Satsui no Dotei (2020) poster
7.8
Votre note: 0/10
Notes: 7.8/10 par 214 utilisateurs
# de Spectateurs: 666
Critiques: 3 utilisateurs
Classé #3573
Popularité #10580
Téléspectateurs 214

Kubota Takaki, le patron d'une petite entreprise de métallurgie, se suicide après avoir été trompé par Murooka Yoshiyuki, le président d'une société partenaire. N'ayant obtenu aucune réponse de la justice, Kubota Kazuma, le fils de la victime, décide de se venger. Son cousin, Azuma Mitsuru, lui propose son aide. Les deux hommes, totalement novices en la matière, vont tenter d'élaborer le plan d'un crime parfait pour se débarrasser de Murooka sans se faire prendre. (source : nautlijon) Modifier la traduction

  • Français
  • Română
  • English
  • magyar / magyar nyelv
  • Pays: Japan
  • Catégorie: Drama
  • Épisodes: 7
  • Diffusé: nov. 10, 2020 - déc. 22, 2020
  • Diffusé Sur: Mardi
  • Station de diffusion initiale: WOWOW
  • Durée: 25 min.
  • Score: 7.8 (scored by 214 utilisateurs)
  • Classé: #3573
  • Popularité: #10580
  • Classification du contenu: 15+ - Teens 15 or older

Distribution et équipes

Images

Satsui no Dotei (2020) photo
Satsui no Dotei (2020) photo
Satsui no Dotei (2020) photo
Satsui no Dotei (2020) photo
Satsui no Dotei (2020) photo
Satsui no Dotei (2020) photo

Critiques

Complété
Kenseiden
4 personnes ont trouvé cette critique utile
déc. 28, 2020
7 épisodes vus sur 7
Complété 0
Globalement 9.0
Histoire 8.0
Acting/Cast 10
Musique 10
Degrés de Re-visionnage 9.0

Le meurtre "Pour les nuls"

Attiré par un unique nom, Bakarythm, je ne m'attendais pas à prendre autant de plaisir à visionner ses quelques courts épisodes. L'affiche et le pitch laisse présager un drama noir, sérieux et un peu ennuyeux avec pour thèmes la vengeance teintée de violence et de mépris. Mais c'est mal connaitre Bakarythm, ici scénariste et co-premier rôle, mais surtout comique ultra populaire au Japon. Son humour, effectivement parfois noir, mais souvent décalé et subtile est basé sur les mots et les non-sens et il a fait mouche depuis longtemps dans le cœur des Japonais qui lui rendent hommage par de nombreux prix et émissions à la télé. Son flegme (amplifié par ses grimaces, il faut bien dire) fait de lui le partenaire idéal d'Iura Arata. Son cousin dans la série, rongé par la vengeance suite au suicide de son père.

Tout comme pour Bakarythm, le jeu d'acteur d'Iura fait beaucoup dans la réussite de l'œuvre. L'écriture du comique-scénariste lui donne l'occasion de sauter de pensés meurtrières à des détails d'une insignifiance délirante qui me fait éclater de rire malgré la répétition des situations ubuesques. À force on sait à quoi s'attendre, mais la tension est parfois telle, avec un monologue très sérieux et extrêmement bien récité par Iura et ses traits de visage très durs, que la cassure avec la situation suivante n'en est que plus drôle.

La mise en scène également est fantastique. Tous ses silences après une énormité dite avec le plus grand sérieux. Avec en plus une musique au top, placée comme il faut et donnant un côté glaçant à la manière des musiques de John Carpenter, synthétiques et minimalistes. Mais également avec des coupures de silence parfaitement maitrisées. Le timing dans la mise en scène est parfait. L'introduction avant le générique, le découpage des épisodes avec à chaque fois un thème en fil rouge.

Si vous avez peur de l'humour noir, il faut au contraire absolument voir cette série. Elle vous fera lever vos craintes, car elle ne contient rien de choquant. Au contraire, la douceur apportée par les personnages féminins va terminer de vous convaincre. Mais loin d'être des faire-valoir, elles prennent un rôle essentiel dès le premier épisode. Si ce n'est que le parti pris un peu trop sérieux de la fin de la série (mais je n'en dis pas plus) et le fait qu'on aurait voulu deux ou trois épisodes en plus, il n'y a rien à redire. Les 30 min en eux ne sont pas très gênants, mais seulement 7 épisodes, rahhhh!!!!

On nous promet un film pour le mois de février 2021, mais cela semble plutôt un remontage. Si c'est le cas je ne peux que le déconseiller, tant le format chapitre touche au génie. Mais si un scénario alternatif, voir original est proposé je crois que je serai prêt à assassiner quelqu'un pour le voir.
Maintenant que je sais comment faire...

Lire davantage

Cet avis était-il utile?
Complété
ZDorama
3 personnes ont trouvé cette critique utile
janv. 18, 2021
7 épisodes vus sur 7
Complété 0
Globalement 8.0
Histoire 8.0
Acting/Cast 10
Musique 6.0
Degrés de Re-visionnage 8.0
Though I felt that the last episode seemed a bit rushed, if I thought of the 7 episodes of Satsui No Michinori as a long movie rather than a drama, it worked out pretty good!
Despite its abrupt (in my opinion) conclusion, I really loved the journey of these two guys set out for revenge and murder who meet two cool and savvy girls who happily join in on the ride, and I even liked the way they tied things up in the end with a nice little bow!
Of course a big part of my enjoyment of this drama came from the saucy Mayu Hotta (as well as Yui Sakuma, whom I only JUST realized was Yuka in Jikuu Tantei Oyu!), the scenes with the boys interacting with them really made the show!

Lire davantage

Cet avis était-il utile?

Recommandations

Kuroi 10-nin no Onna

Renseignements

  • Drama: Satsui no Dotei
  • Pays: Japon
  • Épisodes: 7
  • Diffusé: nov. 10, 2020 - déc. 22, 2020
  • Diffusé On: Mardi
  • Station de diffusion initiale: WOWOW
  • Durée: 25 min.
  • Classification du contenu: 15+ - Adolescents de 15 ans ou plus

Statistiques

  • Score: 7.8 (marqué par 214 utilisateurs)
  • Classé: #3573
  • Popularité: #10580
  • Téléspectateurs: 666

Top Contributeurs

55 éditions
16 éditions
6 éditions
4 éditions

Informations et articles

Listes populaires

Listes apparentées d'autres utilisateurs
HPriest's Subbing Projects
85 titles 253 loves 26
Itty Bitty Time taker uppers
851 titles 218 loves 5

Récemment vu par