City ​​Hunter (2024) poster
7.7
Votre note: 0/10
Notes: 7.7/10 par 1,016 utilisateurs
# de Spectateurs: 1,840
Critiques: 12 utilisateurs
Classé #4047
Popularité #5861
Téléspectateurs 1,016

~~ Adapted from the manga series "City Hunter" (シティーハンター) by Hojo Tsukasa (北条司). Modifier la traduction

  • Français
  • English
  • magyar / magyar nyelv
  • עברית / עִבְרִית
  • Pays: Japan
  • Catégorie: Movie
  • Date de sortie: avril 25, 2024
  • Durée: 1 hr. 42 min.
  • Score: 7.7 (scored by 1,016 utilisateurs)
  • Classé: #4047
  • Popularité: #5861
  • Classification du contenu: Not Yet Rated

Où regarder City ​​Hunter

Netflix
Subscription

Distribution et équipes

Critiques

Complété
Kenseiden
0 personnes ont trouvé cette critique utile
mai 5, 2024
Complété 0
Globalement 8.5
Histoire 5.0
Acting/Cast 9.0
Musique 9.0
Degrés de Re-visionnage 7.5

Encore une Review ! Parce qu'il le vaut bien

Je ne m'étalerai pas sur ce City Hunter version 2024, car à l'heure où j'écris ces lignes , cela fait déjà une semaine qu'il est disponible sur Netflix et qu'il a certainement dû être encensé par toutes les critiques. N'étant pas vraiment un fan, malgré mon biberonnage au Club Dorothée et faisant partie des rares n'ayant pas vu l'adaptation française, mon avis n'aura donc aucun intérêt. Mais voilà pourquoi il est indispensable. En tout cas, j'y crois autant que Saeba Ryo, aka Nicky Larson croit en son charme.

Soyons d'entrée de jeu honnête. Cette énième adaptation m'a mis très mal à l'aise dès le début du visionnage. Non pas pour la prestation scénique de Suzuki Ryohei qui habite quasiment le rôle. Et cela même si son amour pour la banane le pousse à toutes les excentricités. Mais pour le message, en filigrane, que cette œuvre véhicule. Le masculinisme, c'est cool, et encore plus à Shinjuku/Kabukicho. "Viendez touristes sexuelles occidentaux, y aura des pastèques et des melons à gogo." OSS117, ne me faisait pas rire il y a 20 ans et les doubleurs français encore moins, il y a 40 pour le Nicki Larson version Club Do. Le graveleux dans la langue de Molière passe toujours aussi mal auprès de mes chastes oreilles. Je ne peux que vous conseiller de regarder sans sous-titre, ni doublage français pour supporter cette adaptation. Reprendre les noms francisés des années 80, de surcroit dans les sous-titres, a même des relents colonialismes, selon moi. Mais après les tonnes de misogynie et de vulgarité que vous allez vous farcir, c'est presque un bouffé d'air frais, d'avoir un peu de racisme. 9a change, dans le touchage de fond.

Alors, j'entends déjà la ligue contre le wokisme m'asséner des : "Vous n'avez rien compris, c'est la philosophie de Nicky Larson. C'est du second degré, au contraire, c'est volontairement très outrageux, pour dénoncer tout son côté gros porc. C'est l'époque qui veut ça." Alors déjà, il aurait été judicieux de le placer dans son époque, plutôt que dans un Tokyo actuel, racoleur et supermarché pour occidentaux pris de la Yellow Fever. Clairement, ce n'est pas comme cela que vous allez combattre le surtourisme. Le paroxysme étant atteint avec une vision du Cosplay que la communauté s'acharne à combattre depuis le succès des conventions dans le monde et qui semble être un combat perdu d'avance avec ce film. Ensuite, je veux bien de la dérision, mais alors à chaque moment du film, SVP, même les plus sombres. Comme l'a su faire dans son temps Belmondo dans le Magnifique. Il faut que le message passe à chaque seconde. OK, il est comme ça, mais ce n'est pas bien. Le manga avait au moins le trait SD dans certaines situations. Ici, on a l'impression que les femmes ne sont là pour servir Nicky puisqu'il le vaut bien. "Je t'ai sauvé, donc tu me dois une faveur. "Même Princess Peach dans le Mario de 1986 était plus indépendante que sa partenaire en devenir. Qui évidement ne l'intéresse pas du tout, avec sa coupe garçonne et sa tenue en jeans. Encore une fois, certains diront, c'est normal, c'est un Reeboot. Nicky est là pour l'initier. Et alors..., qui est à nouveau le dominant dans cette situation. Ce n'est que plus tard que Kaori deviendra la petite conscience de Ryo. Lui dictant à grand coup de maillet et de "gros porcs" la bonne conduite envers les femmes. Si je ne doute pas que des suites sont dans les tuyaux, vu le succès et la qualité de ce blockbuster, le mal est fait. Ce premier épisode est noir et sérieux dans sa façon d'aborder les choses, ce qui le rend un peu trop réaliste.

Alors..., la photographie est belle, les costumes et les effets de néons font honneur à l'œuvre originale et nous rappellent la plus belle période pour le Japon moderne. Celle de la City Pop et de la bulle économique. Les gags font rire, même s'ils sont toujours sous la ceinture. Certains sont plus subtils, il faudra savoir les dénicher (Lore, pour le make-up, etc...) Le scénario est au niveau des années 80, c'est-à-dire absent. Alors que les acteurs sont formidables, puisqu'on a quand même la trop rare et sous-exploitée ici, Kimura Fumido et le trop présent dans les séries Sugimoto Tetta en seconds rôles. Ando Masanobu est mauvais dans son jeu, mais pour une fois qu'il ne fait pas le gendre idéal et destiné à mourir, je ne lui en veux pas. La vraie révélation ici, c'est Morita Misato. Qui passe par toutes les émotions et qui révèlent un pouvoir comique sans égale. Tout le monde dira que Suzuki Ryohei est très drôle (et bien foutu) à poil, mais clairement, j'aimerais voir un spin off avec Makimura Kaori ... en premier rôle (vous avez eu peur). Combattant le crime et la perversion sans l'aide d'un patriarche des années Chome-Chome. C'est son personnage et son jeu qui m'a fait aimer ce film. Car finalement, c'est un bon film d'action et de comédie de situation si on enlève le combo macho/femme objet sexuel. Je n'ai pas cité la musique et les cascades, mais c'est du grand art. Une sortie ciné aurait été sans conteste un succès dans le monde.

Je conclurai tout de même sur cette pensée. Ce Nicky Larson, tout comme son homologue anime, n'est pas fait pour les enfants et encore moins pour les ados en formation. Le problème est que si maman passait devant la TV en 1988 et était outragée de ce qu'elle voyait et le faisait savoir à son fils, en 2024 il n'en est plus rien. Qui assénera le coup de maillet à ce pré-ado qui apprendra à traiter les femmes seul dans sa chambre scotché à Netflix. Je crains fort qu'il retienne les melons, les bananes, les grenades, bref une sacrée salade de fruits dans sa tête déjà remplie de semoule par Tik Tok. Mais la recette pour devenir un adulte responsable, il ne la trouvera pas dans ce film.

Lire davantage

Cet avis était-il utile?
Complété
MikanMira
5 personnes ont trouvé cette critique utile
avril 27, 2024
Complété 0
Globalement 9.5
Histoire 9.0
Acting/Cast 10
Musique 9.0
Degrés de Re-visionnage 9.0

Exciting and Fun plot

What a roller-coaster emotional story.. Laugh, thrilled, heartbreaking, laugh, intriguing, cry then so on xD There's a lot of actions that showed skillful and badass Ryo.. It makes me hype watching it.. Also love how they make Kaori that tough but at the same time fragile.. Her acting is superb..

But Suzuki Ryohei totally carried out the whole movie.. The moment they announced the cast, I knew he will nailed it.. and he did it more than I was expected.. ^_^

Nice camerawork that showed different kind and angle of shootings.. How I wish they make into drama series..
They have potential to develop the storyline.. Hopefully there's sequel..

Overall it was exciting and fun movie.. I really enjoyed watching it ^_^ Highly recommended

Lire davantage

Cet avis était-il utile?

Recommandations

18-sai, Niizuma, Furin Shimasu.
Nisennen no Koi
New Police Story
Koi to Dangan
Conman In Tokyo
Nisekoi

Renseignements

  • Movie: City ​​Hunter
  • Pays: Japon
  • Date de sortie: avril 25, 2024
  • Durée: 1 hr. 42 min.
  • Classification du contenu: Pas encore classifié

Statistiques

  • Score: 7.7 (marqué par 1,016 utilisateurs)
  • Classé: #4047
  • Popularité: #5861
  • Téléspectateurs: 1,840

Top Contributeurs

25 éditions
24 éditions
15 éditions
13 éditions

Listes populaires

Listes apparentées d'autres utilisateurs
Dramas With Little Or No Romance
205 titles 35 loves 7
Movies List (PTW) 🍀
151 titles 2 loves
Japan Movies
1070 titles 2 loves

Récemment vu par