Hajimete Koi wo Shita Hi ni Yomu Hanashi (2019) poster
8.0
Votre note: 0/10
Notes: 8.0/10 par 4,184 utilisateurs
# de Spectateurs: 11,090
Critiques: 36 utilisateurs
Classé #2257
Popularité #1496
Téléspectateurs 4,184

Elève modèle au collège et au lycée, Junko Harumi n'a pas réussi à intégrer la prestigieuse Université de Tokyo et la vie n'a pas été tendre avec elle depuis. Elle a eu du mal à trouver un emploi et l'amour. Maintenant âgée de 31 ans, elle travaille comme professeur dans un institut privé. Trois hommes très différents apparaissent dans sa vie : Masashi Yakumo, son cousin doué qui est allé à l'Université de Tokyo ; Kyohei Yuri, un lycéen marginal et Kazuma Yamashita, le professeur de Kyohei au lycée. (Source : MyDramaList) Modifier la traduction

  • Français
  • Português (Brasil)
  • English
  • magyar / magyar nyelv
  • Pays: Japan
  • Catégorie: Drama
  • Épisodes: 10
  • Diffusé: janv. 15, 2019 - mars 19, 2019
  • Diffusé Sur: Mardi
  • Station de diffusion initiale: TBS
  • Durée: 57 min.
  • Score: 8.0 (scored by 4,184 utilisateurs)
  • Classé: #2257
  • Popularité: #1496
  • Classification du contenu: 15+ - Teens 15 or older

Où regarder Hajimete Koi wo Shita Hi ni Yomu Hanashi

Viki
Gratuit•e

Distribution et équipes

Critiques

Complété
achuland
4 personnes ont trouvé cette critique utile
août 1, 2021
10 épisodes vus sur 10
Complété 0
Globalement 9.5
Histoire 10
Acting/Cast 10
Musique 10
Degrés de Re-visionnage 10
Cette critique peut contenir des spoilers

Un must to see!

Oh mon Dieu! Mille fois OMG! "Un jour, tu tomberas totalement amoureuse d'un drama japonais" j'aurai ri à en perdre toutes mes dents...et pourtant, ne jamais dire "Fontaine je ne boirai pas de ton eau!". Un seul, unique, drama japonais, et me voilà bien marri...(je ne suis pas une amatrice de Jdama...j'ai eu tort).

Pour commencer, je vais de suite mettre les points sur les i. j'entends d'ici les cris d'orfraie de la pensée bien pensante. Oui, c'est mal, très mal une romance entre un lycéen de 17 ans et de son professeur de 32 ans. Oui, oui c'est immoral. On le sait tous.
Mais.

Ici, Harumi ne fera jamais rien d'immoral. Rien. De rien. Et tant pis pour ceux en mal de sensation forte. Elle restera droite jusqu'au bout. Et cela malgré tout l'amour qu'elle porte à Yuri. Malgré tout l'amour que lui porte Yuri.
Deuxième point sur les i. 14 ans d'écart n'a jamais, jamais, jamais JAMAIS empêché les personnes de s'aimer. Que cela soit 7 ans (c'est du vécu!). Que cela soit 10 ans. 15 ans ou 20 ans. Non, jamais. Et dire que l'on n'a jamais vu ce type d'amour autour ne veut pas dire que cela n'existe pas. Oui, avoir 7 ans de plus que mon mari, l'avoir connu alors qu'il n'avait que 18 ans (un bébé quoi), l'avoir épousé lorsqu'il venait de fêter ses 20 ans et être encore mariée 20 ans plus tard doit peser sur mon objectivité...Yuri le dit si bien " Love, isn't enough?" maintenant que cela est dit...

Ce drama a été incroyable. Un coup de coeur phénoménal! Même chéri en a été accro ( à tel point qu'il n'a eu de cesse de m'en presser à chaque fin d'épisode). Et cela malgré une réalisation qui je dois bien l'avouer a été un peu faible. Comme quoi.
Le scénario : Yuri Kyohei, lycéen de 17 ans, en décrochage scolaire rencontre Harumi Junko. Harumi a 32 ans et pense que sa vie n'est qu'échec sur échec. Elle est professeur dans un "cram school", ces écoles privées qui coûtent la peau des fesses dont le seul objectif est de donner des cours particuliers aux lycéens afin de leur faire passer les examens universitaires et plus particulièrement la réputée université de Tokyo. Harumi touchée par le désir de Yuri de réussir son entrée à TODAI bien que son niveau soit au plus bas en fera une obsession : Elle le fera entrer quoiqu'il advienne à TODAI.

La relation entre Yuri et Harumi dépassera très vite le simple stade élève-professeur. Et cela se complique avec le retour de Yamashita, l'ex-amoureux de Harumi, et de Masashi, son cousin amoureux d'elle depuis 20 ans....
A lire cela, rien d'excitant n'est-ce pas? AHHH mais, non, ce drama est PLUS que cela. Ce drama frôle la perfection. Nous avons ri (mais tellement ri...). Nous avons pleuré. Nous avons adoré chaque scène, chaque personnage, chaque rival.

Ce drama, basé sur le manga en 13 volume de Mochida aki, est une perle :

- La romance ! Punaise, si j'avais su qu'un jour, je craquerais totalement pour un personnage aux cheveux roses, j'aurais ri à m'en faire mal le gosier. Et pourtant, dès le premier épisode, lorsque Harumi pose sa main sur la tête de Yuri, j'avais déjà le coeur qui s'emballait férocement. Yuri a remporté mon adhésion à 200%. C'est plus qu'une romance. C'est un lien de confiance absolu et d'amour le plus pur et le plus sincère qui m'ait été donné de voir depuis....heu, je ne sais plus à vrai dire. C'est bête, mais leur relation m'a un peu rappelé Godai et Kyoko de "maison Ikkoku". C'est peut-être pour cela que j'ai autant adoré ce drama. Leur relation platonique n'a pas été exemptée de moment magique qui amène des papillons dans les yeux. Ces moments pleins de drôleries n'en étaient pas moins adorables et sexy...

- Harumi Junko. Je ne sais comment décrire ce personnage. 32 ans et pourtant, au vu de ses réactions et de son comportement, elle aurait pu être la lycéenne et Yuri l'adulte. La description de Yuri lui correspond bien " weird adult". Ses réparties drôles et savoureuses sont excellentes et parfois cocasses, non pas d'humour mais de par ses réactions enfantines et tellement naïves. Son innocence et sa simplicité en faisait un personnage attachant et émouvant. La force de Junko, de croire en Yuri, était incroyable. Sa volonté de vouloir rester droite et de ne pas faire inutilement du mal ne l'a jamais quitté et c'est ce qui la rend admirable. Les mots de Miwa à Yuri résume assez bien son amie : " C'est bien de l'aimer. Attends d'avoir 18 ans. Sinon, Junko ne le supportera jamais. Elle en souffrira comme une folle". L'actrice Fukada Kyoko (que je ne connais pas, car je ne suis pas familière des dramas japonais) a été parfaite. Elle est jolie comme un coeur, ses yeux et sourire sont dosés à la perfection. Nous avons hâte de la retrouver dans un autre de ses dramas (Lupin no Musume).

- Yuri Kyohei. Mon Dieu. Voilà, je pourrai tout au plus dire cela. Mais cela ne rendrait pas justice à notre héros aux cheveux roses. Il faut être japonais pour oser créer un tel personnage. Et surtout pouvoir le rendre follement sexy et si mature. Tout le long du drama, nous n'avons cessé de sourire bêtement dès que Yuri interagissait avec Junko. Son calme et sa maturité étaient inattendu pour un lycéen de 17 ans. Des trois amoureux de Harumi, il est incontestablement le plus adulte. Et le plus beau. Et le plus amoureux. Avec le sourire le plus ravageur qui soit (surtout avec la dernière scène finale...). Oui, je m'emporte.

- Les rivaux : C'est bien la première fois que j'ai autant adoré des rivaux amoureux . A tel point que j'en ai pleuré et que j'aurais aimé que Junko puisse être 3 Junko. Que cela soit Yamashita ou Masashi, ils ont été des rivaux adorables et fair-play. Nous n'avons jamais eu de complots pourris à trois francs six sous, ni de haine aveugle, ni de mépris. Bien au contraire, entre nos 3 "boys", tout a été toujours plein de respect. Voire d'amitié.
Yamashita est celui qui m'a le plus surprise. Sa cool attitude et ses réparties fines et drôles (et coquines hahaha) avec Yuri ou Junko ont rendu leurs moments épiques. Pour ne rien gâcher, Yamashita est un bel homme (mon coeur de femme qui parle encore une fois), typiquement le personnage japonais dans les mangas auquel on ne sait si on ne le préfère pas un peu parfois au personnage principal. Il a d'ailleurs une des meilleures répliques du drama. Lorsque Yuri lui demande pourquoi il l'aide, ce à quoi répond Yamashita : "Il n'existe que deux types de personnes. Ceux qui agissent pour leur propre bonheur. Et ceux qui agissent pour ceux qu'ils aiment. Si tu es heureux alors Junko sera heureuse." N'est-ce pas cool comme répartie??

Masashi, l'infortuné cousin . Maladroit et plein de bonne volonté, il est impossible de ne pas l'aimer. Ses vaines tentatives d'attirer l'attention de Junko sont extrêmement touchantes et on ne peut que vouloir au plus profond de nous même que Masashi réussisse. Son monologue à Yuri malade et qui feint de dormir m'a fendu le coeur et résume très bien cette souffrance qu'il endure depuis 20 ans " Tu as le luxe de l'aimer ou de la détester. Je serais probablement le cousin fiable pour toujours. Tant que je serai son cousin, Il n'y aura jamais d'amour. Ou de haine." Ahh pauvre pauvre Masashi...

- N'oublions pas : Miwa, la meilleure amie délurée et totalement déjantée. Elle est tout bonnement génial! Ses répliques sont tellement drôles et intelligentes à la fois. Eto Mika qui apparait en tant que rivale numéro 1 de Junko et qui se révèle être une précieuse amie fidèle et loyale. Momota Tomona, rivale numéro 2 de Junko, deviendra d'ennemie à amie pour notre plus grand plaisir, car il faut avouer qu'elle a su devenir un personnage plein de charme et drôle ( oui, oui le drama est 100% drôle, si vous ne l'avez pas encore compris ^^). Gori-san, le malheureux et dépité amoureux qui se fond dans le décor mais qu'on aime bien tout de même ?. Umeoka Michizane a été une surprise car je ne m'attendais pas à ce que ce personnage, directeur du "Cram school", devienne un soutien inconditionnel de Junko et de Yuri.

- L'OST : Il n'y a qu'une seule chanson. "Happy birthday" de Back Number. Amplement suffisant. Une superbe chanson comme savent si bien le faire les japonais et qui surtout accompagne magistralement et toujours au bon moment les scènes importantes du drama, les rendant plus intenses et plus excitantes. Un pur régal!

Une superbe leçon de vie derrière la légèreté du drama. Peut-on être heureux malgré ses échecs? Qu'est ce être un adulte? Les rêves se terminent-ils avec l'âge adulte? Puis-je aider les autres si j'ai moi-même échoué? Et le fait d'aider les autres à réussir n'est-il pas tout simplement une réussite en soi?

Ce drama se regarde d'une traite. Et cela monte très vite à la tête comme des bulles de champagne. Grâce notamment au ton léger, décalé et drôle du drama. Ici, point de conflit exténuant et de drame sous-jacent. Nenni, pas de vilain prêt à faire choir les personnages lamentablement. Il n'y a que des héros adorables, sexy, drôles et pleins de bonne volonté à aider, à aimer et à se soutenir. De vrais héros! De vrais héroïnes! On en ressort heureux, le coeur léger, le sourire encore imprimé sur les lèvres. 10 épisodes vraiment trop courts.

Alors oui, cela fait un peu "bisounours" mais, si si, parfois, souvent même, nous avons besoin de tendresse, d'amour pur et sincère, de rire, d'amitié sans équivoque, de rêve réussi.
Cela peut faire niais, mais il parait que cela peut changer le monde. On aurait tort de s'en priver.
Ce drama se hisse définitivement dans mon top 10. ??

Lire davantage

Cet avis était-il utile?
Complété
Totally-Dramas-Addicted
0 personnes ont trouvé cette critique utile
déc. 20, 2021
10 épisodes vus sur 10
Complété 0
Globalement 9.5
Histoire 9.5
Acting/Cast 10
Musique 8.5
Degrés de Re-visionnage 9.0

Petite perle niponne sur le système scolaire et le célibat

En réalité, un bon 9,5.

J'ai beaucoup aimé ce drama qui traite de 2 thèmes importants :

- le système scolaire japonais, extrêmement compétitif, élitiste, qui entraine un bachotage et une pression parentale excessive (de mon point de vue de mère et d'enseignante française).

- du célibat de plus en plus important des trentenaires au Japon. L'éducation, la culture, la société,... pousse les jeunes adultes vers un statut marital dont ils ne veulent pas forcément assumer les contraintes (e mariage est une prison quand ce n'est pas choisi par amour).

Ce contexte place le parcours de Yuri et son amour pour Junko au coeur de l'histoire.
❤❤❤ Ryusei Yokohama ❤❤❤ interprète Yuri de façon magistrale, touchante, et je suis sûre qu'il va faire une magnifique carrière vu son talent !! J'ai même fini par apprécier son incroyable "pink invincible" !! Un grand bravo...

Le personnage de Junko, très bien incarné par Fukada Kyoko,est assez récurrent dans les J-dramas : celui de la trentenaire célibataire, mal dans sa peau, très introvertie, qui a subi le système et la pression de sa famille toute sa vie sans broncher. Elle finit par trouver le courage d'assumer sa vie et ses choix d'adulte, mais c'est dur !

Les personnages secondaires sont détaillés, décrits dans leur complexité : Miwa (l'amie maligne), Yamashita (le collègue et +/- lover), et tous les autres.

Par contre, je refuse de croire au personnage de Masashi, le cousin et amoureux non déclaré de Junko depuis 20 ans ! Ce personnage (récurrent aussi dans les dramas) n'est pas crédible dans la vraie vie. Dans la réalité, un amour à sens unique, très douloureux, passe automatiquement à autre chose en quelques mois...C'est une question de survie.
Alors, pourquoi rencontre-t-on ce cliché dans tant de dramas ???

Les OST sont typiquement japonaises (pour les amateurs d'animés).

En résumé, un excellent J drama à ne pas louper.

Lire davantage

Cet avis était-il utile?

Recommandations

Flying Colors
Di Jiu Jie Ke
Di Jiu Jie Ke
Chugakusei Nikki
Close Range Love
Promise Cinderella

Renseignements

  • Drama: Hajimete Koi wo Shita Hi ni Yomu Hanashi
  • Pays: Japon
  • Épisodes: 10
  • Diffusé: janv. 15, 2019 - mars 19, 2019
  • Diffusé On: Mardi
  • Station de diffusion initiale: TBS
  • Durée: 57 min.
  • Classification du contenu: 15+ - Adolescents de 15 ans ou plus

Statistiques

  • Score: 8.0 (marqué par 4,184 utilisateurs)
  • Classé: #2257
  • Popularité: #1496
  • Téléspectateurs: 11,090

Top Contributeurs

55 éditions
36 éditions
26 éditions
21 éditions

Informations et articles

Listes populaires

Listes apparentées d'autres utilisateurs
Live Action Shoujo Manga
238 titles 345 loves 6
Noona Romance
513 titles 287 loves 18
Manga / Webtoon (*Rated Order*)
279 titles 83 loves 1

Récemment vu par