malentendus, des rivalités et des problèmes familiaux les attendent. A quel destin seront-ils confrontés ? (La source: English = MyDramaList || Traduction = Laskie de MyDramaList) Modifier la traduction

  • Français
  • Español
  • Polski
  • Türkçe
  • Pays: Thailand
  • Catégorie: Drama
  • Épisodes: 18
  • Diffusé: juil. 4, 2022 - oct. 23, 2022
  • Diffusé Sur: Lundi
  • Station de diffusion initiale: AIS Play
  • Durée: 56 min.
  • Score: 6.7 (scored by 3,109 utilisateurs)
  • Classé: #9820
  • Popularité: #1433
  • Classification du contenu: Not Yet Rated

Distribution et équipes

Critiques

Complété
Fan2Dramas
2 personnes ont trouvé cette critique utile
oct. 25, 2022
18 épisodes vus sur 18
Complété 0
Globalement 7.0
Histoire 7.0
Acting/Cast 7.0
Musique 5.5
Degrés de Re-visionnage 5.0
Cette critique peut contenir des spoilers

Bof... Quelques moments sympas, mais très dispensable

Il faut vraiment que je me décide une fois pour toutes à regarder des séries d'une seule traite après la sortie de tous les épisodes, parce que ce drama est l'exemple parfait qu'attendre une semaine pour découvrir la suite d'une histoire pas très passionnante à la base, génère une réelle baisse de motivation et d'implication. Parce que oui, ce drama n'est pas super folichon, ça commence plutôt bien avec une intrigue universitaire qui ne vole certes pas très haut mais plutôt mignonne et qui se suit sans déplaisir, pour basculer vers quelque chose de plus orienté "thriller" avec un peu de suspense et (très peu) d'action. En soi ce n'est pas spécialement gênant mais ce n'est pas super bien agencé, et on a des moments très longs et très chiants où il ne se passe pas grand-chose, ce qui attise l'impatience de l'audience. Mais il ne faut pas pousser non plus, on a déjà vu bien pire et je ne suis pas d'accord avec toute cette partie des critiques sur le forum qui, dès lors que l'un ou l'autre a commencé à se plaindre de la stupidité du scénario (depuis quand les BL sont censés être des chefs-d'œuvre de philosophie ?), se sont mis à cracher sur le drama comme une meute de hyènes incapables de faire la part des choses. Alors là, c'était open bar, et après avoir bien descendu le scénario et la tournure un peu différente vers le milieu, c'était au tour du nombre d'épisodes qui ont été rajoutés par la production (16 épisodes étaient prévus, pour finalement se trouver au nombre de 18 à la dernière minute). J'ignore ce qui a engendré ces changements et je comprends qu'on puisse être impatient d'arriver à la fin quand on s'ennuie, mais bon, si on veut vraiment être objectif, cette série a bien sûr de nombreux défauts, mais aussi quelques moments sympas et des qualités qui rehaussent un peu le niveau.

Car bien que plutôt mal fichue en ce qui concerne les rebondissements amenés après l'épisode 10, il faut reconnaître que cette nouvelle orientation plus policière apporte une certaine nouveauté à une intrigue universitaire qui avait tout pour être des plus classiques. Une volonté de se diversifier certes maladroite, qui tente sans doute de surfer sur la vague des nouveaux BL tels que Manner of Death de façon plutôt bancale, mais hé ! si c'est tiré d'un bouquin et qu'ils l'ont adapté tel quel parce qu'ils ne pouvaient pas l'amputer d'une partie importante de l'intrigue, on ne va pas leur jeter la pierre non plus, et au moins ça a le mérite de nous changer un peu des BL vus et revus.

Autre avantage que j'ai trouvé à cette histoire : certains acteurs m'ont agréablement surprise. Celui qui incarne Rain, par exemple, est diablement plus sexy et intéressant que dans le très médiocre "Nitiman" où il était loin d'être au top. Cela m'a d'ailleurs apporté une constatation toute bête, à savoir que maintenant que les BL commencent à être plus nombreux et variés depuis leur démarrage tâtonnant, bénéficiant désormais de quelques années de recul, nous avons l'occasion de suivre l'évolution de certains acteurs très nuls ou sans aucun charisme à leurs débuts, mais qui gagnent en maturité et en sobriété au fur et à mesure qu'ils prennent de l'expérience et surtout de l'âge. Celui qui incarne son love interest, Phayu, est quant à lui bien mimi. Bon perso je l'ai trouvé assez ahuri et coincé durant tout le drama, son jeu manque sérieusement de variations, mais vu qu'il a bien plu à pas mal de monde, j'imagine qu'il se verra offrir sans soucis de bonnes occasions de progresser au niveau de ses expressions faciales.

Pour continuer sur le sujet des points positifs, aucun des couples n'a présenté de moments ou de comportements problématiques. Et d'ailleurs, nous avons droit à trois romances ainsi que deux "couples en phase de formation" si je puis le dire ainsi, alors oui ces deux dernières histoires sortent un peu de nulle part dans les 2 derniers épisodes, mais au moins les deux amoureux transis ne resteront pas longtemps laissés pour compte, et le nombre de romances me fait dire qu'on a pas complètement perdu son temps. D'autant que les couples se forment à des moments différents, permettant de maintenir un peu d'intérêt pour cette histoire globalement assez barbante.

Alors concernant les romances, justement, je dois avouer qu'à partir de l'épisode 10 je me suis complètement désintéressée des couples principaux. Celui formé par Kim et Sun, les deux héros, est vite devenue répétitif et m'a lassée au point que lorsqu'ils se sont embrassés pour de bon, j'étais bien tentée de faire avance rapide. C'est bien exécuté, mais ça arrive après des scènes plutôt ennuyeuses et gnangnan, du coup on n'en a plus rien à foutre. Je n'ai d'ailleurs aucun intérêt pour les histoires d'amour entre des personnages qui se sont connus dans leur enfance, les questions de destinée me laissant relativement indifférente, et ce point-là m'a presque faite ronfler tellement le cliché est éculé. Fluke (Sun) est pourtant à l'aise et naturel dans son jeu ce qui est assez rare dans les BL, et ça au moins c'est appréciable même s'il ne fait pas grand-chose d'autre qu'arborer un sourire tout mignon, pleurer ou se tenir le cœur parce qu'il est en train de faire une énième crise, quant à Ohm (Kim) il est fidèle à lui-même, un très joli robot-ténébreux (appréciez le jeu de mots) pas très expressif mais bon il reste charismatique et agréable à regarder. La romance formée entre Rain (le frère de Kim) et Phayu (le fils du fidèle domestique) m'a davantage faite vibrer, mais là encore elle m'a vite lassée, pour la simple et bonne raison qu'elle se concrétise dans l'épisode 10 et qu'après ça les deux persos ne partagent plus vraiment de scènes ensemble étant donné la tournure du scénario, de ce fait leurs retrouvailles ne m'ont fait ni chaud ni froid.

Par contre ce qui m'a fait tenir jusqu'à la fin, et je l'avoue sans honte, c'est la troisième romance formée par Pie et Petch. A la base j'aime énormément le trope "enemies to lovers", ou "rivalry to love" dans ce cas précis puisque les deux personnages sont censés être amis, même s'ils n'arrêtent pas de se friter et que ça dégénère sérieusement. Et quand on passe son temps à souffler d'impatience devant le couple principal en attendant juste les scènes d'un couple très secondaire, c'est que quelque part, il y a un problème. Quoi qu'il en soit j'ai adoré leur histoire, pas très originale pour les habitués mais je m'en fous tant que ça fait le job, et ça le fait même carrément. Il m'a quand même fallu revisionner toutes leurs scènes depuis le début pour comprendre leur dynamique, d'une part parce qu'elles sont peu nombreuses et on a même quelques épisodes où ils n'apparaissent pas du tout, d'autre part parce que l'acteur qui incarne Pie est assez catastrophique. Le cliché "enemies to lovers" nécessite une certaine subtilité pour que l'audience comprenne un minimum que derrière les disputes et la colère de façade, se cachent des sentiments plus complexes. Ce n'est pas forcément à la portée des débutants, et Pie ne s'en sort pas bien. Sans un nouveau visionnage, et mes tentatives (désespérées) d'interpréter leur dynamique au travers de dialogues pas toujours très clairs, je n'aurais pas capté grand-chose et même encore maintenant, il m'est difficile de déterminer avec certitude si Pie est vraiment amoureux de Kim mais qu'il commence à se sentir troublé par Petch, s'il croit aimer Kim parce qu'il refuse d'admettre ses sentiments pour Petch, ou s'il fait juste semblant pour le blesser et le pousser à révéler ses vrais sentiments. En revanche Petch est beaucoup plus facile à comprendre : d'accord il est assez impassible parce que c'est son personnage qui veut ça, mais ses yeux sont très expressifs et dès le début, l'amour douloureux qu'il éprouve secrètement pour Pie est évident pour les spectateurs. Je m'attendais à une résolution assez décevante de leur histoire, et là, Bam ! on a droit à une scène d'émotion bancale (je le répète, l'acteur incarnant Pie & ses dialogues sont à chier), mais qui a réussi à me serrer le cœur et à me surprendre justement parce que les sentiments de Petch, que ce dernier ne peut plus cacher, sont exprimés avec suffisamment de retenue et de justesse pour être crédibles. Il a l'air d'un petit animal blessé et j'ai franchement eu envie de le consoler et de le cajoler. Ou alors c'est juste un coup de cœur irrationnel de mon côté, je ne sais pas, mais personnellement j'ai trouvé cette scène très touchante et ça m'a fait oublier qu'elle était à moitié gâchée par Pie, celui-là étant aussi mal à l'aise dans les dialogues que dans sa façon d'embrasser (ce qui se voit hélas comme le nez au milieu de la figure). Bref, j'étais en train de m'endormir devant le drama quand ce moment précis m'a fait l'effet d'un électrochoc, ravivant d'un coup mon intérêt déclinant. Et là, je me suis dit que je devais absolument suivre l'acteur Kan Krittikorn, chose qui ne m'arrive jamais (quand j'aime bien un acteur, je suis juste contente de le revoir, ça ne veut pas dire que je vais suivre tout ce qu'il fait et puis j'ai passé l'âge de ces conneries), parce que même si son jeu n'est pas très varié, dans cette scène il parvient à être émouvant et je trouve qu'il a du potentiel. L'autre aussi, hein, il ne faut pas désespérer, et comme évoqué plus haut, avec le temps ce garçon acquerra peut-être cette subtilité qui lui manque. Quoi qu'il en soit c'était une jolie découverte, et j'espère sincèrement que Kan Krittikorn se verra offrir des rôles dans d'autres BL et des scènes plus conséquentes. Et pour finir sur ce couple, parce que je me rends compte que le paragraphe consacré à leur schmilblick est sacrément plus long que tout ceux portant sur les autres aspects du drama, leur romance qu'on décrirait pourtant comme jouée avec les pieds rattrape un peu tout le reste, et même si je suis très déçue qu'une fois passés à l'acte on ne voie pas leur relation se développer (il faut bien conclure le thriller dans les temps), elle est la seule raison pour laquelle j'ai donné une note aussi bienveillante.

En conclusion, c'est un BL tout à fait dispensable, absolument pas original, qui manque un peu d'âme et qui est limite chiant à certains moments. Le scénario a d'ailleurs de nombreuses lacunes, ou est parfois complètement absurde. La musique est trop répétitive, ils nous sortent la même mélodie à chaque moment un peu intense. Tout ça est finalement très paresseux. Les fans du couple OhmFluke en tireront peut-être une satisfaction, mais ils feraient mieux de revoir Until We Meet Again, où leurs personnages nous font davantage battre le cœur et bénéficient d'une intrigue qui tient mieux la route. Néanmoins, on a déjà vu des BL beaucoup plus crétins et toxiques que celui-là, et il ne faut pas oublier que si la diversification des BL nous donne désormais des attentes plus élevées, cette période de transition demande encore un peu de patience envers leurs qualités fluctuantes. Le changement de direction au milieu de l'histoire ne fonctionne pas très bien parce qu'il est bancal et génère des longueurs inutiles, mais en même temps il a le mérite d'exister et d'amorcer quelques différences par rapport aux dramas universitaires habituels. Plusieurs romances se concrétisent, et bien qu'elles restent légères et qu'on ait droit à une seule scène de bisous et d'intimité par couple, c'est plutôt appréciable. Certes ça ne vole pas très haut, mais ça reste très romantique dans son ensemble. Enfin, on a le plaisir de redécouvrir l'acteur incarnant Rain plus sexy que dans Nitiman, son alchimie est d'ailleurs plus intéressante avec le beau gosse qui interprète Phayu, en espérant les revoir dans d'autres dramas. Et surtout, last but not least, il y a mon petit chou Kan Krittikorn, mon coup de cœur dont la brève scène d'émotion justifie à elle-seule le plaisir coupable que j'ai eu à mater ce drama, et celui-là personne n'a le droit d'y toucher. Vous êtes prévenus.

Lire davantage

Cet avis était-il utile?
Complété
Xtoff
0 personnes ont trouvé cette critique utile
oct. 24, 2022
18 épisodes vus sur 18
Complété 0
Globalement 7.0
Histoire 5.5
Acting/Cast 8.0
Musique 7.0
Degrés de Re-visionnage 7.0

Ce n'est pas le BL du siècle! (Not the BL of the century!)

Ce BL se laisse regarder sans plus. Le scénario est prévisible et parfois mal écrit. Les acteurs sont bons en général bien que la qualité des rôles soit médiocre. On se perd beaucoup dans les "je t'aime, moi non plus" et à la dixième fois on se lasse.
C'est du "je souffre dont j'existe" du début à la fin: ça en devient malsain et on a l'impression qu'une relation homo ne peut être que dans la souffrance!
Côté acteurs, Ohm sort son épingle du jeu malgré un rôle très peu expressif et je trouve qu'il progresse beaucoup en tant qu'acteur. Fluke est bien en dessous de sa prestation dans UWMA, mais cela est du aussi à son personnage assez fade qui est en permanence en train de pleurer. J'ai découvert Noh et Peterpan et je les trouve très convainquant dans cette série et forment un joli couple.
Je suis d'accord avec certains, ils auraient du ne pas prolonger le nombre d'épisodes car le final, surtout le 4/4 de l'épisode 18 est une catastrophe! C'est "gnagnan", à l'eau de rose, cela n'apporte plus rien à l'histoire surtout que l'on retrouve les couples secondaires comme si rien ne s'était passé entre eux. Même Payoo et Rain n'apparaissent plus ensemble comme si cette partie avait été filmé après le tournage et que certains acteurs n'étaient pas disponibles en même temps. INCOMPREHENSIBLE !
Au final, cette série se laisse voir et vous permettra de lutter contre des soirée ennuyeuses lol, mais vous serez déçu par la manière dont se clôture cette série.

Lire davantage

Cet avis était-il utile?

Recommandations

Until We Meet Again
On Cloud Nine
Never Let Me Go
609 Bedtime Story
Close Friend
Close Friend Season 2

Renseignements

  • Drama: Oh! My Sunshine Night
  • Pays: Thaïlande
  • Épisodes: 18
  • Diffusé: juil. 4, 2022 - oct. 23, 2022
  • Diffusé On: Lundi
  • Station de diffusion initiale: AIS Play
  • Durée: 56 min.
  • Classification du contenu: Pas encore classifié

Statistiques

  • Score: 6.7 (marqué par 3,109 utilisateurs)
  • Classé: #9820
  • Popularité: #1433
  • Téléspectateurs: 11,218

Top Contributeurs

90 éditions
48 éditions
18 éditions
16 éditions

Listes populaires

Listes apparentées d'autres utilisateurs
BL / Gay (*Rated Order*)
653 titles 2813 loves 46
Thai BL Master List
679 titles 1472 loves 11
BL series and movies
314 titles 531 loves 7

Récemment vu par